Biseptine solution


Antisepsie des plaies superficielles - Adultes et enfants
  • Pour qui Pour qui : Adulte et enfant
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie externe
  • Femme enceinte Femme enceinte : AutorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : AutorisĂ©
  • Forme Forme : Spray

Ă€ partir de
3,39 â‚¬
Ă€ partir de
3,39 â‚¬
La solution Biseptine est un antiseptique local indiqué dans l'antisepsie de la peau avant opération, de plaies chirurgicales ou traumatiques peu profondes et enfin en traitement d'appoint des affections de la peau, infectées ou risquant de s'infecter.

Contenance : Flacon de 100 ml ou 250 ml.
Les substances actives sont
 : gluconate de chlorhexidine 0,250g, chlorure de benzalkonium 0,025g, alcool benzylique 4ml, pour 100 ml.
L'autre composant est : eau purifiée.

Posologie de la solution Biseptine

Biseptine s'utilise par voie cutanée.
Pour soigner une peau lésée, la posologie usuelle est de 1 application, 2 fois par jour. 
Pour préparer la peau saine pour la chirurgie, 2 applications successives sont nécessaires pour correspondre respectivement à la phase de
nettoyage/détersion et à la phase d’antisepsie.

Il est recommandé de respecter les recommandations de son médecin.

Conte-indications de la solution Biseptine

L'allergie à la chlorhexidine ou à la famille des ammoniums quaternaires, comme une administration dans le conduit auditif en cas de perforation tympanique, dans les yeux, sur les muqueuses en particulier génitales ou encore une utilisation pour la désinfection du matériel médico-chirurgical rend interdit l'utilisation de la solution Biseptine.

Biseptine possède une action antiseptique locale, elle permet seulement de diminuer le nombre de micro-organismes, de plus l'emploi de plusieurs antiseptiques peut empêcher la bonne efficacité du produit.
Un risque de brûlure est possible lors de l'utilisation d'un instrument électrique si l'on ne laisse pas sécher la solution avant. 
Pour prévenir du risque de passage transcutané, il ne faut pas utiliser Biseptine sur une grande surface de peau, sous un pansement occlusif, sur une peau profondément brûlée, une peau de prématuré ou de nourrisson.

Attention quant à la contamination microbienne après ouverture du flacon. Ne pas garder trop longtemps ce flacon une fois entamée.

Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant d’utiliser tout médicament en cas de grossesse ou d'allaitement.

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

Les antiseptiques sont des désinfectants pour la peau utilisés en cas de blessures afin de stopper les bactéries et les germes et de prévenir une éventuelle infection.
Parmi les antiseptiques les plus utilisés, il y ceux composés de biguanides comme avec la Biseptine spray (chlorhexidine + ammoniums quaternaires) ou encore les antiseptiques dérivés du chlore et de l’iode.
La Biseptine est un antiseptique local sans alcool utilisée comme désinfectant de la peau.

Quels types de plaies pour la Biseptine ?

Biseptine s’utilise dans les cas de désinfection des plaies peu profondes : ce sont des plaies classées comme non graves et qui évoluent spontanément vers la guérison. Son utilisation entre donc dans le cadre d’un traitement purement symptomatique.

Cet antiseptique s’emploie également dans le traitement d’appoint des lésions cutanées, infectées ou exposées à un risque d’infection : cela désigne les affections de la peau infectées ou susceptibles de se surinfecter, qui ne sont pas graves mais qui peuvent entrainer des complications infectieuses. Le traitement est là aussi purement symptomatique.

Enfin, Biseptine est aussi utilisée en antisepsie préopératoire : les infections du site opératoire représentent 15 à 20% des infections en milieu hospitalier et peuvent mettre en jeu le pronostic vital du patient. Cette fois-ci, l’antiseptique entre dans le cadre d’un traitement préventif des infections du site opératoire.

Comment utiliser le spray désinfectant Biseptine ?

Concernant son utilisation, Biseptine doit être appliquée pure et non diluée et ne doit pas être rincée.
Avant la désinfection d’une plaie, le rinçage préalable à l’eau ou sérum physiologique permet d’éliminer les souillures éventuelles, les débris organiques (sang, nécrose), car ces derniers favorisent la prolifération des bactéries et retardent la cicatrisation.
L’utilisation du savon est sujet à controverse tant pour son coté détergent qui peut entrainer les irritations des tissus que son risque d’endommager ceux en cours de cicatrisation. Si un savon antiseptique est indiqué, il doit être liquide, dilué, suivi d’un rinçage et d’un séchage.
Après avoir bien rincé la plaie, la Biseptine peut être appliquée. Pour une meilleure efficacité, cet antiseptique doit être utilisée 2 fois par jour.
Pour la préparation de la peau saine avant une chirurgie, il faut procéder à 2 applications successives qui correspondent à la phase de nettoyage/détersion et à la phase d’antisepsie.
Attention aux zones sur lesquelles ne pas appliquer la Biseptine, en effet elle ne doit pas être utilisée sur les muqueuses, dans les yeux et le conduit auditif (risque de toxicité si le tympan est percé).

L’alcool et l’antisepsie

L’utilisation de l’alcool dans la désinfection des plaies n’est pas recommandée car son emploi va retarder le processus de cicatrisation. De plus, contrairement aux idées reçues, l’alcool à 90° ne désinfecte pas plus que l’alcool à 60° et 70°. Son utilisation réside surtout dans la désinfection du matériel, qui par ailleurs ne peut pas se faire avec la Biseptine mais plutôt avec de l’alcool modifiée 70°.

Il ne faut pas employer deux antiseptiques différents en raison du risque d’annulation des effets d’un des produits ou du risque de toxicité par formation des produits irritants.
Pour avoir plus d’informations sur la désinfection de plaies, voici notre fiche conseil pour bien prendre en charge chaque type de plaies.
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 14/06/2019