Rejoignez-nous !
Livraison prévue demain !

Prévenir et soigner les irritations cutanées

  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Prévenir et soigner les irritations cutanées
Très fréquentes, les irritations cutanées se manifestent par une plaque rouge et un dessèchement de l’épiderme. Généralement, elles sont déclenchées lorsque la peau entre en contact avec des produits irritants comme du maquillage, des crèmes ou du savon, mais aussi des produits ménagers. Elles peuvent également se manifester à la suite de frottements mécaniques (tissus rêches, vêtements trop serrés, …), d’un épisode de chaleur (la transpiration peut irriter la peau), de grand froid ou après le rasage par exemple.

Qu’est-ce qu’une irritation cutanée ?

Une irritation cutanée est le résultat d’une réaction inflammatoire limitée à la zone de contact et dont l'intensité varie en fonction de la concentration, de la durée et de la fréquence des applications ou de l’exposition à l’élément irritant. Elle se manifeste par une altération de la barrière cutanée avec des sensations de tiraillements, de picotements et de léger prurit.
L’irritation cutanée se traduit par une plaque rouge ou un dessèchement souvent déclenché par un produit non adapté à la peau ou bien suite aux frottements ou un état de macération de la peau. Cet état de peau peut également survenir à cause de diverses agressions extérieures comme le climat ou encore à cause du facteur stress.

Bien qu’elles soient souvent confondues, les irritations cutanées ne sont pas des réactions allergiques. Les irritations provoquent des sensations de tiraillements, picotements et brûlures et parfois des rougeurs. La peau peut être amenée à peler ou à se fissurer, mais elle ne démange que rarement. En revanche, l’allergie cutanée provoque des rougeurs, œdèmes, petites cloques et des démangeaisons dans la grande majorité des cas. En cas de doute, il est recommandé de consulter un dermatologue. Une allergie cutanée également appelée allergie de contact se caractérise par une réaction cutanée liée à un allergène de contact comme le nickel, le chrome, les cosmétiques, les parfums. Cette allergie provoque alors de l'urticaire, un eczéma de contact ou une dermatite atopique.

Ces irritations cutanées sont généralement localisées au niveau du visage, des paupières et du contour de l'œil, mais certaines zones telles que le dos des mains, l'interstice des doigts peut être atteint.

Les différentes irritations cutanées

Nous sommes tous sujets à l’irritation cutanée et les causes sont diverses et variées. En effet, il existe de nombreux facteurs pouvant conduire à une irritation.

Les variations climatiques

Les changements climatiques soudains peuvent altérer l’épiderme. L’arrivée du froid et de l’hiver fragilise la peau. Le froid, le vent et l’humidité ont tendance à provoquer de fines coupures, des fissures et des gerçures associées à des irritations et des rougeurs surtout au niveau des mains et du visage. Les zones constamment découvertes sont forcément les premières concernées. L’application d’une crème riche et apaisante faisant barrière face au froid et au vent est une solution pour prévenir les irritations cutanées. En cas de grands froids, en vacances au Canada ou en Laponie par exemple, il est nécessaire de se munir de soins formulés sans eau pour éviter les gelures ou tout simplement en concoctant soi-même un soin fait maison, le fameux « do it yourself » comme la marque Waam le propose.
 
À l’inverse, une forte chaleur peut également entraîner des irritations. Une transpiration importante au niveau des plis tels que les aisselles, l’aine ou encore sous la poitrine peut apparaître. L’acidité et la macération dues à la sueur engendrent une irritation additionnée à des démangeaisons et des brûlures car ces zones sont sujettes à l’humidité. C’est pourquoi, il est important d’utiliser des soins nettoyants assainissants doux et un déodorant adaptés. L’application d’un soin à base de cuivre et de zinc va apporter une action antiseptique et antibactérienne.

L’érythème fessier

Les nourrissons sont des victimes potentielles d’irritations cutanées. Leur peau fragile et fine est davantage réactive à toute substance et aux divers frottements des vêtements et surtout à l’humidité. Une couche remplie d’urine qui n’est pas changée rapidement peut engendrer un érythème fessier c’est-à-dire une irritation cutanée accompagnée d’une rougeur et d’une inflammation. Il est important de prendre soin de la peau des tout-petits car le port de la couche n’améliore pas les irritations. Pour cela, il est fortement conseillé de vérifier régulièrement l’état de la couche de bébé et la changer dès que possible. Certains modèles sont munis d’un indicateur d’urine pour éviter tout débordement. Des protections en coton jetable à ajouter à la couche limitent l’apparition des irritations car les fesses de bébé sont davantage au sec. Il est possible également de choisir d’utiliser des couches lavables en coton réputées pour le confort des fesses des bambins. Pensez à bien sécher l’épiderme après le bain et après chaque change et à appliquer un soin spécifique sur la peau irritée pour former une barrière de protection imperméable afin de préserver l’érythème de l’humidité et de l’urine.

L’incontinence et l’alitement

Les personnes souffrant d’incontinence et/ou étant alitées nécessitent des soins particuliers concernant leur intimité et leur peau. En effet, les protections pour incontinence, pourtant étudiées pour prendre soin de la peau, peuvent engendrer des irritations. L’humidité du change fragilise l’épiderme, c’est pour cela qu’il est important de changer très régulièrement la protection et d’utiliser des produits d’hygiène adaptés.
Les personnes alitées sont victimes d’irritations cutanées car le manque de mouvements et un positionnement statique peuvent créer des lésions pouvant même aboutir à une escarre. Il est important d’appliquer des soins hydratants et adaptés aux peaux fragilisées par l’alitement et penser à changer la personne régulièrement de position.

Les irritations péri-orales

Les irritations péri-orales aussi appelées « perlèche » sont souvent présentes chez les tout-petits car ils salivent beaucoup à cause des poussées dentaires et du port de la sucette qui, si elle est n’est pas munie d’une collerette aérée peut former une zone constamment humide provoquant une macération et une déshydratation. Des crèmes péri-orales permettent de nourrir, de protéger et de réparer la peau irritée en formant un film imperméable sur le pourtour de la bouche.

Ces irritations péri-orales peuvent également survenir chez les enfants et les adultes en cas de froid intense, de vent, en bord de mer même en plein été. Une rougeur accompagnée de petites peaux nommées squames vont apparaitre sur le pourtour de la bouche et sur les lèvres. Ce phénomène est aggravé lorsque par réflexe, nous avons tendance à passer notre langue afin d’y apporter un peu d’hydratation… Erreur, ce geste que nous ne contrôlons pas toujours va favoriser l’évaporation de l’eau présente sur la peau associée au vent et au froid. Le stick ou baume à lèvres formulée à partir de zinc et de cuivre favorisent la cicatrisation, la réparation et apporte une action antibactérienne.

Les irritations palpébrales

Les irritations palpébrales sont fréquentes en cas d’application d’un produit ou d’un maquillage non approprié. Le froid et le vent vont accentuer cette irritation, provoquant des larmes qui au contact des fines stries d’irritation vont engendrer un inconfort, des picotements, des brûlures. Ce type d’irritation peut générer une blépharite, c’est pour cela qu’il est important de prendre soin de sa peau et d’éviter toute infection cutanée. Il existe de nombreux soins destinés à soigner ce genre d’irritation. II est conseillé d’opter pour des soins spécifiques propre à l’utilisation au contour des yeux et des paupières mobiles.

Les effets secondaires cutanés

Certains traitements et certaines maladies engendrent une irritation cutanée localisée ou complète. C’est le cas des traitements anti-cancéreux et de la chimiothérapie. En effet, la chimiothérapie peut endommager les cellules cutanées provoquant des irritations, des rougeurs, des démangeaisons et une sécheresse cutanée importante localisée sur le visage, le corps ou encore le cuir chevelu. Certains médicaments peuvent également irriter la peau autour de la voie intraveineuse ou du site d'injection et ainsi provoquer des plaies en cas de fuite du médicament sur la peau. Des soins nettoyants et des produits réparateurs cutanés sont élaborés pour prendre soin des peaux fragilisées et irritées par ces traitements invasifs.

Les pathologies cutanées

De nombreuses pathologies cutanées provoquent des irritations cutanées, une sécheresse et une inflammation de la peau.
Eczéma
L’eczéma est une maladie de peau caractérisée par des démangeaisons également appelé prurit, une rougeur congestive, c'est à dire un érythème et des éruptions cutanées.
Psoriasis
Le psoriasis est une pathologie inflammatoire de la peau qui se manifeste par d'épaisses plaques de peau qui desquament sur des plaques roses. Cette maladie cutanée souvent héréditaire ou due à un stress intense provoque une accélération du renouvellement cellulaire, d’où les squames et la surépaisseur de de la couche cornée.
Dermatite séborrhéique
La dermatite séborrhéique ressemble à du psoriasis mais se distingue par des plus grandes squames de couleur jaune. Les démangeaisons sont liées à la présence de la levure Malassezia furfur ou Pityrosporum ovale.

Quelles sont les solutions pour soigner une irritation cutanée ?

Une irritation pouvant s’aggraver, mieux vaux apprendre à réagir dès l’apparition des premiers symptômes :

Identifiez et supprimez l’agent responsable de l’irritation : si vous utilisez un produit depuis peu et que les symptômes sont apparus après une ou deux applications, il s’agit certainement du responsable !

Évitez l’application de produits cosmétiques sur l’irritation le temps que celle-ci se soigne, notamment si les paupières sont touchées.

Utilisez des soins non-agressifs pour nettoyer votre peau comme des pains dermatologiques sans savon au pH neutre. Vous pouvez retrouver sur notre site une sélection de produits qui respecteront votre épiderme, même fragilisé :
 

Comment prévenir les irritations de la peau ?

Pour vous protéger des irritations, notamment si vous avez la peau sensible, il est nécessaire de connaître ces quelques gestes simples :

Limitez le nombre de produits d’hygiène et d’entretien : en cas d’irritations, il sera alors plus facile d’identifier lequel est en cause.

Pensez à bien sécher votre peau, en sortant de la douche, au niveau des plis car les irritations peuvent apparaître dans ces zones sujettes à la macération.

Hydratez régulièrement votre peau pour préserver sa souplesse.

Vérifiez les dates de péremption de vos cosmétiques.

Avant le rasage, appliquez une mousse à raser et hydratez toujours votre peau lorsque vous avez terminé.

Portez des gants de protection lorsque vous réalisez des activités manuelles ou des tâches ménagères.

Préférez les fibres textiles naturelles aux fibres synthétiques.

Portez des vêtements amples et légers.

En cas d’irritations récurrentes des mains, nous vous conseillons d’appliquer une bonne quantité de crème réparatrice pour les mains et de porter des gants en nitrile pendant 1 à 2 heures. Cette technique permet de favoriser une sudation de la peau qui va engendrer l’ouverture des pores et permettre la réhydratation et la pénétration des principes actifs en profondeur. Effectuez ce type de masque tous les soirs jusqu’à obtenir des mains hydratées et confortables, puis réitérer une à deux fois par semaine en entretien.

À retenir

Les irritations cutanées peuvent apparaître à tout moment pour diverses raisons. Il est important de les soigner avec des produits adaptés à la situation et de prévenir cet état de peau en fonction des conditions climatiques et professionnelles ou bien en cas de contact avec certains produits susceptibles d’en provoquer. Pensez à choisir des soins doux hypoallergéniques, des nettoyants au pH neutre et d’avoir toujours sous la main une crème isolante et réparatrice pour prévenir et protéger votre peau.
expand_less