NicoretteSkin 15 mg / 16 h


Traitement de la dépendance tabagique
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie cutanĂ©e
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : Patch(s)

Ă€ partir de
7,01 â‚¬
Ă€ partir de
7,01 â‚¬

NicoretteSkin 15 mg/16 heures est un médicament sous forme de dispositif transdermique appartenant aux substituts nicotiniques. Le patch NicoretteSkin est indiqué dans le traitement de la dépendance tabagique. Ce médicament prend en charge les symptômes du sevrage nicotinique chez les personnes souhaitant arrêter la cigarette.

Conditionnement : boite 7 ou 28 patchs transdermiques
Un dispositif transdermique délivre 15 mg de nicotine sur 16 heures, soit un patch de 13,5 cm2 pour 23,62 mg de nicotine

Les autres composants sont : triglycérides à chaîne moyenne, copolymère basique de méthacrylate de butyle, pellicule de téréphtalate de polyéthylène (PET).
Matrice acrylate : solution adhésive de copolymère acrylique, hydroxyde de potassium, croscarmellose sodique, acétylacétonate d'aluminium.
Feuille de protection détachable : pellicule de téréphthalate de polyéthylène (PET) aluminisée sur 1 face et siliconée sur les 2 faces.

Chaque dispositif transdermique est emballé dans un sachet-dose laminé thermoscellé constitué de papier, d'une pellicule PET, d'un copolymère nitrile acrylique et d'aluminium.


Posologie de NicoretteSkin 15 mg / 16 h :

Ce médicament est indiqué pour les adultes de plus de 15 ans.

Ce dispositif s'applique sur une peau propre et sèche, le matin au lever et devant être retiré le soir au coucher, avec une durée maximale de 16 heures. Le dispositif libère ainsi une quantité de nicotine correspondant aux fluctuations de nicotine durant la journée chez le fumeur. L'absence de nicotine la nuit évite de provoquer des troubles du sommeil, qui peuvent apparaître lors de l'administration de nicotine pendant la nuit.

Pour les fumeurs fumeurs fortement dépendants (score au test de Fagerström sup. ou égal à 7), le patch de 25 mg/16h est le plus adapté, avec une application quotidienne le matin, pendant 8 semaines. Par la suite, le dispositif transdermique de 15 mg/16h sera instauré quotidiennement pendant 2 semaines, pour finir avec le  dispositif transdermique de 10 mg/16h sur 2 semaines.

Pour les fumeurs moyennements dépendants (score au teste de Fagerström 5 et 6), il faut directement passer à l'étape 2 avec le dispositif transdermique 15 mg/16h. Si au bout d'une semaine, le patch 15 mg/16 heures fait effet, celui-ci sera mis en place pendant 8 semaines pour finir le traiteement avec un dispositif transdermique de 10 mg/16h pendant 4 semaines.
Mais en cas de persistance du manque de tabac, on recommande d'utiliser un dispositif transdermique 25 mg/16h et de poursuivre le traitement selon le schéma des patients fortement dépendants. Enfin pour les fumeurs faiblement dépendants (score au test de Fagerström 3 et 4), il faut également commencer par l'étape 2 avec le dispositif transdermique 15 mg/16h pendant 8 semaines et de finir par un dispositif transdermique 10 mg/16h  pendant 4 semaines.
Fumeurs fortement dépendants
(test de Fagerström sup. ou égal à 7)
Fumeurs moyennement dépendants
(test de Fagerström  5-6)
Fumeurs faiblement dépendants
(test de Fagerström 3-4)
Dispositif transdermique Durée Dispositif transdermique   Dispositif transdermique Durée
Etape 1 NICORETTESKIN 25 mg/16h 8 premières semaines            
Etape 2 NICORETTESKIN 15 mg/16h 2 semaines suivantes Etape 2 NICORETTESKIN 15 mg/16h 8 premières semaines (NB : si le tabagisme persiste, se reporter dès la 1ère semaine sur l'étape 1 du schéma "fumeurs fortement dépendants") Etape 2 NICORETTESKIN 15 mg/16h 8 premières semaines
Etape 3 NICORETTESKIN 10 mg/16h 2 dernières semaines Etape 3 NICORETTESKIN 10 mg/16h 4 semaines suivantes Etape 3 NICORETTESKIN 10 mg/16h 4 semaines suivantes

En fonction de la réponse de chacun au traitement, la durée du traitement doit durer environ 3 mois, sans dépasser l'utilisation de ces dispositifs transdermiques au-delà de 6 mois. Certains "ex-fumeurs" peuvent cependant nécessiter une durée de traitement plus longue pour éviter la rechute.
Contacter votre médecin en cas d'échec, il pourra vous conseiller d'associer les formes orales de substitution (gommes à mâcher NICORETTE 2 mg ou inhaleur NICORETTE 10 mg) à la prise de patch nicotinique NicoretteSkin.

Mode d'administration : Avant d'appliquer le dispositif transdermique, les mains doivent avoir été lavées. Une fois le dispositif transdermique sorti, l'appliquez sur une peau sèche, sans lésion cutanée avec une absence de pilosité (hanche, partie supérieure du bras ou poitrine).
On évite de toucher la partie collante du patch et on retire le maximum de la feuille d'aluminium.
Pour s'assurer de la parfaite application du patch, pressez sur le patch à l'aide de vos doigts, frottez aussi les bords.

Le site doit être alterné chaque jour afin d'éviter de replacer le dispositif transdermique au même endroit.
Une fois le dispositif enlevé, le plier en deux et le jeter. Ce dispositif transdermique ne doit pas être coupé.
SI vous souhaitez vous baigner, il faut, soit retirer le dispositif transdermique et le replacer sur son support, pour pouvoir être recollé sur une peau bien séchée ou bien le recouvrir à l'aide d'un pansement adhésif étanche.
Sous la douche, le jet ne doit pas être dirigé vers le patch.


En cas de surdosage en NicoretteSkin ou si votre enfant s'est appliqué le patch ou l'a sucé, contacter le médecin ou le service médical d'urgence.
Une intoxication grave peut survenir et se manifester par une hypotension, un pouls faible et irrégulier, une gêne respiratoire, une prostration, un collapsus cardiovasculaire et des convulsions.
 

Contre-indications de NicoretteSkin 15 mg / 16 h:

Une allergie à l'un des constituants de NicoretteSkin, si vous n'êtes pas fumeur ou encore si vous possédez une lésion au niveau de la peau, sont des contre-indications à l'utilisation de NicoretteSkin 15 mg / 16 h.

La présence de maladies nécessitent un avis médical avant de prendre NicoretteSkin, ainsi que des examens et un suivi médical : insuffisance hépatique e/ou rénale sévère ou modérée, ulcère gastrique ou duodénal en évolution.
Il est indispensable de consulter votre médecin avant d'utiliser ce médicament.

Un risque de sous-dosage, ressenti comme une sensation de "manque" peut se déclarer et s'observe à travers un besoin impérieux de fumer, une irritabilité, troubles du sommeil, une agitation ou impatience, ou encore une difficulté de concentration.
Certains signes peuvent traduire, à l'inverse, un surdosage : nausées, douleurs abdominales, diarrhée, hypersalivation, sueurs, céphalées, étourdissement, baisse de l'audition et faiblesse générale.

Si vous ressentez l'un de ces deux signes, prévenez votre médecin, qui adaptera la posologie.

La prise d'autres médicaments avec ou sans ordonnance doit être signalée à votre médecin, notamment la théophylline, la tacrine, la clozapine, du ropinirole, de la flécaïnide ou de la pentazocine.

La nicotine nuit à votre santé et à celle de votre enfant, veuillez prendre conseil auprès de votre médecin si vous souhaitez arrêter de fumer au cours de la grossesse car les substituts sont déconseillées.
Il en est de même au cours de l'allaitement. 
Mis Ă  jour le 21/06/2019