Synthol Gel 75g


Traumatismes bénins
  • Pour qui Pour qui : Adulte et enfant
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie cutanĂ©e
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Texture : Gel

4,99 â‚¬
4,99 â‚¬
Le gel Synthol est préconisé en traitement local d'appoint des traumatismes bénins (bleus et coups).

Ce médicament est réservé à l'adulte et l'enfant de plus de 7 ans.

Les principes actifs sont le Lévomenthol, le Vératrole, le Résorcinol et l'Acide salicylique.

Les autres composants sont : Composition aromatique (acétate de linalyle, huile essentielle de lavandin, linalol, coumarine, géraniol) alcool benzylique, hydroxyéthylcellulose, acide citrique monohydraté, éther laurique de Macrogol, éthanol à 96%, eau purifiée.

Le tube fait 75 g. 

Posologie du gel Synthol 


Il vous est préconisé d'appliquer le gel synthol sur la zone douloureuse 2 à 3 fois par jour et de bien se laver les mains après application.

Le traitement va durer 5 jours maximum sans avis médical. Si les symptômes persistent ou si vous avez aucune amélioration, vous devez consulter votre médecin. 

Ne pas appliquer sur une peau lésée, les yeux ou une muqueuse.
Il ne faut jamais appliquer une dose supérieure à celle qui est recommandée et ne pas appliquer sur une zone étendue du corps. 


Contre-indications du gel Synthol 


Le gel Synthol vous sera contre-indiqué si vous êtes allergique au lévomenthol, au vératrole, au résorcinol, à l'acide salicylique, aux substances d'activité proche ou à l'un des autres composants contenus dans ce médicament.

Vous ne devez pas utiliser ce gel si vous avez des antécédents d'allergies aux salicylés, ou à un médicament apparenté (AINS, aspirine)  ou à un autre des constituants.

Attention les enfants et les sujets âgés ayant des antécédents de convulsions (fébriles ou non), ne devront pas appliquer de Synthol gel en raison de la présence de dérivés terpéniques (lévomenthol, huile essentielle de lavandin et linalol).

Vous devez demander l'avis de votre médecin en cas d'épilepsie récente ou ancienne. 

Si vous êtes enceinte ou si vous allaitez vous devez demander l'avis de votre médecin avant de prendre tout médicament.

La notice peut être consulter sur notre site pour plus d'informations.
Mis Ă  jour le 26/06/2019