Reconnaître et entretenir chaque type de peau

Reconnaître et entretenir chaque type de peau
En parapharmacie, les soins pour le visage sont traditionnellement classés en fonction du type de peau auquel ils sont destinés. Ainsi, on retrouve systématiquement des mentions telles que « peaux normales à mixtes », « peaux grasses » ou encore « peaux sèches » sur les emballages des produits. Cependant, il n’est pas toujours facile de connaître son type de peau et donc de choisir des soins appropriés. Quelles différences entre une peau mixte et une peau grasse ? A quel moment peut-on parle de peau sèche ? Pourquoi utiliser des produits spécifiques ? Pour y voir plus clair, Pharma GDD vous présente les quatre grands types de peaux et leurs caractéristiques. Nos pharmaciens vous orientent vers les produits qui répondront à vos besoins et vous donnent toutes les clés pour les utiliser correctement et prendre soin de votre peau au quotidien.

Connaître son type de peau : une étape essentielle

Avant de choisir ses produits de beauté et de mettre en place une routine de soins, il est indispensable de savoir quel est son type de peau. Pour cela, plusieurs options s’offrent à vous : consulter un dermatologue, répondre aux questions des tests proposés sur certains sites internet ou tout simplement observer votre visage. Entretenir sa peau avec des soins sur-mesure permet de la maintenir plus longtemps en bonne santé et de prévenir de nombreux phénomènes comme les imperfections, le vieillissement cutané, la déshydratation. Le fait d’utiliser des produits qui ne correspondent pas à votre type de peau peut avoir des répercussions sur son état : sècheresse intense, démangeaisons, tiraillements, picotements, réactions allergiques, surproduction de sébum, altération du film hydrolipidique…

Tous les types de peaux sont exposés aux mêmes agressions (vent, froid, pollution, stress) mais ne réagissent pas de la même manière. Ils possèdent des particularités qui leur sont propres et ont donc des besoins différents. Il existe quatre grands types de peaux : sèche, normale, mixte et grasse. Ils peuvent parfois être associés à des états transitoires liés à des facteurs internes mais aussi externes. Par exemple, une peau grasse peut être déshydratée et sensible et une peau normale peut connaître des périodes de grande réactivité. Le type de peau peut varier au cours de la vie pour des raisons diverses : variations hormonales (surtout chez les femmes), stress, alimentation déséquilibrée, environnement, prise de médicaments, etc.

Les affections cutanées comme l’acné, la rosacée ou l’atopie ne sont pas des types de peaux à proprement parler mais des pathologies dermatologiques qui nécessitent de consulter un dermatologue pour une prise en charge particulière.

Peau sèche : nourrir et apaiser

La peau sèche est l’exact opposé de la peau grasse. Elle se caractérise par un manque de sébum, la substance sécrétée par les glandes sébacées et chargée de préserver l’épiderme des agressions extérieures tout en maintenant le niveau d’hydratation. En dermatologie, la peau sèche est désignée sous le terme « xérose ».

Comment reconnaître une peau sèche ?

Différents indices peuvent vous aider à savoir si vous avez la peau sèche ou non. Rêche et irrégulière au toucher, elle manque d’élasticité et sa finesse laisse apparaître les petits vaisseaux sanguins. De par la production insuffisante de sébum, le film hydrolipidique se retrouve altéré. Il ne joue plus son rôle de barrière et ne parvient plus à maintenir l’hydratation. La peau sèche est donc souvent déshydratée et sujette à des sensations d’inconfort : démangeaisons, tiraillements, rougeurs, picotements, plaques de sécheresse, desquamation… Au quotidien, ce type de peau a besoin d’être nourri et apaisé. L’objectif est de reconstituer un film hydrolipidique normal et de rétablir les défenses de l’épiderme.

Des soins riches et doux

L’hydratation et la nutrition sont essentielles pour les peaux sèches. Pour qu’elles soient optimales, nous vous recommandons de vous tourner vers des formules et des textures riches comme les crèmes, les huiles ou les baumes. Dans l’idéal, associez votre soin hydratant à un sérum pour une action plus profonde et une efficacité décuplée. Certains actifs sont particulièrement réputés pour leurs vertus nourrissantes. C’est le cas notamment du beurre de karité, des cires et des huiles végétales et du miel. Les céramides, l’urée, les acides aminés et l’acide lactique contribuent quant à eux à retenir l’hydratation au cœur des cellules et sont donc complémentaires des agents nourrissants. Ensemble, ils vont envelopper la peau sèche d’un film protecteur et apaisant et la rendre ainsi moins sensible et réactive.


Notre sélection :



Si vous vous maquillez, préférez des textures fluides et hydratantes et évitez la poudre, qui a tendance à assécher encore plus la peau. Pour vous démaquiller le soir, choisissez là encore une texture douce que vous pouvez appliquer directement avec les doigts comme une huile, un lait ou un beurre démaquillant. Vous éviterez ainsi les frottements répétés des cotons et pourrez masser délicatement votre visage. Les peaux sèches peuvent s’en tenir à cette seule étape à condition de bien éliminer les résidus de produit avec une eau thermale ou florale. Si votre démaquillant ne s’enlève pas à l’eau, utilisez une mousseline ou des lingettes en tissu pour éviter toute sensation d’irritation.

Le gommage n’est pas contre-indiqué pour les personnes qui ont la peau sèche. Veillez simplement à ne pas en faire trop souvent pour ne pas fragiliser encore plus votre peau. Un gommage une fois toutes les deux semaines est suffisant. Évitez les produits qui contiennent des grains et privilégiez les gommages enzymatiques, qui vont exfolier sans agresser. En revanche, vous pouvez appliquer un masque nourrissant au moins une fois par semaine.


Notre sélection :

Peau normale : l’équilibre parfait

Pour de nombreuses personnes, l’idéal à atteindre en termes de beauté est celui de la peau normale. Aussi appelé « eudermique », ce type de peau n’est confronté à aucune problématique particulière et est doté d’une composition lipidique et hydrique équilibrée. En bref, la peau normale n’est ni sèche ni grasse. Sa texture est douce, lisse, veloutée, souple sous les doigts et son hydratation reste stable tout au long de la journée. Elle n’est pas sujette aux imperfections ou à l’excès de sébum, aux rougeurs ou aux réactions de sensibilité. Au quotidien, elle ne nécessite pas de soins particuliers et peut presque tout se permettre. Il faudra cependant veiller à en prendre soin pour prévenir le vieillissement prématuré et les problèmes de peau.

Pour hydrater une peau normale, nous vous conseillons de privilégier les textures fluides et légères qui vont apporter tous les nutriments essentiels à l’épiderme sans le surcharger. Selon vos envies, vous pouvez vous contenter d’un sérum, d’une crème ou associer les deux. L’important est d’hydrater la peau chaque jour pour qu’elle soit bien protégée des agressions et conservent son capital jeunesse.


Notre sélection :



Les peaux normales peuvent utiliser toutes les textures pour le démaquillage et le nettoyage : huile, lait, beurre, gelée, eau micellaire, gel moussant, savon, mousse… La seule condition est de choisir un produit doux qui ne décape pas la peau et respecte son film hydrolipidique. Un gommage une fois par semaine est recommandé pour éliminer les cellules mortes et garder un grain de peau régulier et lumineux. Il peut être suivi d’un masque hydratant et, de temps à autre, d’un masque éclat ou anti-pollution pour afficher une peau en pleine forme.


Notre sélection :

Peau mixte : rééquilibrer

C’est le type de peau le plus répandu mais aussi le plus difficile à entretenir car il implique la cohabitation de deux états différents sur un même visage. Dans la majorité des cas, la peau mixte se définit par une zone médiane (front, nez, menton) grasse et des joues normales à sèches. La problématique est double : il faut traiter les effets indésirables de la peau grasse sur les zones concernées et entretenir la peau du reste du visage pour qu’elle reste lisse, souple et douce.

Hydrater et matifier à la fois

Une crème pour peau mixte doit rester fluide et légère tout en absorbant l’excès de sébum localisé le plus souvent sur la zone T. Les émulsions sont particulièrement conseillées. Si vous vous maquillez, vous pouvez appliquer une base matifiante sur les zones souhaitées et finaliser votre maquillage du teint par l’application d’une poudre pour prolonger sa tenue et limiter les brillances au cours de la journée. Pour le démaquillage, préférez une formule douce mais efficace comme une huile ou un lait. Vous pouvez ensuite choisir un nettoyant purifiant pour parfaire le démaquillage, resserrer les pores et clarifier le teint. Comme pour les peaux normales, un gommage hebdomadaire est généralement suffisant.


Notre sélection :

Multi-masking, l’allié des peaux mixtes

Le multi-masking est une technique de plus en plus en vogue qui consiste à appliquer plusieurs masques sur différentes parties du visage afin de traiter plusieurs problématiques en même temps. Non seulement cela permet de gagner du temps et d’optimiser sa routine de soin mais c’est aussi la garantie de répondre à tous les besoins de la peau mixte. Vous pouvez ainsi appliquer un masque purifiant, à base d’argile ou de charbon par exemple, sur la zone médiane et un masque hydratant sur les joues.


Notre sélection :

Peau grasse : lutter contre l’excès de sébum

A l’inverse de la peau sèche, la peau grasse se caractérise par une surproduction de sébum ou « hyperséborrhée ». Ce phénomène installe un terrain favorable à l’apparition d’imperfections et de brillances. Il favorise également la survenue de l’acné. Lorsque le sébum ne s’écoule pas normalement, il obstrue les pores et provoque des boutons et des points noirs. Les pores sont dilatés et visibles à la surface de la peau, ce qui donne une impression de teint terne et brouillé. Plus épaisse que les autres, la peau grasse est moins marquée par les signes de vieillissement cutané et résiste généralement mieux aux agressions auxquelles elle est exposée.

Nettoyer en profondeur

Les peaux grasses ont tendance à accumuler beaucoup d’impuretés au cours de la journée. C’est pourquoi il est indispensable de procéder à un démaquillage et un nettoyage en profondeur. La méthode du double nettoyage est alors tout indiquée. Propulsé par les pays asiatiques, ce geste permet de débarrasser la peau de toutes les impuretés et saletés : maquillage, sébum mais aussi sueur, poussière, particules de pollution et cellules mortes. Résultat ? La peau est nette et purifiée, ses capacités de régénération sont optimisées et les soins appliqués par la suite sont plus efficaces. Comme son nom l’indique, le double nettoyage se déroule en deux temps :
  • Le démaquillage à l’aide d’une huile, d’un baume ou d’un lait, pour éliminer les impuretés liposolubles. Les textures grasses sont idéales pour décoller le maquillage et le fait de les appliquer délicatement avec les doigts en massant évite de stimuler les glandes sébacées.
  • Le nettoyage avec un gel moussant pour parfaire l’étape précédente et éliminer les impuretés hydrosolubles qui sont restées sur la peau.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, pratiquer le double nettoyage ne demande pas deux fois plus de temps et n’est pas agressif pour la peau à partir du moment où l’on choisit des produits adaptés. A long terme, il aide à lutter contre les imperfections et à rééquilibrer la production de sébum.


Notre sélection :

Des soins polyvalents

Les peaux grasses ont des besoins multiples qui nécessitent l’utilisation de soins capables d’y répondre. En effet, il faut à la fois hydrater, matifier, purifier, réduire l’excès de sébum, resserrer les pores et affiner le grain de peau. Comment y parvenir sans multiplier les produits ? Le matin, nous vous recommandons de nettoyer votre peau puis d’appliquer une lotion astringente pour rendre les pores moins visibles et les libérer des résidus de crème de nuit. Utilisez ensuite un fluide hydratant et matifiant. Pour le maquillage du teint, évitez les formules contenant des silicones, ingrédients à l’effet occlusif qui favorisent le développement des imperfections.

Le soir, suivez la technique du double nettoyage et appliquez ensuite un soin de nuit dit « détox » pour aider la peau à se régénérer et à évacuer les toxines. Si votre grain de peau est irrégulier ou manque d’éclat, tournez-vous vers un peeling quotidien doux dont les actifs vont lisser, activer le renouvellement cellulaire et rendre le teint plus lumineux. Une à deux fois par semaine, réalisez un gommage suivi d’un masque purifiant.


Notre sélection :

Ce qu’il faut retenir

Peau sèche, normale, mixte ou grasse… On a parfois du mal à savoir quel est notre type de peau. Pourtant, il s’agit d’une étape primordiale qui permet ensuite de se tourner vers des soins pour le visage adaptés. Pour identifier son type de peau, il faut être attentif aux signes que celle-ci envoie : texture, aspect, imperfections, sècheresse, etc. Chaque peau possède des spécificités et des besoins qui lui sont propres. Pour y répondre, il est important de choisir des produits spécifiques. L’utilisation d’un soin destiné à un autre type de peau peut en effet avoir des répercussions plus ou moins sévères sur l’épiderme : rougeurs, démangeaisons, excès de sébum, réactions allergiques… En suivant nos recommandations, vous êtes certains de ne pas vous tromper !