Boiron Arnica montana dose homéopathique


Coups, hématomes
  • Pour qui Pour qui : Adulte et enfant
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : AutorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : AutorisĂ©

2,18 â‚¬
2,18 â‚¬

Arnica montana dose est un médicament homéopathique du laboratoire Boiron.

Dilutions : 5 CH, 7 CH, 9 CH, 12 CH, 15 CH, 30 CH

Conditionnement : Tube unidose (environ 200 globules).

Consulter la notice en cliquant ici si le PDF ne s'affiche pas.

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

D’où viennent les doses d’Arnica montana ?

Les remèdes homéopathiques d’Arnica montana proviennent de la teinture mère de la plante entière, l’arnique des montagnes.
C’est une fleur jaune des montagnes de la famille des Astéracées qui est aussi appelée l’herbe chute, le quinquina des pauvres ou l’herbe vulnéraire.
Cette plante est connue depuis l’Antiquité, elle est très utilisée en homéopathie.

Arnica pour soulager les hématomes

Les bleus ou hématomes apparaissent après un choc, ce sont des bobos du quotidien, surtout chez les bébés qui sont curieux de leur environnement mais qui ne maîtrisent pas encore la marche.
Ces bleus peuvent être impressionnants et des solutions existent pour en limiter l’étendue et la douleur occasionnée.

Tout d’abord, la prise précoce d’Arnica montana permettra de réduire efficacement les hématomes. Il est recommandé d'avoir une dose dans sa trousse de secours familiale.
Lors d’un choc le réflexe à avoir est aussi d’appliquer rapidement du froid pendant 5 à 10 minutes. En effet, le froid a une action anti-douleur. Il permettra aussi de limiter la taille de la bosse et de l’hématome car il contracte les vaisseaux sanguins. Attention toutefois à ne pas bruler la personne par une application de froid directement sur la peau. C’est pourquoi on conseille de ne pas mettre la glace à même la peau mais enveloppée dans un linge. Si vous n’avez pas de glace, il faudra imbiber un tissu d’eau froide régulièrement.
On pourra ensuite, pour améliorer l’évolution du bleu ou de la bosse, s’il n’y a pas de plaies, appliquer un gel à base d’arnica. Certains peuvent être administré chez les plus jeunes.

Lors d’une douleur très forte, une application d’un gel anti-inflammatoire à base de diclofénac peut être envisagée chez les adultes.
On peut conseiller la prise d’antalgiques par voie orale pour soulager la douleur du choc. On préférera le paracétamol ou l’ibuprofène (qui a une action anti-inflammatoire) et on évitera l’aspirine qui fluidifie le sang.

Arnica montana en dose : quelle posologie ?

En homéopathie, le traitement des bleus ou hématomes doit se faire le plus rapidement après le choc. On administrera une dose d’arnica montana 5CH juste après le coup.
Puis un relais par Arnica montana en tubes granules pourra se faire à raison de 5 granules de 9CH toutes les heures. Les prises seront à espacer selon les améliorations.

Une consultation chez un médecin s’impose en cas d’hématome de grande taille, de plus de 5 cm de diamètre, ou quand celui-ci est chaud, très rouge ou localisé près de l’œil ou de l’oreille ou lorsque des fourmillements apparaissent.
Une consultation urgente s’impose si c’est un choc sur la tête et que la personne a des vomissements, des maux de tête violents, qu’elle a perdu connaissance ou même du sang dans les oreilles.

L’évolution du bleu est à surveiller. S’il est bénin, il disparait en quelques semaines après avoir changé plusieurs fois de couleur. Si ce n’est pas le cas, mieux vaut consulter.
En cas de doute, vous pouvez demander les conseils de nos pharmaciens par mail ou par téléphone.
Alix de Colnet

Alix de Colnet

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 27/01/2020