Insuffisance cardiaque : ce qu'il faut savoir

Insuffisance cardiaque : ce qu'il faut savoir
L'insuffisance cardiaque traduit l'incapacité du cœur à  fournir un débit adapté aux besoins de l'organisme. Il s'agit d'une maladie chronique et évolutive. Le risque d'insuffisance augmente avec l'âge.

Causes et facteurs de risques

Peuvent être à l'origine d'une insuffisance cardiaque :
  • Infarctus du myocarde
  • Hypertension artérielle non stabilisée
  • Mauvaise hygiène de vie (sédentarité, alimentation riche en graisse, tabac...)

On distingue généralement quatre stades dans l'insuffisance cardiaque permettant de définir le traitement à suivre :

  • stade 1 : absence de gêne.
  • stade 2 : gêne lors d'efforts importants.
  • stade 3 : gêne lors d'efforts modérés.
  • stade 4 : essoufflement même au repos.

Insuffisance cardiaque : des symptômes silencieux

Certains signes peuvent alerter :

  • Fatigue, essoufflement (lors d'un effort, voire au repos)
  • Œdème, prise de poids rapide (gonflement des pieds et chevilles dus au fait que l'organisme retient l'eau et le sel)
  • Palpitations cardiaques
  • Étouffement en position couchée

Dès l'apparition d'un ou plusieurs de ces symptômes, veuillez consulter votre médecin. Le diagnostic repose sur un examen clinique associé à un électrocardiogramme et à une évaluation de la fonction d'éjection systolique par échographie.

Complications possibles

Les complications varient selon l'état de santé de la personne, son âge, la cause de son insuffisance cardiaque et sa gravité.

L'insuffisance cardiaque se complique quelquefois d'un œdème aigu du poumon.
La principale complication est le décès (mort subite, notamment par des troubles du rythme cardiaque).

Le meilleur remède : une hygiène de vie stricte

Concernant la prise en charge, tous les patients doivent être impérativement traités, d'où l'importance de la bonne observance du traitement.

Le traitement repose sur des conseils d'hygiène de vie : le repos permet de diminuer le travail cardiaque. Le patient peut être amené à rester alité, notamment après un malaise cardiaque survenu récemment.

En parallèle de quoi un régime strict et appauvri en sel sera nécessaire. A supprimer : pain et biscottes, charcuteries et conserves, fromages, pâtisseries... ainsi que l'alcool, le café et le tabac. L'occasion d'opter pour une alimentation saine et équilibrée !

En cas d'obésité, celle-ci doit être suivie et traitée.

En ce qui concerne les médicaments : des bêtabloquants pourront vous être prescrits en traitement de  l'insuffisance cardiaque, qui permettent le contrôle de la fréquence cardiaque, ainsi que des diurétiques, qui favorisent une élimination en cas de surcharge hydrique.

Le but du traitement médicamenteux est de prévenir les complications de l'insuffisance cardiaque, d'améliorer la qualité de vie et de réduire la mortalité.

A lire aussi : L'embolie pulmonaire : une urgence