Laroscorbine vitamine C 1 g 30 comprimés effervescents


Fatigue passagère - A partir de 15 ans
  • Pour qui Pour qui : Adolescent et adulte
  • Femme enceinte Femme enceinte : Non autorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : Non autorisĂ©
  • Forme Forme : ComprimĂ©s effervescents

7,71 â‚¬
7,71 â‚¬
Laroscorbine est un médicament qui contient de la vitamine C. Il est indiqué dans les états de fatigue passagers de l'adulte et de l'enfant de plus de 15 ans.

La boîte de Laroscorbine contient 2 tubes de 15 comprimés effervescents. 

La molécule active de Laroscorbine est l'acide ascorbique. Un comprimé effervescent en contient 1000 mg.
Il a pour autres composants l'acide citrique anhydre, le saccharose, le bicarbonate de sodium, le carbonate de sodium anhydre, l'isomalt, le chlorure de sodium, l'aspartam (E951), l'acésulfame de potassium, l'arôme orange, l'arôme mandarine et le beta-carotène 1 % CWS/M.

Les excipients à effet notoires sont l'aspartam, le sodium, et le saccharose. Il contient 257 mg de sodium et 20 mg d'aspartam par comprimé. 

Posologie de Laroscorbine vitamine C 1g


Il vous est conseillé de prendre un comprimé de Laroscorbine vitamine C 1g par jour préalablement dissous dans l'eau. 
La durée maximale du traitement est de un mois. 

Contre-indications de Laroscorbine vitamine C 1g

Laroscorbine vitamine C 1g est contre indiqué en cas d'allergie à un des constituants du médicament, en cas de calcul rénal, de calcul d'oxalate de calcium ou en cas de phénylcétonurie à cause de l'aspartam. Il ne faut pas non plus le prendre en cas d'insuffisance rénale sévère. 

Comme Laroscorbine contient du saccharose, l'utilisation de ce médicament est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au fructose, un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou un déficit en sucrase / isomaltase. 

La vitamine C accroît l’absorption du fer par le corps. En cas d’hémochromatose (maladie héréditaire se caractérisant par une surcharge en fer), il faut s'adresser à son médecin.

Il faut utiliser prudemment la vitamine C en cas de déficit en glucose-6-phosphate déshydrogénase (maladie héréditaire des globules rouges), car des doses élevées, supérieures à 1 gramme par jour favorisent le risque d'une destruction des globules rouges.

Les résultats de certaines analyses biologiques, notamment les tests de contrôle du glucose sanguin et urinaire, peuvent être faussés par la vitamine C. Il faut avertir votre médecin si des tests sont prévus.

Assurez vous que vous ne prenez pas déjà de l'acide ascorbique par ailleurs (autres médicaments, aliments, compléments) pour éviter les surdosages. 

Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez, il est préférable d'éviter la prise de ce médicament. Demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien. 

Si la fatigue persiste ou augmente après 1 mois de traitement, ou si elle est liée à des manifestations inhabituelles, demandez conseil à votre médecin ou votre pharmacien. 

Les symptômes généraux d’un surdosage en vitamine C peuvent comprendre des troubles gastro-intestinaux (diarrhées, nausées, vomissements). 
La consommation chronique de doses élevées de vitamine C peut aggraver une surcharge en fer et engendrer des lésions tissulaires chez les patients atteints d'hémochromatose. A doses supérieures à 1 g/jour des troubles digestifs (brûlures gastriques, diarrhée) ; troubles rénaux et urinaires (calculs rénaux, insuffisance rénale, nécrose tubulaire aiguë) ; hémolyse (destruction des globules rouges) chez les sujets déficients en glucose-6-phosphate déshydrogénase (enzyme spécifique des globules rouges) peuvent survenir. 
Si ces symptômes surviennent, il faut immédiatement consulter un médecin ou pharmacien. 

Il est déconseillé de prendre ce médicament en fin de journée, la vitamine C ayant un léger effet stimulant.
Mis Ă  jour le 11/05/2021