Oligosol manganèse cuivre 28 ampoules


Etats infectieux ou allergiques de la sphère ORL - Adultes
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie sublinguale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : Ampoules

9,29 â‚¬
9,29 â‚¬
En cas d'infections ou d'allergies liées à la sphère ORL, le médicament Oligosol Manganèse Cuivre est utilisé comme modificateur de terrain.
Ce sont des ampoules de 2 ml dont les principes actifs sont le gluconate de manganèse (0,590 mg, ce qui correspond à 0,0728 mg de manganèse) et le gluconate de cuivre (0,518 mg, ce qui correspond à 0,0726 mg) et dont les excipients sont le glucose anhydre et l'eau purifiée.

Posologie de Oligosol Manganèse Cuivre

A raison d'1 à 2 par jour, les ampoules d'Oligosol Manganèse Cuivre sont à prendre par voie sublinguale c'est à dire qu'on doit garder le liquide pendant une ou deux minutes sous la langue avant de l'avaler. Elles seront prises le matin à jeun ou 15 min avant un repas. L'administration peut également se faire le soir au coucher.

Contre-indications de Oligosol Manganèse Cuivre

Pendant la grossesse ou l'allaitement, la prise du médicament Oligosol Manganèse Cuivre est à éviter par mesure de précaution. Comme tout médicament son administration ne doit pas se faire chez la femme enceinte sans l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien. Il en est de même si vous êtes allergique à l'un des composants.
Oligosol Manganèse Cuivre est également déconseillé en cas de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose.

Conditionnement : Boîte de 28 ampoules de 2 ml

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

Oligosol Manganèse Cuivre est un médicament d’oligothérapie utilisé comme modificateur de terrain aux cours d’états infectieux ou allergiques, notamment de la sphère ORL.

Qu’est-ce que l’oligothérapie ?

L’histoire de l’oligothérapie commence avec Gabriel Bertrand, un chimiste français qui définit en 1884 le terme d’oligoélément. En 1920 JU Sutter utilise une préparation à partir de Manganèse et de Cuivre pour soigner un asthme bronchique et un eczéma. Mais c’est le docteur Jacques Ménétrier qui définira en 1950 les grands principes de l’oligothérapie catalytique.

Les avancées technologiques ont permis depuis de comprendre le rôle de ces oligoéléments appelés également éléments traces.
Un oligoélément est présent dans notre organisme en très petite quantité (0,01 %), mais de façon constante et son rôle est essentiel. En effet, une carence peut entraîner des anomalies fonctionnelles et des dysfonctionnements.
Les oligoéléments agissent au niveau de mécanismes biochimiques et des métabolismes. Leur mode d’action s’explique notamment sur leur action enzymatique, c’est-à-dire que leur présence est indispensable à certaines réactions métaboliques. Le cuivre par exemple, est un cofacteur d’enzymes responsables de la synthèse de collagène et des catécholamines.
Les oligoéléments interviennent également sur la synthèse des hormones et sur les échanges cellulaires : le manganèse bloque certains canaux ioniques, il exerce une action sur les cellules sécrétant l’histamine.
Enfin, ils ont également un effet anti radiculaire, donc antioxydante, et une action sur les défenses immunitaires.

L’oligothérapie consiste à apporter des éléments traces à l’organisme, en quantité très faible de l’ordre du microgramme, afin de restaurer un taux idéal, pour contribuer aux bons fonctionnements des métabolismes et des mécanismes biochimiques. Ils contribuent ainsi à améliorer des troubles fonctionnels et sont à utiliser en complément de thérapeutiques traditionnelles.

Protéger la sphère ORL avec Oligosol Manganèse Cuivre

Le Manganèse et le cuivre sont deux oligoéléments définis comme essentiels.
Le Manganèse est notamment particulièrement impliqué dans le métabolisme de l’histamine et possède des vertus anti allergiques. Le Cuivre quant à lui intervient sur de nombreuses fonctions, notamment dans les processus inflammatoires et anti-infectieux.

Oligosol Manganèse cuivre à l’avantage de proposer l’association de deux oligoéléments dans la même prise.
Ainsi Oligosol manganèse cuivre est préconisé dans les affections de la sphère ORL, notamment quand elles revêtent un caractère chronique. C’est parfois le cas des pathologies infectieuses et allergiques.

Les ampoules d’Oligosol manganèse cuivre sont à garder sous la langue 1 à 2 minutes avant de les avaler. Il est conseillé de les prendre le matin à jeun, mais surtout à distance des repas.
Nadine Vignet

Nadine Vignet

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 25/09/2019