Gommage et peeling dermatologiques : quelles sont les différentes techniques ?

Gommage et peeling dermatologiques : quelles sont les différentes techniques ?
Gommage, peeling… des termes qui semblent identiques, apportant le même résultat ? Non. Il faut savoir différencier le gommage du peeling et davantage lorsqu’il s’agit d’un soin cosmétique ou d’un traitement dermatologique. Le gommage cosmétique apporte un résultat coup d’éclat et débarrasse la peau des impuretés de façon superficielle. Le peeling est un procédé plus profond. Pharma GDD vous explique les différents peelings, leur action, leur principe actif, leur résultat et leurs effets post-acte. Vous verrez que ces actes ne sont pas anodins et qu’ils peuvent être très impressionnants.

Qu’est-ce qu’un gommage ?

Un gommage est un soin qui permet d’assainir, de purifier, d’éliminer les impuretés présentes à la surface de la peau et incrustées dans les pores. Il permet d’homogénéiser l’éclat du teint et de lisser les aspérités et les rides.

Les différents gommages

Il existe différents types de gommage qui sont élaborés pour convenir à chaque type de peau.

Gommage cosmétique

Le gommage cosmétique peut être chimique, à base d’enzymes qui vont débarrasser la peau des impuretés sans avoir à masser ou effectuer de mouvements circulaires. Le gommage mécanique à la texture crème va être posé en très fine couche qui va sécher. Il faudra par la suite effectuer des petits mouvements circulaires afin d’ôter le gommage qui est réduit en fines miettes, tels des résidus de gomme. Enfin, le gommage mécanique est doté de micrograins qui vont permettre un gommage plus abrasif. Les grains présents dans la formule vont exfolier plus profondément la couche cornée, mais cette action reste relativement superficielle.


Notre sélection :

Peeling cosmétique

Les peelings cosmétiques sont formulés à partir d’acides de fruits, tels que l’acide glycolique, l’acide lactique, l’acide citrique, l’acide malique, et l’acide tartrique. Les produits les plus concentrés concernant les soins cosmétiques ne dépassent pas 10% pour les AHA et 2% pour les BHA, plus précisément l’acide salicylique. L’acide salicylique est un agent kératolytique qui va permettre de gommer les aspérités, les imperfections et améliore l’équilibre cutané. Les acides de fruits vont également offrir leurs vertus exfoliantes, mais également réduire les irrégularités de teint en diminuant les taches brunes. Le dosage n’est pas la seule condition, le pH de la formule qui se place entre 3,5 et 5 est également très important pour garantir l’efficacité de l’action exfoliante. Plus le pH est bas, plus le produit est efficace. Cependant, il s’avère plus irritant pour la peau.

Qu’est-ce qu’un peeling dermatologique ?

Le peeling dermatologique est une technique employée par les médecins esthétiques. Ce procédé va stimuler la régénération de la peau du visage afin d’apporter de l’éclat, pour les plus légers, réduire les cicatrices et les rides pour les moyens et faire peau neuve en réduisant considérablement les rides et l’effet de relâchement pour le peeling profond. Il va provoquer la desquamation, c’est-à-dire l’élimination des cellules mortes de l’épiderme. L’organisme se sent instinctivement agressé et va se défendre en fabriquant immédiatement une nouvelle protection, une peau de remplacement. Le peeling va permettre d’effacer les taches, les petites rides et les rugosités de la peau. Rénovée, la peau est plus tonique, plus lisse et plus souple.


Notre sélection :

Les différents peelings dermatologiques

Le peeling dermatologique est un procédé plus puissant qu’un simple gommage cosmétique. Il doit être effectué par un médecin esthétique ou un dermatologue, en fonction de son dosage et de son principe actif. Le peeling dermatologique a pour fonction d’effacer les taches pigmentaires, les petites rides, les imperfections, les cicatrices et les rugosités de la peau. Certains dotés d’actifs très puissants entraînant une desquamation importante, vont également apporter une action raffermissante intense et durable digne d’un lifting. La médecine esthétique et les techniques dermatologiques regroupent trois types de traitement : le peeling chimique, le peeling thermique à l’aide d’un laser et enfin, le peeling mécanique appelé dermabrasion.

Le peeling chimique

Le peeling chimique consiste à appliquer une solution chimique liquide ou sous forme de pâte à base d’acide sur la peau qui va entraîner une desquamation plus ou moins importante en fonction de l’actif utilisé. Ce soin concentré consiste en l'application d'une solution chimique sur la peau qui va entraîner une desquamation et un renouvellement cellulaire. Plus la peau est irrégulière, plus la desquamation doit être importante. Cependant, il faut savoir que l'on prend le risque d'endommager sa peau. Il existe trois types de peeling selon la couche de la peau à renouveler.

Peeling superficiel

Le peeling superficiel permet de traiter seulement la couche superficielle de la peau, c’est-à-dire l’épiderme. Ce procédé est réalisé par un médecin à une concentration d’acides de fruits supérieure à 30% ou d’acide glycolique dosé entre 20% et 70% selon la sensibilité de la peau. Il va permettre d’éliminer les cellules mortes de la couche cornée, qui sert à protéger la peau en surface. Il est préconisé de préparer la peau en utilisant une crème aux AHA et une crème anti tache afin d'éviter un rebond pigmentaire avant la première séance. Ce procédé de préparation cutané fait partie du traitement. Il faudra 4 à 6 séances à une semaine d'intervalle pour assurer un résultat optimal. S'en suivront de légers picotements ou une sensation d'échauffement. La peau rosée redevient normale en quelques heures. Ces techniques fréquemment effectuées aux USA se nomment "Lunch Hour Peels", car elles sont souvent réalisées entre midi et deux au moment de la pause déjeuner pour que le patient puisse reprendre son activité professionnelle immédiatement après l'intervention.

Le peeling superficiel convient aux peaux grasses à pores dilatés. Ce procédé permet de régulariser le teint, d'affiner le grain de peau et de diminuer visiblement les ridules. Il va permettre d'éliminer les petits boutons et de tonifier la peau.

Lors de cas d'acné juvénile, le médecin procèdera dans un premier temps à un nettoyage de peau dermatologique et appliquera un peeling contenant de l'acide glycolique, de l'acide salicylique et de la résorcine. Ce mélange d'actifs va permettre de régulariser les fonctions des glandes sébacées qui sécrètent le sébum, la substance qui crée le film hydrolipidique, trop présent chez les peaux grasses, entraînant des imperfections et des pores dilatés. Ce traitement va améliorer la séborrhée et soigner les folliculites, c'est-à-dire des poils incarnés. Le peeling superficiel donne un coup d'éclat, resserre les pores, uniformise et éclaircit le teint tout en atténuant quelques ridules.

Peeling moyen

Le peeling moyen à base d’acide trichloracétique (TCA) est réalisé par un médecin. Il faudra dans un premier temps préparer la peau et la protéger contre le soleil. Des soins spécifiques sont prescrits afin de diminuer l’agressivité de l’actif ainsi que les effets secondaires. La desquamation est proportionnelle à la concentration du produit.
Le peeling moyen va atteindre la partie superficielle du derme en enlevant l’épiderme par la même occasion et offrira une efficacité sur la réduction des ridules. Il perdure plus longtemps que le peeling superficiel. Des effets secondaires sont ressentis comme des sensations de brûlure et de légers œdèmes durant quelques jours. La peau s’assèche et devient teintée pour terminer par une forte desquamation. Le peeling moyen est formulé à partir d'acide trichloracétique (TCA) et s'avère très efficace sur les taches pigmentaires d'origine hormonale ou dues à une exposition solaire trop importante. Cet acide est dosé entre 15% et 20% en fonction de l'étendue de la tache. Le teint s'améliore, les taches diminuent voire disparaissent et les ridules sont réduites significativement.

Les peaux ridées et celles présentant des cicatrices d'acné nécessitent une application d'acide trichloracétique dosé entre 25% et 33%. La phase de desquamation dure approximativement 3 jours et la phase d'éviction de 6 jours, c'est-à-dire une convalescence à domicile. La protection face à la lumière du jour et surtout au rayonnement solaire induit par les UVA et UVB doit être respectée pendant au moins 3 mois. La peau retrouve une élasticité et un grain de peau lisse. Le peeling au TCA peut être effectué en une seule séance, mais les suites seront plus lourdes, de 8 à 10 jours et les effets secondaires en seront plus intenses. Le visage sera rouge, puis marron et la desquamation d’autant plus impressionnante. Les résultats obtenus seront davantage durables, en moyenne entre 1 et 2 ans. Des résultats semblables peuvent être obtenus avec des peelings plus faiblement dosés entre 15% ou 20% à intervalles de plus en plus espacés.

Peeling profond

Le peeling profond a pour but de détruire les couches superficielles de la peau par coagulation des protéines et liquéfaction des premières couches de l'épiderme et du derme. Les couches de la peau détruites sont ainsi remplacées en quelques jours voire quelques semaines offrant une peau neuve sans imperfection ni taches ou rides. L'actif ultra puissant doit être doté d'une réglementation, d'un contrôle et répondre aux normes CE en vigueur.

Le peeling profond est effectué à l’aide de phénol, uniquement réalisé en cabinet ou en clinique esthétique, car il s’avère être très impressionnant et s’apparente à la technique de la dermabrasion. Le peeling au phénol traite le vieillissement et le relâchement cutanés. Il va permettre un rajeunissement global de 5 à 15 ans en fonction de l’état de la peau. Ce procédé est très performant en particulier sur le pourtour des paupières, sur les joues froissées, du contour des lèvres et lorsque les injections de comblement sont peu efficaces. Cependant, il est dangereux et s’avère très spectaculaire, mais est le seul à véritablement offrir des résultats similaires au peeling laser. Un œdème plus ou moins important déforme la zone traitée pendant plusieurs jours.

Ce peeling puissant traite les rides dues au soleil, les rides profondes des pommettes, les rides d'expressions, la perte de fermeté et l'affaissement des paupières supérieures et inférieures. Le contour des lèvres présentant des rides radiales appelées également code-barre, les plis profonds et les sillons marqués disparaissent. Le relâchement cutané modéré et l'hyperpigmentation localisée, telles que le mélasma ou les lentigines sont diminués voire inexistantes. Ce peeling peut également être effectué en complément d'un lifting chirurgical.

Le phénol est un agent chimique très caustique qui permet la destruction importante de l’intégralité de l’épiderme et de la partie haute du derme allant jusqu’au derme réticulaire. Durant le processus, le professionnel vérifie et contrôle l’état de la peau. La suppression de ces couches superficielles assure une régénération forcée, gommant les taches pigmentaires (fiche conseil), les cicatrices d’acné et les rides profondes. Il faudra attendre 2 à 3 mois pour que le derme se reconstruise.

Le peeling profond s’adresse aux personnes matures (fiche conseil), sénescentes et atones ayant plus de 50 ans en fonction de l’état et du type de peau, même jusqu’à 70 ans dont la peau est élastosée, c’est-à-dire qu’elle présente des rides permanentes et un aspect fripé des joues, un relâchement cutané intense, la lèvre supérieure très marquée, le contour des yeux également et de nombreuses taches brunes.

Ce peeling est pratiqué sous anesthésie locale et sous analgésiques. Le professionnel applique la solution sur l’ensemble du visage y compris les paupières et s’arrête sur le rebord de la mâchoire. La peau est ensuite recouverte de bandelettes adhésives. Ce « masque » est gardé entre 24 et 36 heures en fonction de l’état initiale de la peau puis ôté par le médecin. Une poudre est ensuite appliquée faisant office de masque pendant 7 jours laissant ainsi l’épiderme se reconstruire. Le masque s’enlèvera par lui-même lorsque l’épiderme sera renouvelé.

La peau devenue rosée doit être systématiquement protégée et maquillée pendant 4 à 6 semaines. Cette couleur est signe de l’activité de reconstruction du derme. Le derme mettra 2 mois à se reconstruire alors qu’il faut seulement 8 jours à l’épiderme. Il faudra 3 mois de protection solaire quotidienne.

Après ces mois d’attente, le visage gagne 10 ans. Il est lissé avec un véritable effet liftant qui retend les pommettes et l’ovale du visage. Il fait ainsi disparaître le relâchement et les rides des paupières. La peau retrouve son épaisseur normale et une élasticité bluffante. Contrairement à d’autres techniques utilisant des toxines en injection, ce traitement n’entraîne pas de modification des expressions faciales.

Le peeling visage complet est quant à lui effectué sous anesthésie générale et sous surveillance cardiaque. Les suites sont longues et lourdes. Le visage est complètement défiguré par des œdèmes et une desquamation très importante durant 15 jours nécessitant un isolement social long. Il faudra recevoir des soins postopératoires adaptés et scrupuleux. Le résultat est impressionnant et dure une dizaine d'années, car la profondeur atteinte par le phénol va réussir à retendre la peau tel un lifting. Il faut cependant savoir qu'il existe de possibles complications. Une décoloration avec une démarcation au niveau de la mâchoire, une infection et des cicatrices hypertrophiques.

Peeling laser

La peau subit un effet thermique qui va accélérer le renouvellement cellulaire. L'action thermique du laser permet de traiter les peaux claires pas trop grasses, les effets du soleil, le contour des lèvres, des yeux et les cicatrices d'acné. Il va améliorer le teint brouillé, réduire les pores dilatés, les rides et le froissement. Cette technique permet d'obtenir une homogénéisation du teint et l'action du laser est quantifiable et contrôlée grâce au nombre d'impulsions. Cette technique a des inconvénients, car la peau doit récupérer d'une brûlure en dépit de sa perte de substance.

Le fraxel est fractionné en une multitude de pixels tels des faisceaux afin de délivrer des impacts microscopiques au plus profond du derme tout en préservant 75% de la surface cutanée. Quatre séances, chacune espacée de trois semaines, offrent un résultat visible, une peau unifiée, purifiée et des pores resserrés.
Il permet d'obtenir des résultats comparables aux lasers CO2 et Erbium qui sont plus abrasifs et demandant moins de séances.

Le thermage, c’est-à-dire le peeling thermique au laser provoque une réaction cutanée par chauffage du derme et non de l'épiderme, préservant ainsi la surface de la peau.
Il faudra éviter le maquillage avant reconstruction totale de la nouvelle peau et se protéger pendant plusieurs mois contre les UV.

Peeling Mécanique Dermabrasion

La dermabrasion est une action mécanique préconisée pour effacer les cicatrices. Elle est effectuée à l’aide des petites meules abrasives en forme de brosses ou de fraises utilisées en fonction de l’abrasion. Ces meules vont lisser méticuleusement les couches de l’épiderme. La profondeur sera déterminée en fonction des lésions à effacer. La séance se termine par l’application d’une crème grasse et d’un pansement facilitant la cicatrisation qu’il faudra conserver pendant une semaine. La cicatrisation complète peut demander 2 à 3 semaines.

Après réussite de l’opération, les cellules de l’épiderme se régénèrent et la peau retrouve son aspect naturellement lisse et uniforme. Ce procédé va aider à lutter contre les cicatrices d’acné et lutter contre la couperose, les angiomes, les taches de soleil, et les rides d’expression. Les tatouages présents sur le visage et le corps peuvent également disparaître grâce à la dermabrasion.
La dermabrasion ne convient pas à tous les types de peau, en particulier les peaux délicates qui ont des difficultés pour cicatriser et un système immunitaire affaibli.

Il est important de préparer la peau quelques semaines avant le traitement à l’aide de nettoyages méticuleux et des crèmes aux acides de fruits afin d’aider à décoller les peaux mortes et de stimuler le renouvellement cellulaire. Des antibiotiques sont également prescrits afin de lutter contre d’éventuelles infections. Des soins post intervention seront également prescrits pour nourrir, réparer et protéger la peau face aux UV.

Les précautions à prendre avant et après un peeling dermatologique

Il faut être extrêmement vigilant et suivre toutes les recommandations avant et après l’intervention sous peine de causer des réactions et d’aggraver l’état de la peau. L’utilisation préalable d’une crème à base d’AHA est nécessaire pour certains peelings afin de préparer la peau à la desquamation. L’utilisation d’une très haute protection solaire est obligatoire avant la séance afin de contrer les effets néfastes des UV. Il faut également prolonger son utilisation pendant plusieurs mois après le peeling pour former un film imperméable aux rayons ultra-violets qui agressent et fragilisent les cellules, augmentant l’inflammation des capillaires présents dans le derme.
L’utilisation de crème cicatrisante sera également prescrite par le dermatologue afin d’améliorer et d’accélérer la cicatrisation cutanée.


Notre sélection :

Il est important de se renseigner sur les différentes techniques de peeling dermatologiques afin d’adapter le soin en fonction des besoins de la peau. Il faut également connaître les inconvénients et les effets secondaires post-acte pouvant être longs et lourds, isolant la personne, car le visage est soumis à des transformations et des œdèmes impressionnants. Les professionnels sauront informer les patients des effets secondaires encourus. Si ce genre de traitement vous semble trop impressionnant, il vous sera possible d’opter pour un simple gommage cosmétique à raison d’une à deux fois par semaine pour prévenir et entretenir votre peau, car comme dit le dicton : « mieux vaut prévenir que guérir ! »