Guronsan 30 comprimés effervescents


Fatigue passagère - A partir de 15 ans
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Non autorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : Non autorisĂ©
  • Forme Forme : ComprimĂ©s effervescents

10,45 â‚¬
10,45 â‚¬
Guronsan est un médicament à visée anti asthénique préconisé dans les états passagers de fatigue chez l'adulte.
Les comprimés effervescents de Guronsan sont disponibles sans ordonnance et sont composés de 400mg de glucuronamide, de 50 mg de caféine et de 500 mg de Vitamine C ou acide ascorbique.

Les excipients sont constitués par le bicarbonate de sodium, fumarate monosodique, polymétaphosphate de sodium, cyclamate de sodium, saccharine sodique, saccharose, macrogol 6000, arôme gin-fizz (huile essentielle déterpénée de citron, huile essentielle de baies de genièvre, maltodextrine, gomme arabique).

Posologie de Guronsan pour lutter contre la fatigue

Prendre 2 comprimés par jour : 1 le matin et 1 le midi dans un verre d'eau. Le traitement est limité à 2 semaines.

Il est recommandé de ne pas prendre Guronsan après 16 heures pour éviter la survenue d'insomnie.

Précautions d'emploi

Ces comprimés contre la fatigue passagère ne doivent pas être pris en cas d'allergie à l'un de leur(s) constituant(s), en cas de lithiase rénale oxalocalcique, en cas d'intolérance au fructose, de malabsorption du glucose ou du galactose.

Chaque comprimé de Guronsan apporte 616 mg de sodium à votre organisme soit près 1/3 des apports journaliers recommandés. Il faut donc en tenir compte en cas de régime pauvre en sel.

Il est préférable de ne pas utiliser Guronsan chez la femme enceinte ou qui allaite.

Guronsan et autres médicaments

L'association est déconseillée avec l'enoxacine, le stiripentol, la norfloxacine, la ciprofloxacine, la mexilétine car cela augmente le taux de caféine dans l'organisme.

Avec le dipyridamole (Persantine) : diminution de l'effet de celui-ci donc en cas d'imagerie myocardique avec ce médicament, il ne faut pas utiliser Guronsan dans les 5 jours qui précèdent.

Avec le lithium, l'arrêt brutal de la caféine peut entrainer une augmentation de la lithémie.

En cas d'hémochromatose, la prise de vitamine C donc de Guronsan ne peut avoir lieu qu'après avoir commencé le traitement par déferoxamine.

Conditionnement : Boîte de 2 tubes de 15 comprimés effervescents.

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

Le Guronsan est un médicament utilisé dans les états de fatigue passagère. La fatigue ou asthénie peut se manifester par des symptômes très variables. Elle se traduit généralement par une sensation de faiblesse, de lassitude voire d’épuisement. Elle peut être accompagnée de troubles du sommeil, de difficulté de concentration ou d’une altération de l’humeur comme de la tristesse ou de l’irritabilité. Il faut distinguer la fatigue naturelle qui survient à la suite d’un effort inhabituel et celle persistante non soulagée par le repos et qui peut être la conséquence d’une maladie.

Les différentes formes de fatigues

Tout d’abord, la fatigue passagère ou réactionnelle. Ce manque d’énergie ponctuel est la conséquence d’un repos insuffisant (manque de sommeil, décalage horaire) ou celle d’une activité intense ou inhabituelle. Elle peut être physique (compétitions sportives, entraînements intensifs, marathons) ou intellectuelle (examens, surmenage).

Ensuite, la fatigue psychique. C’est une asthénie très courante qui se manifeste par un sentiment de grande lassitude. Elle est souvent accompagnée de troubles du sommeil et d’une perte d’appétit. Cette forme de fatigue est souvent liée à un syndrome dépressif ou de l’anxiété.

Enfin, la fatigue chronique se traduit par un état de fatigue constant non soulagé par le sommeil et le repos et qui dure dans le temps. C’est le cas des asthénies consécutives à une maladie. En effet de nombreuses pathologies sont accompagnées d’asthénie (l’anémie, les infections virales ou bactériennes comme la grippe ou la mononucléose, les maladies auto-immunes, les cancers et certaines maladies chroniques comme l’insuffisance cardiaque, la fibromyalgie, l’insuffisance rénale). Certains médicaments également sont responsables de sensations de fatigue comme les psychotropes ou les antihistaminiques.

Lutter contre la fatigue avec Guronsan

Concernant la fatigue chronique, lorsque les symptômes liés à une fatigue persistent, il est nécessaire de rechercher son étiologie. Un bilan médical et biologique permettra d’en définir l’origine. Il est important d’éliminer toutes causes médicales. Pour traiter ce type de fatigue il faut en traiter la cause.

Dans le cas d’une fatigue réactionnelle ou fatigue passagère, elle cède avec la mise au repos, la récupération du sommeil, le rétablissement d’une bonne hygiène de vie et une bonne gestion du stress. Toutefois, comme traitement d’appoint dans ce type de fatigue il est possible de faire appel à des compléments en fonction des activités pratiquées ou des besoins. Les supplémentations en vitamines, minéraux, acides aminés ou magnésium peuvent être envisagées. Leur prise doit demeurer ponctuelle.

Lorsqu’une activité importante s’avère nécessaire, à l’occasion de certains évènements, le Guronsan peut aider l’organisme à appréhender cette situation. Le Guronsan contient de l’acide ascorbique (vitamine C, 500mg), de la caféine (50mg) et du glucuronamide (400mg).

La caféine est une substance psychoactive. Elle entraîne une stimulation mentale et permet d’augmenter la capacité de travail intellectuel et physique. Il faut noter que la caféine a également une action sur le système cardiovasculaire : elle provoque une accélération du rythme cardiaque (tachycardie) et une vasodilatation. Elle possède aussi une action diurétique.
La vitamine C est un antioxydant, elle intervient dans les fonctions de défenses immunitaires et aide à l’assimilation du fer.
Le glucuronnamide n’a pas d’action propre sur la fatigue mais a des propriétés détoxifiantes.

Le Guronsan va ainsi diminuer temporairement la sensation de fatigue et aider à maintenir l’éveil en empêchant l’état de somnolence. Il doit être utilisé occasionnellement ou sur une courte période à raison de 1 à 2 comprimés par jour. La prise après 16h est déconseillée en raison du risque possible d’insomnie. Il faut être attentif aux autres apports en vitamine C et en caféine pour ne pas les cumuler. A titre indicatif, la teneur en caféine d’un comprimé de Guronsan équivaut à celle d’un demi expresso ou celle d’une canette de cola

Quelques conseils pour diminuer votre fatigue

- Reposez-vous ! Changez de rythme, relaxez-vous !
- Pratiquez une activité physique régulièrement.
- Mangez équilibré et ne sautez pas de repas.
- Soignez votre sommeil en respectant un rythme régulier et une durée suffisante.
- Éventuellement, faites une sieste : pas plus de 15 à 20 mn. Elle permet d’évacuer le stress,
de récupérer un manque de sommeil éventuel et améliorerait les fonctions intellectuelles.

Lorsque votre fatigue persiste, qu’elle est accompagnée d’autres symptômes et que vous vous sentez particulièrement épuisé, il faut consulter.
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 26/06/2019