Prostamol 30 capsules


Maintien de la fonction urinaire normale
  • Forme Forme : Capsules

13,99 â‚¬
13,99 â‚¬
Complément alimentaire à base de Serenoa repens.

Prostamol contribue au maintien de la fonction urinaire normale chez les hommes de plus de 45 ans.

Fournisseur :
MENARINI
1 Rue du Jura,
94150 Rungis Complexe
France
1 capsule de Prostamol par jour avec un verre d'eau après le repas.


Précautions d'emploi :
  • Demandez l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.
  • Ne pas dépasser la dose journalière recommandée.
  • Tenir hors de porté des enfants. Les compléments alimentaires ne doivent pas être utilisés comme des substituts d'un régime alimentaire varié, équilibré et d'un mode de vie sain.
  • Réservé à l'homme adulte.
  • Déconseillé aux enfants prépubères, aux femmes en âge de procréer, enceintes ou allaitantes.
Serena repens (Bartram) Small (huile extraite à partir du fruit) - gélatine (de type bovine) - humectant - glycérol 85% - eau



Ingrédient Par capsule
Serenoa repens (Bartram) Small (huile extraite à partir du fruit) 320 mg

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

Prostamol est un complément alimentaire utilisé chez les hommes à partir de 45 ans, lorsque la fonction urinaire est perturbée, notamment en cas d'hypertrophie bénigne de la prostate. Cette pathologie est une affection non cancéreuse caractérisée par l’augmentation du volume de la prostate. Elle touche les hommes dont la moyenne d’âge avoisine les 65 ans. L’incidence de cette pathologie augmente avec l’âge.

L’hypertrophie bénigne de la prostate

Qu'est ce que la prostate ?

La prostate est une glande génitale située sous la vessie et qui entoure l’urètre (vidange urine). Lors d’une hypertrophie prostatique, un adénome se développe au niveau de la prostate et va ainsi faire obstacle à l’écoulement urinaire.
Cette affection est plus ou moins stable avec possibilité d’aggravation rapide, responsable de symptômes urinaires qui engendrent une altération dans la vie quotidienne du patient et qui peut être à l’origine de graves complications. Ces troubles proviennent d’une distension progressive de la vessie donc d’une difficulté pour la vidanger.

Le diagnostic d’une hypertrophie prostatique

Le diagnostic repose à la fois sur la clinique. En raison du retentissement urinaire de l’adénome, l’homme peut développer les symptômes suivants : retard à émettre le jet d’urine, faiblesse du jet, dysurie (difficulté à uriner), pollakiurie (envie d’uriner plusieurs fois en journée et dans la nuit), brûlures mictionnelles, obligation de « pousser » pour finir la miction, sensation de vidange incomplète...

D’autre part, le diagnostic comprend l’examen physique du toucher rectal (TR) qui permet d’évaluer la structure de la prostate (taille, souplesse, aspect, douleur au toucher, disparition du sillon médian). Il permet également le dépistage du cancer de la prostate.

Enfin, l’examen biologique vient s’ajouter à ce diagnostic, il est à effectuer au cas par cas : ECBU (analyse des urines qui élimine une infection urinaire), dosage du marqueur PSA (marqueur spécifique de la prostate permettant de suspecter un cancer de la prostate), créatinine (évaluer l’état de fonctionnement des reins : insuffisance rénale) et un débitmètre (évaluer la dysurie, c'est-à-dire la difficulté à uriner : volume, débit, temps de la miction).

L’hypertrophie bénigne de la prostate est souvent accompagnée d’une dysfonction sexuelle c’est pour cela que cette dernière est souvent aussi incorporée au diagnostic.

Les complications

Il y a tout d’abord les complications aiguës avec la rétention aigue d’urine, les infections urogénitales (urétrite, prostatite, pyélonéphrite...), la présence de sang dans les urines (hématurie) et l’insuffisance rénale aigue obstructive.
Les principales complications chroniques sont l’insuffisance rénale chronique obstructive, la lithiase vésicale (présence de calculs vésicaux) et la rétention vésicale chronique (incontinence due à un surplus d’urine). 

Les traitements de l’hypertrophie bénigne de la prostate

Si la personne ne présente aucun symptôme urinaire ou une légère gêne, une simple surveillance annuelle suffira, le traitement sera ainsi « repoussé » à plus tard.
L’objectif du traitement quand il est mis en place, est d’améliorer la qualité de vie du patient.

Médicamenteux : Le traitement d’une hypertrophie prostatique repose sur l’emploi de médicaments (alpha 1 bloquants, inhibiteurs de la 5 alpha réductase) permettant de réduire le volume de la prostate et de diminuer la pression exercée sur l’urètre.
- Compléments alimentaires : des compléments alimentaires tes que Prostamol formulés à base de plantes améliorent également le confort urinaire.
Dans certaines situations une intervention chirurgicale peut s'avérer nécessaire. Il est important de savoir qu’à partir de 50 ans, les hommes doivent effectuer un dépistage du cancer de la prostate qui passe par un toucher rectal et un dosage PSA annuel.

Prostamol : un complément alimentaire pour l'inconfort urinaire masculin

Prostamol est un complément alimentaire d'origine naturelle. Il est composé De Serenoa repens appelé également Saw palmetto ou Palmier nain de Floride.
Sa forte concentration en substance active (320 mg par capsule) lui confère une action bénéfique sur les symptômes urinaires liés à une hypertrophie bénigne de la prostate.
Il est conseillé de prendre 1 capsule par jour de Prostamol, à avaler avec un verre d'eau après le repas pendant 3 mois.
Nadine Vignet

Nadine Vignet

Docteur en pharmacie

Mis à jour le 09/09/2019

AVIS PRODUITS

5,0
Moyenne de 5,0 sur 2 avis
produit éfficace le prendre le prendre régulierement
Par michel
le
Plus besoin de me lever plusieurs fois par nuit, je recommande ce produit.
Par Alexandra
le
VOTRE AVIS