Boiron Apis mellifica


Granules homéopathiques
  • Pour qui Pour qui : Adulte et enfant
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : AutorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : AutorisĂ©
Fabriqué en France

2,35 â‚¬
2,35 â‚¬
Apis mellifica granules est un médicament homéopathique du laboratoire Boiron issu d'une souche animale, en l'occurrence celle de l'abeille ouvrière. Majoritairement inoffensive, l'abeille dispose tout de même d'un aiguillon qui lui permet de défendre le nid et les routes aériennes vers le nid en cas d'agression. Le venin injecté ne comporte pas de danger particulier pour l'homme, sauf en cas d'allergie, et peut être même considéré comme un très bon contre-poison contre certaines maladies. Et c'est bien ce qui intéresse l'homéopathie qui se base sur la "loi des similarités" et qui recherche dans la nature des substances dont les effets sont proches des symptômes de la pathologie à traiter, le but n'étant pas de les guérir mais d'apprendre à l'organisme à se défendre tout seul, par activation de ses mécanismes de défense naturelle.

Selon les symptômes, le type de pathologie et la physiologie du patient, Boiron a élaboré différentes dilutions au centième qui seront prescrites sur avis médical. Chaque dilution se fait sur la répétition du même principe à partir d'une teinture mère, soit 1 goutte de solution pour 99 gouttes de solvant.

Sous la forme de granules de lactose et de saccharose, Apis mellifica de Boiron se laisse fondre sous la langue.


Dilutions : 4 CH, 5 CH, 7 CH, 9 CH, 12 CH, 15 CH, 30 CH.

Conditionnement : Tube contenant (80 granules).

Consulter la notice en cliquant ici si le PDF ne s'affiche pas.

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

D’où vient-il ?

L’étymologie de Apis mellifica est latine. Le mot « Apis » veut dire abeille, « mel » miel et « facere » faire. Donc c’est l’abeille qui fait le miel c’est-à-dire l’abeille mellifère, ouvrière qui récolte le nectar, qui est un liquide sucré qui se trouve dans les fleurs pour faire du miel.

C’est donc l’abeille européenne entière, avec son dard et son venin qui est à la base du remède homéopathique Apis mellifica. Celle-ci est écrasé et fait l’objet d’une macération alcoolique afin d’obtenir la teinture mère qui sera l’objet de dilutions successives.

A quoi sert Apis mellifica ?

Le remède Apis mellifica a un large panel d’utilisations en homéopathie.

Dans la médecine homéopathique, on parle souvent du principe de similitude et c’est le cas pour ce remède. C’est-à-dire qu’une substance qui provoque à des doses toxiques des symptômes, pourra être utilisée à doses homéopathiques, donc infinitésimales pour traiter des troubles analogues.

Ainsi, Apis mellifica traite en homéopathie les symptômes qui apparaissent après une piqûre d’insecte, donc les œdèmes, les douleurs, les brûlures intenses qui démangent ; quand ceux-ci sont soulagés par le froid.

Les indications principales d’Apis mellifica sont alors de soulager les maux de gorge, les oreillons, les infections urinaires ainsi que d’autres infections qui sont marquées par une sensation de brûlure.

Cette souche améliore les douleurs c’est pourquoi elle est aussi administrée lors de rhumatismes.

Bien évidemment, on la retrouve aussi souvent prescrite pour les cas de piqûres d’insectes, d’allergies (conjonctivites), ou de chocs anaphylactiques.

Comment utiliser les tubes granules d’Apis mellifica 9CH ou 15CH ? 

Si le patient fait des crises aiguës, il sera conseillé de prendre 5 granules en 9 ou 15 CH toutes les 10 à 15 minutes. Lorsque l’état du patient s’améliore, il faut espacer les prises.

Dans les cas chroniques et subaigus, on peut administrer 5 granules en 9 ou 15 CH, à raison de 2 à 4 prises par jour.
Alix de Colnet

Alix de Colnet

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 03/08/2020