Prosoft 45 comprimés


Manifestations dépressives légères et transitoires - Adultes
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Non autorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : Non autorisĂ©
  • Forme Forme : ComprimĂ©s
  • Photosensibilisant Photosensibilisant : Oui

13,71 â‚¬
13,71 â‚¬
Prosoft est un médicament formulé à base de plante (millepertuis : hypericum perforatum L.)
Il est destiné au traitement à court terme des symptômes dépressifs légers.

Sa substance active est le millepertuis (hipericum perforatum L.) (extrait sec de sommité fleurie de) dosé à 300,00 mg pour 1 comprimé.
Son excipient est la maltodextrine.
Solvant d'extraction : éthanol à 60% m/m
Rapport drogue / extrait : 4-6 : 1 Pour un comprimé.
Les autres composants sont de la formule de Prosoft sont les suivants : cellulose microcristalline, croscarmellose sodique, acide ascorbique, dibéhénate de glycérol, silice colloïdale anhydre, acide citrique, lactose monohydraté, amidon de maïs, maltodextrine, hypromellose, acide stéarique, dioxyde de titane (E 171), Ponceau 4R (E 124).

Prosoft n'est pas un antidépresseur. Il n'est donc pas indiqué dans le traitement de la dépression caractérisée. 
Si au delà de 2 semaines les troubles persistent, et que vous ressentez une souffrance importante perturbant votre vie personnelle, sociale et professionnelle, une grande tristesse et/ou une perte d'intérêt pour les activités et les loisirs qui auparavant vous plaisaient, associé à divers symptômes (insomnie, perte d'énergie, problèmes de mémoire, irritabilité, culpabilité inhabituelle, idées noires, perte d'envie de vivre, perte d'appétit ... ou d'autres troubles du sommeil et de l'appétit).
Si ces troubles représentent un changement important vis a vis de votre caractère habituel, consultez votre médecin. 

Posologie de Prosoft

Ce médicament doit être pris conformément aux instructions qui figurent sur la notice.
Il est réservé à l’adulte de 18 ans.
La dose habituellement préconisée est de 1 comprimé 2 à 3 fois par jour, répartis au cour de la journée, de préférence pendant ou après le repas.
Le comprimé s'avale sans être croqué, avec un grand verre d'eau.

Pour les sujets atteints d'insuffisance rénale ou hépatique, le médecin doit fixer la posologie. 

La durée du traitement maximale est de 6 semaines. Si vous constatez une persistance des symptômes, ou si ces derniers s'aggravent, ou encore en cas d'apparition d'idées suicidaires, il est nécessaire de consulter votre médecin.

En cas de surdosage de Prosoft, votre médecin ou pharmacien doit être immédiatement consulté. 

Contre-indications à l'utilisation de Prosoft

Attention : ce médicament comporte de nombreuses contre-indications, précautions d'emploi, mises en garde, mais aussi beaucoup d'interactions médicamenteuses. Reportez-vous à la notice afin de prendre connaissance de la totalité des informations nécessaires à l'utilisation de Prosoft, et lisez la notice attentivement avant de prendre ce médicament. 

Prosoft ne doit pas être utilisé si vous avez moins de 18 ans, si vous présentez une allergie/hypersensibilité au millepertuis (hypericum perforatum L.) ou à l'un des excipients de ce médicament.
Il ne doit pas être employé en association avec les anti-coagulants, les anti-épileptiques, les contraceptifs oestroprogestatifs et progestatifs, la digoxine, les immunodepresseurs, les antiprotéases, les anti-tyrosine kinase, l'irinotécan, le télaprevir, la théophylline et l'aminophylline, et le vérapamil. 

Un avis médical est nécessaire avant de débuter le traitement de Prosoft si vous utilisez d'autres traitements médicamenteux. 
Vous devez informer votre médecin si vous êtes atteint d'une maladie rénale ou hépatique.
L'utilisation de Prosoft provoque des risques de réaction cutanées en cas d'expositions prolongées au soleil au cours du traitement (photosensibilité). 
Informez votre médecin si vous prenez Prosoft et que vous devez subir une intervention chirurgicale. 

Votre médecin doit impérativement être informé de tout autre médicament pris récemment ou actuellement (y compris les médicaments obtenus sans ordonnance) afin d'éviter d'éventuelles interactions médicamenteuses. En effet, Prosoft peut provoquer une diminution de l'effet thérapeutique d'autres médicaments. 

Vous devez notamment le prévenir si vous utilisez l'un des médicaments suivants : amitriptylline, iproniazide, moclobémide, citalopram, escitalopram, fluoxétine, fluvoxamine, paroxétine, sertraline, buspirone (antidépresseurs et médicaments contre l'anxiété) - Benzodiazé-pines - Cyprotérone (traitement de certaines maladies hormonales et de maladie de la prostate) - dronédarone, ivabradine, propafénone (correcteurs du rythme cardiaque) - Féxofénadine (antihistaminique : traitement des réactions allergiques) - Finastéride (contre la chute des cheveux) - Méthadone - Simvastatine (diminuer le taux de cholestérol) - Téli-thromycine (antibiotique) - Ullipristal (contraceptif d'urgence oral) - Midazolam (médicament rendant calme et somnolent) - triptans (traitement des maux de tête) - des médicaments traitant le reflux gastro-oesophagien et les ulcères de l'estomac et de l'intestin. 

En cas d'intervention chirurgicale, le risque d'interaction médicamenteuse doit être évalué en fonction des principes actifs employés pour une anesthésie régionale ou générale. Si cela s'avère nécessaire, votre médecin peut décider de suspendre le traitement avec l'extrait sec de millepertuis. 

L'utilisation de Prosoft est déconseillé durant la grossesse (tout au long de cette dernière), mais aussi chez la femme en âge de procréer qui n'utilise pas de mesure contraceptive, ou encore au cours de l'allaitement, en raison du manque de données sur l'administration dans ce contexte. 

Liste des excipients à effet notoire de Prosoft : Lactose, Ponceau 4R (E124).

Lire attentivement la notice de ce médicament avant de l'utiliser. 

Conditionnement : boîte de 45 comprimés
Mis Ă  jour le 12/06/2019