Phototype et indice de protection solaire

Phototype et indice de protection solaire
L’été approche à grands pas et les premiers rayons du soleil agressent déjà votre épiderme. Il est conseillé de connaître son phototype afin d’investir dans la protection solaire qui vous convient. Pour cela, nous allons vous expliquer les différents phototypes et vous orienter sur le SPF (ou indice de protection) qui vous est destiné. Nous vous apporterons différents conseils pour vous faire passer des vacances en toute sécurité.

Le phototype

En dermatologie, le phototype correspond à un classement des individus selon la réaction de leur peau lors d’une exposition solaire.

Qu’est- ce que le phototype ?

Les personnes ayant une peau claire sont davantage sujettes aux risques de cancer cutané lors de l’exposition solaire, étant donné le peu de pigmentation. Le phototype est une classification des catégories de peaux vis-à-vis de leur sensibilité au rayonnement ultraviolet. Le phototype permet une estimation du risque lié à l’exposition au soleil pour chaque type de peau et ainsi la détermination de l’importance des protections solaires à apporter.

Quels sont les différents phototypes ?

Cette classification élaborée sous forme de tableau détermine 6 phototypes :
  • Le phototype I correspond à la peau laiteuse, rousse, qui brûle toujours. Leurs yeux sont généralement bleus ou verts. Les rayons UV entraînent l'apparition de nombreuses taches de rousseur. Sans protection, des coups de soleil apparaissent dès que l'exposition dure 10 minutes. Les peaux de phototype 1 ne bronzent jamais.

  • Le phototype II appartient à la peau très claire, qui brûle toujours et acquière parfois un léger hâle. Les personnes blondes ou châtain clair avec des yeux bleus, verts ou gris appartiennent à cette catégorie. Sujettes aux taches de rousseur lors de l'exposition solaire, ces peaux ne résistent aux coups de soleil que 10 à 20 minutes.

  • Ces deux premiers phototypes sont appelés les mélano-compromis, c’est-à-dire qu’ils produisent peu de mélanine qui est généralement de la phéomélanine (Mélanine rouge) due aux coups de soleil.

  • Le phototype III est le plus courant en Europe. Il réunit les personnes avec une peau claire ou mate aux cheveux bruns ou châtain clair et aux yeux foncés. Les taches de rousseur dues à l'exposition sont très rares, voire absentes, pour ce type de personnes. Les peaux de phototype III bronzent graduellement. Des coups de soleil peuvent apparaître dès 30 minutes d'exposition.

  • Le phototype IV est une peau mate aux cheveux châtain-foncés ou bruns qui ne brûle jamais et prend toujours une couleur dorée sans taches de rousseur. Elle bronze facilement et n’est sujette aux coups de soleil que si l'exposition dépasse 30 à 45 minutes.

  • Ces deux phototypes sont les mélano-compétents qui possèdent deux types de mélanine, eumélanine et phéomélanine.

  • Le phototype V est une peau brune avec des cheveux foncés ou noirs, qui ne brûle jamais, se teinte toujours d’une couleur foncée et ne présente pas de taches de rousseur. Bronzant facilement, les peaux foncées peuvent tout de même subir des coups de soleil au-delà de 60 minutes d'exposition.

  • Le phototype VI est la peau noire qui ne brûle jamais et ne possède pas de taches de rousseur. Riche en mélanine, ce type de peau est touché par les coups de soleil après environ 90 minutes d'exposition.

  • Ces deux derniers phototypes sont nommés les mélano-protégés car ils bronzent facilement sans développer de coup de soleil en produisant beaucoup d’eumélanine, la mélanine noire.
Il reste également une catégorie de personnes extrêmement sensibles au rayonnement solaire, les peaux albinos et la peau de bébé, caractérisées par une très faible quantité voire une absence de mélanine. Les cheveux sont en général clairs, voire blancs, et ces personnes ne bronzent jamais. Lors de l'exposition, elles subissent très rapidement des coups de soleil et des brûlures graves. Il est fortement déconseillé de s’exposer au soleil.

Les phototypes et la protection solaire

Avant d’acheter une crème solaire, il est conseillé de se reporter à la classification des phototypes afin de déterminer quel SPF utiliser.

Qu’est-ce qu’un SPF ?

Le SPF signifiant Sun Protection Factor, est une mesure du niveau de protection contre les UVB. Les UVB sont responsables des brûlures et des coups de soleil lors d’une exposition. Les protections solaires sont regroupées en 4 niveaux de SPF.

Comment adapter sa protection solaire suivant son phototype ?

Afin d’être correctement protégé, il faut adapter sa protection solaire suivant son phototype :
  • Les Phototypes I et II doivent utiliser une très haute protection correspondant au SPF 50+.

  • Les phototypes III et IV nécessitent une haute protection allant d’un SPF 50 à 30.

  • Le Phototype V se réfère au SPF 20 à 30.

  • Le phototype VI devra utiliser un SPF allant de 10 à 20.

Notre sélection :

Quel que soit le phototype, votre peau est toujours agressée par les rayons du soleil. N’importe quel phototype peut malgré tout déclarer un
cancer de la peau faute de protection face au soleil.

La stabilité d’un produit solaire et le délai de réapplication

Au fil des années, les produits solaires se sont avérés de plus en plus protecteurs et respectueux des peaux sensibles. Ils possèdent tous une résistance à l’eau et une photostabilité qui prolonge leur effet. Cependant, il est nécessaire de renouveler l’application toutes les deux heures ou à après chaque baignade afin de s’assurer d’une protection optimale.

Conseils, prévention et réparation cutanée

Les anciennes générations n’ont pas eu la chance d’être informées des effets néfastes du soleil. Ignorant les dégâts qu’engendre le rayonnement solaire, ils n’ont pas protégé leur peau ni celle de leurs enfants. Aujourd’hui, nous savons tous l’importance d’une bonne protection solaire.

Les accessoires

Une crème solaire est indispensable, mais il est aussi nécessaire de porter des vêtements anti UV, des lunettes de soleil et un chapeau pour les personnes sujettes aux coups de soleil. De plus il est vivement déconseillé de s’exposer entre 12 et 16 h, la période la plus néfaste en termes de rayonnement solaire. Préférez plutôt l’ombre que l’exposition directe au soleil et évitez d’exposer les enfants et les nourrissons.

Les soins Après-soleil

Les soins après soleil apportent une hydratation, une réparation à la peau exposée au soleil. Afin de préserver la barrière cutanée et le film hydrolipidique, l’application quotidienne après l’exposition est conseillée. De nombreuses marques sont destinées à toute la famille, des adultes aux enfants afin de préserver leur peau fragile. L’eau thermale est une solution rafraîchissante qui apaise et calme les rougeurs occasionnées par l’exposition. Cependant, si vous la brumisez lors de l’exposition, tamponnez avec un mouchoir et ne la laissez pas humide sur la peau. Cela favorise la réverbération du rayonnement solaire et déshydrate la peau.


Notre sélection :

Afin de profiter pleinement des beaux jours en toute sécurité, pensez à protéger votre peau et celle de votre entourage en prenant note de chaque phototype afin d’adapter la protection solaire grâce aux différents niveaux de SPF. Il faut malgré tout garder en mémoire que toute peau est vulnérable au soleil.