Magné B6 50 comprimés


Carence en magnésium - A partir de 6 ans
  • Pour qui Pour qui : Dès 6 ans
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : AutorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : AutorisĂ©
  • Forme Forme : ComprimĂ©s

5,26 â‚¬
5,26 â‚¬
Les comprimés de Magné B6 sont disponibles sans ordonnance et contiennent 48mg de magnésium élément et 5mg de vitamine B6 (chlorhydrate de pyridoxine).
Ce médicament est indiqué dans les carences en magnésium confirmées par votre médecin. Il est réservé à l'adulte et à l'enfant à partir de 6 ans.

Les excipients présents dans les comprimés de Magné B6 sont le saccharose, kaolin lourd, gomme arabique, carboxypolyméthylène, talc, stéarate de magnésium, dioxyde de titane (E171), poudre de cire de carnauba.

La carence en magnésium peut être primitive par anomalie congénitale du métabolisme (hypomagnésémie congénitale chronique) ou secondaire soit par insuffisance des apports (dénutrition sévère, alcoolisme, alimentation parentérale exclusive) ou en cas de malabsorption digestive (diarrhées chroniques, fistules digestives, hypoparathyroïdies) ou par exagération des pertes rénales (tubulopathies, polyuries importantes, abus des diurétiques, pyélonéphrites chroniques, hyperaldostéronisme primaire, traitement par le cisplatine).

On estime qu'il y a une carence en magnésium si le taux sanguin ou magnésémie est inférieur à 17 mg/l.

Le magnésium est impliqué dans la transmission neuro-musculaire, dans de nombreuses réactions enzymatiques et comme élément constitutif du capital osseux.

Posologie de Magné B6 en comprimé

Chez les enfants de plus de 6 ans : 4 à 6 comprimés par jour répartis en 2 ou 3 prises.

Chez l'adulte : 6 à 8 comprimés par jour en 2 ou 3 prises.

Le traitement durera jusqu'à ce que le taux sanguin soit revenu à la normale.

Précautions d'emploi

Ce médicament peut être utilisé pendant la grossesse. Pendant l'allaitement la posologie sera adaptée de façon à ne pas dépasser 20mg/kg/jour.

Magné B6 est contre-indiqué en cas d'allergies à l'un de ces composants ou en cas d'insuffisance rénale sévère.
L'utilisation de Magné B6 n'est pas recommandée en cas d'intolérance au fructose, de malabsorption du glucose ou du galactose.

En cas de prise excessive et sur une longue période de vitamine B6, il est possible d'observer des fourmillements, des tremblements et des troubles de l'équilibre. Ces effets secondaires sont réversibles à l'arrêt du traitement.
La prise de magnésium peut entrainer de la diarrhée, des douleurs abdominales et parfois des réactions cutanées.

Conditionnement : boite de 50 comprimés enrobés

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

Les crampes musculaires sont caractérisées par une contraction brutale, douloureuse et involontaire d’un muscle. Il s’agit d’un trouble musculo-squelettique bénin, fréquent chez la femme enceinte, les sportifs ou les personnes âgées.

Qu'est ce qu'une crampe ?

La crampe est secondaire d’une augmentation de l’excitabilité des nerfs des muscles, cela provoque une contraction involontaire qui dure plusieurs minutes. Cette hyperexcitabilité est liée notamment à un déséquilibre en eau et en sels minéraux (potassium, magnésium, sodium) au niveau des cellules musculaires. Le muscle atteint est douloureux et raide. Il est contracté et très sensible à la palpation.

Causes des crampes

Les muscles des membres inférieurs sont le plus souvent atteints après un effort inhabituel ou la nuit. Les crampes touchent également ceux des mains après un exercice prolongé d’écriture : c’est la fameuse "crampe de l’écrivain".
Le plus souvent, les crampes n’ont pas de cause particulière.
Les crampes nocturnes sont localisées au niveau du mollet et du pied. Elles réveillent le patient et l’obligent à s’étirer, se lever, marcher, se masser…Elles sont fréquentes en fin de grossesse et chez les personnes âgées.

Certaines crampes sont liées à l’exercice physique, elles apparaissent au cours de l’effort ou dans les heures qui suivent. C’est généralement le cas si la personne ne s’est pas échauffée, s’est mal ou pas hydratée, a réalisé un "exploit" : effort plus intense qu’à l’accoutumée.

Facteurs de risque

Certains facteurs peuvent favoriser la survenue des crampes :
  • La déshydratation
  • Certains médicaments comme les diurétiques, les laxatifs, les statines, etc…
  • Les problèmes rénaux, le diabète, l’hypothyroïdie
  • L’alcool et ses conséquences (cirrhose)
  • Certaines maladies neurologiques
  • L’intoxication par les métaux lourds ou les venins d’animaux (serpents, hyménoptères)

Que faire en cas de crampe ?

Lorsqu’une crampe apparaît, allongez-vous, étirez doucement le muscle et maintenez l’étirement quelques minutes jusqu’à disparition de la crampe.
Massez alors doucement le muscle avec un baume décontractant comme le Baume du tigre ou Décramp, une huile de massage pour les muscles à base d’arnica ou d’huiles essentielles.
Il est important également de bien se réhydrater en buvant de l’eau en quantité importante. Si la douleur persiste après la crampe, il est possible de prendre du paracétamol ou bien en l’absence de contre-indication de l’ibuprofène ou de l’aspirine.

Remèdes naturels contre les crampes

Les médecines naturelles peuvent également soulager vos crampes en prenant  3 granules trois fois par jour, de Magnesia phosphorica 9 CH et de Cuprum metallicum 9 CH.
Pour éviter les récidives, il est recommandé de boire de l’eau régulièrement, de privilégier des aliments riches en magnésium (germe de soja, riz complet, pain complet, noix, bananes) ou si une carence est avérée, une cure de magnésium peut être envisagée en utilisant des médicaments comme le Magne B6 qui apporte 470 mg de magnésium par comprimé.
Il ne faut pas oublier de s’échauffer avant le sport, de faire des étirements après l’effort et avant le coucher en cas de crampes nocturnes, d’éviter de dormir avec le mollet en extension, c’est à dire pointe du pied tendue.

En cas d’échec de toutes ces mesures, votre médecin peut décider de vous prescrire un traitement à base de quinine. Il peut néanmoins être responsable de nombreux effets secondaires notamment immuno-allergiques, imposant l’arrêt du traitement.
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 09/08/2019