Prévenir et enlever les taches brunes

Prévenir et enlever les taches brunes
Taches pigmentaires, taches brunes, taches de soleil, taches de vieillesse… De plus en plus de personnes sont concernées par l’apparition de taches sur leur peau. Ce phénomène concerne tous les individus, quels que soient leur phototype, leur carnation et la nature de leur peau. Les taches cutanées sont bénignes mais peuvent constituer une gêne esthétique, d’autant plus que leur apparition s’accélère avec l’âge.

Pour éliminer les taches brunes sur la peau, il est possible d’utiliser des soins spécifiques ou de faire appel aux différentes techniques dermato-esthétiques si les taches sont présentes depuis longtemps et qu’aucun produit ne parvient à les faire disparaître. Les pharmaciens de Pharma GDD présentent les principales causes des taches brunes ainsi que les manières d’en venir à bout. Ils vous rappellent également les principes de base à respecter pour prévenir leur apparition.

D’où viennent les taches pigmentaires ?

Les taches brunes sont le signe d’un trouble de la pigmentation cutanée. Pour comprendre le mécanisme de leur apparition, il faut donc s’intéresser au processus de pigmentation de la peau.

Mélanocytes, mélanine, hyperpigmentation

La pigmentation de la peau est liée à l’action des mélanocytes, les cellules épidermiques qui produisent la mélanine, responsable de la coloration de la peau. Il existe deux types de mélanines : l’eumélanine (noire ou marron foncé) et la phaéomélanine (rouge ou rousse), qui sont présentes dans des proportions variables chez chaque individu.

Lorsque l’épiderme est exposé au soleil, les UV et les médiateurs biologiques (substances présentes dans les cellules de la peau) vont stimuler le processus de pigmentation. Les mélanocytes produisent alors la mélanine qui est ensuite diffusée dans les couches de l’épiderme, jusqu’à la surface.

Les taches sont dues à un dysfonctionnement des mélanocytes qui produisent une quantité excessive ou insuffisante de mélanine, provoquant des amas de pigments ou au contraire une dépigmentation, comme par exemple dans le cas du vitiligo, une affection cutanée qui marque la disparition des mélanocytes. Des taches brunes ou blanches apparaissent alors sur la peau. Les parties du corps les plus touchées par cette problématique sont le visage, le décolleté et les mains.

Première cause des taches brunes : le soleil

Plusieurs facteurs peuvent provoquer la survenue de taches brunes sur la peau. Le principal élément mis en cause est l’exposition au soleil. Les rayons UV, notamment les UVA, induisent un photo-vieillissement cutané et perturbent la répartition de la mélanine qui se concentre sur des zones localisées. Ce phénomène provoque ce que l’on appelle des lentigos solaires ou lentigo actiniques, plus connus sous le nom de taches de soleil. Le risque de tache pigmentaire lié au soleil est d’autant plus important que la protection solaire est insuffisante ou inexistante.


Notre sélection de solaires anti-taches :

Les cicatrices résiduelles

Une piqûre d’insecte, une brûlure ou l’acné sont des situations qui fragilisent la peau, laissent des cicatrices et rendent l’épiderme plus vulnérable aux taches brunes. En effet, elles induisent un processus inflammatoire qui va produire des enzymes. Celles-ci, associées aux rayons UV, augmentent le risque d’apparition d’une tache brune.

Le vieillissement cutané et les radicaux libres

Un autre facteur favorisant des taches pigmentaires est le vieillissement cutané, provoqué notamment par les radicaux libres. On parle alors de taches de vieillesse ou lentigos séniles. Les radicaux libres sont produits par notre organisme lors de la métabolisation de l’oxygène. Ils déstabilisent les cellules et entraînent une réaction d’oxydation nommée « attaque radicalaire » ou « stress oxydatif ».

Les radicaux libres sont favorisés par de nombreux éléments : le soleil, la pollution, le tabac, l’anxiété et le stress, un régime alimentaire déséquilibré. Ils provoquent une surcharge des cellules épidermiques qui se traduit par un vieillissement prématuré, une dégradation du collagène, des imperfections ainsi que des taches brunes qui ternissent le teint. Pour contrer ces effets néfastes, vous pouvez consommer des compléments alimentaires antioxydants tout au long de l’année.

Les hormones

Chez de nombreuses femmes, les taches sur la peau peuvent aussi être liées aux variations hormonales. La prise de la pilule contraceptive, la grossesse et la ménopause sont des facteurs qui peuvent faire apparaître des taches brunes. Les femmes enceintes sont ainsi souvent confrontées au mélasma, une hypermélanose plus connue sous le terme « masque de grossesse ». Des taches se forment alors sur les pommettes, le front et le dessus des lèvres. Ce type de tache cutanée est particulièrement difficile à éliminer et peut perdurer durant de nombreuses années.

Autres causes

Dans certains cas, les taches brunes sur la peau peuvent être la conséquence de l’utilisation de soins trop agressifs ou de gommages trop fréquents qui sensibilisent et fragilisent l’épiderme ou encore de facteurs génétiques qui prédisposent au développement de taches cutanées.

L’évolution d’une tache pigmentaire

Les dermatologues distinguent trois étapes dans l’évolution d’une tache brune. La première est la tache naissante : le surplus de mélanine remonte à la surface de l’épiderme et altère l’uniformité du grain de peau sans que la tache ne soit visible à l’œil nu.

La deuxième étape est la tache installée : les pigments en excès s’étendent aux couches supérieures de la peau et les taches deviennent visibles.

La troisième et dernière étape représente la tache récurrente. Même si les amas de mélanine sont éliminés en surface, les mélanocytes restent déréglés et la tache brune peut réapparaître à n’importe quel moment, notamment en cas d’exposition au soleil.

Prévenir l’apparition des taches sur la peau

La meilleure manière de limiter l’apparition de taches brunes consiste à suivre des principes simples de prévention au quotidien. Soin de la peau, protection solaire et hygiène de vie sont les trois éléments à privilégier.

Adopter une routine de soins complète

Pour maintenir la qualité de la peau et limiter les risques de taches pigmentaires, il est recommandé d’adopter une routine de soins complète et adaptée à votre type de peau. Les femmes asiatiques l’ont bien compris et pratiquent le layering, plus communément appelé « millefeuille ». Ce rituel de beauté consiste à utiliser un certain nombre de produits dans un ordre précis dans le but de garder une peau propre et nette.

Chaque soir, démaquillez minutieusement votre peau pour éliminer les impuretés, le maquillage et les particules de pollution. Poursuivez avec un nettoyant visage pour parfaire l’étape précédente et retirer les éléments néfastes qui auraient résisté. Finalisez avec une lotion pour apaiser et rafraîchir l’épiderme.

Appliquez ensuite un sérum, éventuellement anti-taches. Le sérum permet de traiter une problématique précise et d’optimiser l’action de la crème hydratante, chargée de protéger et renforcer l’épiderme face aux agressions quotidiennes favorisant l’apparition des taches brunes.

Une à deux fois par semaine, réalisez un gommage puis un masque selon les besoins de votre peau. Il existe deux types de gommages : mécanique (avec des particules exfoliantes) et enzymatique (à base d’acides de fruits par exemple). Des lotions à usage quotidien peuvent être utilisées par les peaux épaisses pour un effet peeling superficiel. Le gommage stimule le renouvellement cellulaire et prépare la peau à l’application du masque, qu’il soit hydratant, purifiant, régénérant, raffermissant…


Notre sélection :

Protéger sa peau du soleil

Pour prévenir l’apparition des taches brunes sur votre peau, la protection solaire est un élément obligatoire ! Si vous voulez éviter les taches, utilisez toute l’année, même par temps couvert et en ville, une crème de jour dotée d’un indice de protection solaire élevé (au minimum un SPF 30). En parallèle, suivez les recommandations habituelles et ne vous exposez pas entre 12 h et 16 h. Complétez votre protection solaire par le port d’un chapeau à larges bords voire d’un chapeau anti-UV pour couvrir votre visage et le préserver des taches pigmentaires.

Conserver une bonne hygiène de vie

L’hygiène de vie joue également un rôle dans la qualité de la peau et la prévention contre les taches cutanées. Nous vous recommandons dans un premier temps d’avoir une alimentation variée et équilibrée, de limiter la consommation d’aliments gras et sucrés et de pratiquer une activité physique régulière.

Le stress a un impact important sur la peau car il favorise le développement des radicaux libres à l’origine du vieillissement et des taches brunes. Plusieurs méthodes existent pour apprendre à gérer son stress au quotidien. Pour trouver celle qui vous sera la plus adaptée, consultez notre fiche conseil : « Comment gérer son stress ? ».

Finalement, pour avoir une peau nette et rester en bonne santé de manière générale, éviter le tabac et l’alcool qui augmentent la production de radicaux libres et dégradent la qualité de la peau.

Les soins anti-taches

Parfois, les mesures de prévention ne suffisent pas et des taches apparaissent malgré tout sur la peau. De nombreux soins anti-taches sont disponibles librement en pharmacie pour les estomper et prévenir leur réapparition.

Première étape : consulter un dermatologue

Dès que vous constatez l’apparition de taches brunes sur votre peau, consultez un dermatologue afin de déterminer précisément leur nature et d’être conseillé sur les soins les plus adaptés. Pensez également à faire surveiller régulièrement les taches sur votre peau (bords, couleur, épaisseur) pour écarter une lésion cancéreuse pouvant évoluer jusqu’au mélanome.

Les soins dépigmentants et éclaircissants

Un soin anti-taches a pour objectifs de réduire la production de mélanine et d’estomper les contours, la taille et la couleur des taches pigmentaires. Pour être efficace, un soin anti-taches doit agir sur quatre fronts distincts :
  • l’exfoliation, avec des acides de fruits (AHA) ou de l’acide salicylique ;
  • l’inhibition de la tyrosinase (enzyme contrôlant la fabrication de la mélanine), avec du résorcinol ou de la viniférine ;
  • l’action anti-inflammatoire, avec du panthenol ou de la vitamine B3 (niacinamide) ;
  • l’action anti-oxydante, avec des vitamines C et E ou de l’acide férulique.

Notre sélection de soins anti-taches :

Les soins sur prescription

En cas de taches brunes résistantes aux soins disponibles librement en pharmacie, le dermatologue peut prescrire un produit plus concentré avec un dosage précis selon le type de tache, la nature de la peau et l’âge. Ces soins disponibles uniquement sur ordonnance sont généralement à base d’hydroquinone, de dermocorticoïdes, d’acide glycolique ou de trétinoïne.

Particulièrement irritants, ces soins anti-taches nécessitent une surveillance particulière et l’utilisation obligatoire d’une protection solaire.

Les solutions naturelles

Pour atténuer les taches pigmentaires naturellement, vous pouvez vous tourner vers la phytothérapie ou l’aromathérapie. Ainsi, le citron (à utiliser le soir uniquement et à compléter avec une protection solaire), le pissenlit et le lys blanc sont réputés pour leur action anti-taches et leur capacité à redonner de l’éclat au teint.

Pour fabriquer un soin anti-taches naturel, vous pouvez mélanger de l’huile végétale de germe de blé ou de rose musquée et de l’huile essentielle de livèche. Cette huile essentielle contient des phtalides, actifs aux vertus éclaircissantes et détoxifiantes qui éliminent progressivement les pigments en excès responsables des taches brunes.

Faire preuve de patience

L’efficacité des soins anti-taches brunes dépend de plusieurs facteurs : l’ancienneté et la profondeur des taches, l’âge, le type de peau. Il faut compter en moyenne deux à trois mois d’utilisation pour observer les premiers résultats sur les taches pigmentaires.

Les techniques dermato-esthétiques

Si les taches brunes persistent encore ou si elles entraînent un préjudice esthétique important, le dermatologue peut éventuellement proposer le recours à une technique dermato-esthétique. Cette solution présente un certain nombre de contraintes puisque, quelle que soit la méthode choisie, plusieurs séances seront nécessaires et ne pourront être réalisées qu’en-dehors des périodes ensoleillées.

Le laser

Le laser agit en détruisant les mélanocytes, ce qui permet la disparition progressive des taches brunes. Cette technique est surtout adaptée aux peaux claires qui présentent des taches bien marquées et visibles. Elle comporte toutefois un risque de récidive et n’empêche pas les taches de réapparaître.

La cryothérapie

La cryothérapie consiste à appliquer sur les taches pigmentaires de l’azote liquide qui va détruire les amas de pigments. Cette technique peut entraîner une sensation de froid et des picotements légers non douloureux. Comme le laser, la cryothérapie est surtout efficace sur les peaux claires car leur carnation permet de cibler très précisément les taches brunes.

Cette technique peut désormais être utilisée à domicile sur les taches brunes des mains grâce au dispositif médical Cryobeauty mains anti-taches brunes.

Le peeling chimique

Le peeling chimique est la technique qui est utilisée le plus souvent pour lutter contre les taches pigmentaires. Le dermatologue applique à la surface de la peau un acide, généralement l’acide trichloracétique, pour permettre une exfoliation plus ou moins profonde. La tache est brûlée, une cloque apparaît, entraînant ensuite une croûte qui sèche et emporte l’excès de mélanine avec elle en se détachant de l’épiderme. Le peeling chimique peut être douloureux selon le dosage et demande d’éviter le soleil au maximum dans les mois qui suivent.

La dermabrasion

Proche du peeling mais plus agressive, la dermabrasion opère une sorte de « ponçage » pour retirer les couches superficielles de l’épiderme. Elle est déconseillée aux peaux fines en raison des problèmes de cicatrisation qu’elle peut engendrer.

Que retenir ?

L’apparition de taches brunes sur la peau peut être la conséquence de différents facteurs : soleil, âge, cicatrices résiduelles d’acné ou de brûlure, variations hormonales… Si elles ne sont pas visibles à l’œil nu dès leur formation, ces taches pigmentaires peuvent rapidement brouiller le teint et entraîner une gêne esthétique. En suivant quelques principes simples, il est possible de prévenir l’apparition des taches sur la peau. Si cela ne suffit pas, les soins anti-taches sont alors recommandés pour les estomper. En cas de taches persistantes, il est possible d’envisager le recours à une technique dermato-esthétique telle que le peeling, le laser ou la cryothérapie.