Boiron Homéoplasmine pommade


Irritations cutanées - Adultes et enfants
  • Pour qui Pour qui : Adulte et enfant
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie cutanĂ©e
  • Femme enceinte Femme enceinte : Non autorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : Non autorisĂ©
  • Texture : Pommade
Fabriqué en France

Ă€ partir de
4,11 â‚¬
Ă€ partir de
4,11 â‚¬
Homéoplasmine pommade du laboratoire Boiron est un médicament homéopathique indiqué dans le traitement d'appoint des irritations de la peau. Cette pommade contient des extraits de plantes et un antiseptique, utilisé comme protecteur cutanée. Contenance : 18 g ou 40 g.

Composition de la pommade Homéoplasmine :
Teinture de Souci des jardins 0,1 g
Teinture de Phytolaque 0,3 g
Teinture de Bryone 0,1 g
Teinture de Benjoin du Laos 0,1 g
Acide borique 4,0 g
Excipient : Vaseline.

Posologie de la pommade Homéoplasmine

En cas d'irritation de la peau, il faut l'appliquer 1 à 3 fois par jour en couche mince.

Contre-indications de la pommade Homeoplasmine

Homéoplasmine est contre-indiquée en cas d'allergie aux constituants de la pommade, aux enfants de moins de 30 mois et en cas de lésions suintantes et surinfectées. Due à la présence d'acide borique, ce médicament ne doit pas être utilisé de façon prolongée ni répétée, sur une peau lésée (notamment brûlée), sur une grande surface, en pansement occlusif (fermé) en particulier chez l'enfant.
L'acide borique a été la cause d'intoxication graves chez l'enfant. Certains signes doivent alerter : des signes cutanés tels que érythrodermie intense et diffuse puis desquamation avec érythème initial prédominant en particulier au niveau du siège et de la bouche. 

Homéoplasmine est déconseillé pendant la grossesse ainsi que chez les femmes en âge de procréer et ne faisant pas usage de contraception. Il ne faut pas non plus l'utiliser lors de l'allaitement. Si le médicament a été appliqué au niveau des seins, et que la femme souhaitait allaiter, il lui faudrait alors bien nettoyer la peau avant toute tétée. Demander toujours l'avis de votre médecin ou pharmacien avant de prendre un médicament lorsque vous allaitez, que vous planifiez une grossesse ou que vous croyez être enceinte. 
Il a été relevé qu'une des substances que contient ce médicament a nuit à la fertilité chez l'animal.

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

Les irritations cutanées se caractérisent par une rougeur, et un assèchement de l’épiderme avec des sensations de tiraillements, de picotements et de brûlures. La peau peut se fissurer ou peler. Les zones les plus facilement atteintes sont le visage, les mains et les doigts.
Attention à ne pas confondre avec une allergie. Lors d’une allergie cutanée la peau va démanger, le patient aura des œdèmes des cloques et des rougeurs.

Causes ?

Les irritations cutanées sont déclenchées par une agression mécanique d’un tissu rêche, du rasage ou de vêtements trop serrés. Ce peut être aussi la conséquence d’un produit irritant comme le maquillage, les crèmes, les savons, ou les produits ménagers. La transpiration lors de fortes chaleurs peut irriter la peau.

Prévention des irritations

Pour prévenir les irritations vous devez limiter le nombre de produits d’hygiène et d’entretien, la peau doit être régulièrement hydratée pour être souple, ne gardez pas vos cosmétiques après la date de péremption. Avant le rasage qui est une agression mécanique, il vous est conseillé d’appliquer une mousse à raser sur votre peau et de l’hydrater ensuite. Vous devez porter des gants de protection lorsque vous réalisez des activités manuelles ou des tâches ménagères pour protéger votre peau des agressions. Vous devez de préférence porter des vêtements amples et légers avec des fibres textiles naturelles.

Que faire en cas d’irritations ?

Quand une irritation survient, il faut dans un premier temps en déterminer la cause et la corriger. Si vous appliquez depuis peu un produit et qu’une irritation apparaît sur la zone en question c’est ce produit l’agent responsable. Il vous est conseillé d’éviter d’appliquer des produits cosmétiques sur la zone irritée le temps que celle-ci se soigne.

Des savons non-agressifs pour nettoyer votre peau sont à privilégier comme des pains dermatologiques sans savon au pH neutre.

Puis des traitements vont soulager cette irritation. Il existe des crèmes qui sont plus faciles à appliquer, ou des gels et des pommades qui seront plus grasses mais efficaces comme la pommade Homéoplasmine.

Si les symptômes persistent, vous devez consulter votre médecin ou votre dermatologue.
Alix de Colnet

Alix de Colnet

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 04/08/2020