Contalax 30 comprimés


Constipation occasionnelle - A partir de 6 ans
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Non autorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : Non autorisĂ©
  • Forme Forme : ComprimĂ©s

4,99 â‚¬
4,99 â‚¬
Le Contalax est un médicament laxatif sans ordonnance sous forme de comprimés. Il contient du bisacodyl. Ce médicament est indiqué dans le traitement de courte durée de la constipation occasionnelle et fait partie des laxatifs stimulants.

Posologie de Contalax

Prendre avec un verre d'eau, 1 à 2 comprimés de Contalax le soir au coucher, pour un effet le lendemain matin.

Le traitement de la constipation par ce laxatif en comprimés doit être de courte durée : 8 à 10 jours maximum et s'accompagner de mesures diététiques.

Si une diarrhée survient, il faut diminuer la dose. Si en revanche, les symptômes persistent ou s'aggravent (fièvre, douleurs abdominales), il est nécessaire de consulter un médecin.

Chez l'enfant de plus de 6 ans, la posologie sera limité à 1 comprimé.

Précautions avec Contalax

Ce médicament laxatif ne sera pas utilisé chez la femme enceinte ou qui allaite.

En cas d'intolérance au galactose, un déficit total en lactase ou un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose (maladies héréditaires rares), les patients ne doivent pas prendre Contalax.

Si vous êtes allergique au bisacodyl ou à l’un des autres composants (lactose, amidon modifié (Starx 1500), silice colloïdale anhydre, stéarate de magnésium, acétophtalate de cellulose, phtalate d'éthyle) contenus dans ce médicament.

Il ne faut pas prendre Contalax si vous avez une maladie de l'intestin et/ou côlon, telle que la rectocolite, la maladie de Crohn ou une occlusion intestinale ou si vous souffrez de déshydratation sévère.

Les effets indésirables  de Contalax sont un risque de diarrhée et de douleurs abdominales, en particulier chez des sujets souffrant de côlon irritable, une hypokaliémie (diminution du taux de potassium dans le sang et une coloration anormale des urines sans que le rein soit atteint.

Conditionnement : boîte de 30 comprimés gastro-résistants.

 LES CONSEILS DE PHARMA GDD

Contalax : un médicament laxatif

Contalax est un médicament appartenant à la famille des laxatifs stimulants, indiqué dans le traitement de la constipation chez l’adulte. Sa molécule active, le bisacodyl, augmente les sécrétions intestinales et accélère le péristaltisme. Sa prise, à raison de 1 à 2 comprimés par jour, doit se faire le soir au moment du coucher, pour une action matinale, sachant que sa durée d’action est d’environ 10 heures. L’utilisation chez les enfants n’est pas indiquée, veuillez consulter votre médecin si votre enfant souffre de troubles du transit, en cas d’échec des mesures hygiéno-diététiques.

En stimulant la motricité de l’intestin, les laxatifs stimulants, comme le Contalax, sont irritants pour la muqueuse intestinale. Ces laxatifs ne doivent pas être utilisés chez les personnes atteintes de maladies inflammatoires du colon, souffrant de fécalomes ou encore chez les personnes à risque de déshydratation en raison de la perte en sels minéraux qu’engendre le Contalax. Les laxatifs stimulants sont à éviter chez les personnes sous digoxine, diurétique et corticoïdes.

De plus, ce médicament doit donc être utilisé sur une courte durée, de l’ordre de 8 à 10 jours. En effet, si on l’utilise régulièrement, le bisacodyl expose à certains risques comme des troubles intestinaux avec apparition du phénomène du cercle vicieux où l’intestin devient paresseux et l’arrêt des laxatifs entraînent une constipation. Un risque de dépendance peut ainsi arriver plus vite que prévu. Enfin, son utilisation entraîne une perte de potassium qui peut entraîner des interactions médicamenteuses.

Les mesures hygiéno-diététiques en cas de constipation

On parle de constipation, s’il y a eu moins de 3 émissions de selles par semaine, l’existence de selles dures ou une difficulté d’évacuation. Avant d’utiliser Contalax ou autres laxatifs stimulants, il faut appliquer les règles hygiéno-diététiques suivantes :

- Augmenter l’apport en fibres dans sa nourriture : privilégier les aliments complets aux céréales raffinées, les fruits et légumes, mangez des pruneaux, jus de pruneaux, compote.. Vous pouvez aussi consommer des produits laitiers riches en bifidus actif.

- Avoir une ration hydrique suffisante, de l’ordre de 1,5 L à 2 L d'eau, avec notamment une eau riche en magnésium qui accélère le transit.

- Pratiquer une activité physique régulière.

- Ne pas se forcer à aller aux toilettes, mais y aller quand l’envie se fait ressentir, adopter une nouvelle position sur les toilettes (genoux relevés).

C’est pourquoi dans un premier temps, il est préférable d’avoir recours au laxatif plus doux pour l’intestin comme avec les laxatifs osmotiques, de lest ou encore avec les laxatifs par voie rectale qui déclenchent l’exonération des selles en quelques minutes. Penser aussi aux probiotiques pour vous aider à refaire votre flore et ainsi la rééquilibrer !
Nadine Vignet

Nadine Vignet

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 16/09/2019