Boiron Ignatia amara dose


Dose homéopathique
  • Pour qui Pour qui : Adulte et enfant
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : AutorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : AutorisĂ©
Fabriqué en France

2,18 â‚¬
2,18 â‚¬

Ignatia amara dose est un médicament homéopathique du laboratoire Boiron.

 Dilutions : 5 CH, 7 CH, 9 CH, 15 CH, 30 CH

Conditionnement : Tube unidose (environ 200 globules).

Consulter la notice en cliquant ici si le PDF ne s'affiche pas.

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

Provenance de la souche Ignatia amara

La souche d’Ignatia amara est obtenue à partir de la fève de Saint Ignace, le fruit d’un arbuste grimpant des Philippines. C’est à partir de la fève séchée qu’on obtient la teinture mère qui permettra l’obtention des doses homéopathiques.

Les utilisations d’Ignatia amara en homéopathie

Ignatia amara est une souche qui est habituellement utilisée en cas d’anxiété, de stress ou de troubles du comportement. 

Anxiété et trac

La souche Ignatia amara est connue pour son utilisation dans les états d’anxiété ou de trac. La posologie recommandée est de prendre une dose d’Ignatia amara 9CH jusqu’à ce que la situation soit passée.

Dépression réactionnelle

La souche Ignatia amara en dose peut être administrée pour améliorer le moral de personnes dépressives. Notamment si cette dépression résulte d’un choc affectif, d’un accident, d’une déception amoureuse, d’un deuil, ou d’une accumulation de tensions avec du stress et peu de sommeil. On parle de dépression réactionnelle. Elle correspond à un basculement du psychisme d’un état de tristesse normal vers un état pathologique. La personne a l’impression que plus rien n’a de sens dans sa vie.
La personne atteinte de dépression réactionnelle est triste, n’a plus de passion, de désirs, n’a plus envie d’avoir des activités qui au préalable étaient ressenties comme agréables. Elle a en plus une faible estime d’elle-même.
Cet état s’estompe puis s’arrête avec la perte du facteur déclenchant et si la personne atteinte a beaucoup d’affection autour d’elle, donc si elle a un entourage bienveillant.
On conseillera de prendre des doses dont la dilution évolue, c’est le système de doses en échelle :
  • Le premier jour on prend une dose de 9CH,
  • le deuxième jour, une dose de 12CH,
  • le troisième jour, une dose de 15CH
  • et le quatrième jour, une dose de 30CH.
Si le choc affectif est plus ancien on préfèrera conseiller la prise d’Ignatia amara 15 ou 30 CH à raison de deux doses par semaine sur une période de trente jours. L’espacement des prises pourra être faite selon le résultat obtenu.
Une consultation chez son médecin sera nécessaire si on ne note pas d’amélioration.

Stress

Le stress est une réaction normale et bénéfique de notre organisme. En effet, il est notre allié pour combattre, fuir, réagir lorsque l'on se trouve face à un réel danger. Mais si jamais le stress est récurrent, celui-ci sera néfaste pour notre organisme. Car le système nerveux, hormonal et immunitaire se mobilisent et les symptômes qui sont au départ purement fonctionnels, peuvent entraîner sur le long court une série de pathologies.
L’organisme sécrète des hormones dont le cortisol qui a un effet bénéfique lors d’un stress aigu mais il a un effet négatif lors d’un stress chronique.
Les pathologies résultant du stress pour lesquels l’utilisation de la souche Ignatia amara peut s’avérer intéressantes sont :
  • Les céphalées, maux de tête (« un clou qu’on enfonce de l’intérieur vers l’extérieur »)
  • Les maux d’estomac, maux de ventre, ulcères
  • Les contractures musculaires avec douleurs lombaires ou cervicales
  • La sensation de manquer d’air

L’administration d’une dose d'Ignatia amara 15 CH par semaine pourra être alors conseillée. En l’absence d’amélioration, veuillez consulter votre médecin.
Alix de Colnet

Alix de Colnet

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 03/08/2020