Livraison express le lendemain, pour toute commande passée avant 18h (Hors week-ends et jours fériés)

Griffonia, Tryptophane et Sérotonine vs les troubles de l’humeur

  • Par Myriam Gorzkowski, mis à jour le 24/06/2024 à 11h06, publié le 16/03/2023 à 15h03
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Griffonia, Tryptophane et Sérotonine vs les troubles de l’humeur
Quel est le lien entre la sérotonine, le tryptophane et le griffonia ? Ils sont étroitement liés, car le griffonia est un arbuste contenant des graines riches en 5-HTP issu du tryptophane qui est nécessaire à la production de sérotonine, l’hormone du bonheur. Le cycle tryptophane/sérotonine est primordial pour l’équilibre émotionnel ainsi que pour le bon fonctionnement cérébral et de l’organisme en général. Pharma GDD vous explique comment cela fonctionne et vous apporte des informations sur le griffonia présent dans de nombreux compléments alimentaires pour les troubles de l’humeur, la dépression, le syndrome prémenstruel et les sautes d’humeur liées à la ménopause.
 

La dépression et les troubles de l’humeur

La dépression et les troubles de l'humeur sont liés au déficit de l'hormone du bonheur, la sérotonine. C'est pour cela que les traitements médicamenteux de la dépression consistent à faire remonter les taux de sérotonine dans le cerveau, en bloquant sa recapture synaptique grâce à la classe médicamenteuse des inhibiteurs de recapture de la sérotonine. Les sautes d'humeur sont fréquentes pour les femmes qui souffrent du syndrome prémenstruel ou vivent la période inévitable de la ménopause. Les œstrogènes, hormones de la reproduction, sont impliquées dans la production et le maintien de l’hormone de l'humeur, la sérotonine. Les œstrogènes augmentent la production de sérotonine et lui permettent d'être disponible plus longtemps pour remplir ses fonctions essentielles. La sérotonine doit être produite dans le cerveau pour ses effets sur la température, de l'humeur et le sommeil. Le tryptophane, son élément constitutif, présent dans les aliments riches en protéines, pénètre dans le cerveau et est converti en sérotonine. Les œstrogènes augmentent la production de l'enzyme qui permet cette conversion.
 

Le Griffonia 

Le griffonia est un grand arbuste qui appartient à la famille des Caesalpiniacées, originaire d'Afrique ressemblant à une liane. Il est composé de gousses qui renferment des graines employées en médecine traditionnelle africaine pour ses divers bienfaits. Une pâte préparée à base d'écorce et de feuilles étaient appliquée sur les plaies et les brûlures pour favoriser la cicatrisation. Les feuilles quant à elles étaient consommées en décoction ou en jus pour lutter contre les nausées, les vomissements, les diarrhées ou la toux. De nos jours, les graines sont consommées comme un légume alors que les tiges et les racines réputés aphrodisiaques sont mâchés par les hommes. Les feuilles sont données au bétail pour stimuler la reproduction et améliorer la fertilité. Les racines séchées de griffonia sont utilisées en cosmétique pour poudrer le visage et un colorant noir utilisé pour les cheveux est obtenu à partir des feuilles de l'arbuste. Ses tiges sont employées pour se nettoyer les dents. Les pays occidentaux ont découvert tardivement, dans les années 70, les diverses propriétés du principal actif présent dans les graines : Le 5-HTP. Depuis, le griffonia est employé à travers le monde pour favoriser l'endormissement, contribuer à réduire les troubles anxieux et dépressifs ou encore aider à calmer les maux de tête. Le 5-HTP est proposé pour soulager la dépression légère à modérée. Ses effets ont été essentiellement explorés dans le contexte de la dépression et des maux de tête chroniques.
 

Le tryptophane 

Le tryptophane représente environ 1 % des acides aminés présents dans les protéines. Il est indispensable au corps humain pour la production d'une variété de métabolites appelées les kynurénines. Dans le cerveau, le tryptophane est hydrolysé par une enzyme appelée tryptophane hydroxylase puis transformé en 5-hydroxytryptophane (5-HTP). En effet, une fois absorbé, le tryptophane va se transformer en sérotonine pour apaiser le cerveau et aider à rendre d'autres acides aminés essentiels plus disponible. Cela a pour rôle de contrôler l'humeur et à réduire la production de l'hormone du stress, le cortisol.
Le L-tryptophane n'est pas fabriqué par l'organisme, il doit être ingéré via l'alimentation : 
  • Riz complet
  • Produits laitiers
  • Viande
  • Arachides
  • Protéines de soja
  • Œufs
  • Poisson algues
  • Brocolis
  • Chou frisé
  • Épinards
  • Graines de seigle germées
  • Légumineuses
  • Chocolat
  • Banane
  • Amandes
  • Noisettes sauvages
  • Noix de cajou
  • Graines de moutarde
  • Levure de bière

La sérotonine

La sérotonine aussi nommée 5-hydroxytryptamine (5-HT) est un neurotransmetteur du système nerveux central également présent dans la muqueuse gastro-intestinale et dans le placenta humain. Elle est impliquée dans la gestion de l’humeur et est associée à l'état de bonheur lorsqu'elle est à un taux équilibré. Elle réduit la prise de risque et influence l'individu à maintenir une situation qui lui est favorable. La sérotonine, l'hormone du bonheur ou du plaisir, est antagoniste à la dopamine qui, elle favorise au contraire la prise de risque et le déclenchement du système de récompense. La sérotonine est également impliquée dans la régulation du cycle circadien (cycle veille-sommeil), l’anxiété, la dépression, les troubles de l’humeur, les troubles obsessionnels compulsifs, les troubles de l’alimentation, la thermorégulation et dans l'hémostase, c'est-à-dire le processus prévenant ou permettant l'arrêt de l'écoulement du sang. 

Schéma Sérotonine
Source : PiLeJe

95 % de la sérotonine du corps est produite dans l'intestin à partir du tryptophane, un acide aminé puis est apporté au cerveau par la circulation sanguine. Le tryptophane est absorbé par les neurones grâce au transporteur membranaire non sélectif. Un faible taux de sérotonine semble être impliqué dans certaines formes de dépression et l’apparition de certains comportements agressifs, car il y a un déséquilibre avec le taux de dopamine. Un taux très bas de sérotonine est reconnu comme un facteur contributif dans plusieurs troubles comme l'anxiété, la dépression majeure, la schizophrénie, l'obésité, la toxicomanie.
À l'inverse, la production élevée de sérotonine va créer une forme d'inhibition comportementale. Les individus ayant une surproduction de sérotonine sont fréquemment des profils qui ne sont pas à la recherche de sensations et qui sont peu anxieux. 

La sérotonine et l’alimentation

L'alimentation a un effet sur le taux de sérotonine. La production de sérotonine dans le cerveau dépend du taux de transport du tryptophane au travers de la barrière hémato-encéphalique. Il faut un taux proportionnel aux autres grands acides aminés neutres comme la leucine, l'isoleucine, la valine, la tyrosine et la phénylalanine. Le résultat de cet équilibre dépend des proportions relatives des glucides et protéines consommés. La consommation de sucre ou d'aliments sucrés a pour effet d'augmenter indirectement les concentrations de tryptophane dans le cerveau alors qu'un repas plus protéiné aura pour effet de diminuer les concentrations cérébrales de tryptophane et de sérotonine. 

La sérotonine et l’humeur

Le taux de sérotonine influencerait donc l'humeur et les pensées positives ou négatives modifieraient à leur tour le taux de sérotonine. Le 5-HTP produit à partir du tryptophane est le précurseur de la sérotonine dans le cerveau. Il est directement métabolisé en sérotonine, la molécule du bien-être qui fait défaut chez les personnes déprimées. La sérotonine est un des principaux neurotransmetteurs véhiculant l'influx nerveux entre les neurones. C'est grâce à l'augmentation de la production de la sérotonine que le griffonia agit sur la régulation de l'humeur.

La sérotonine et le transit intestinal

La sérotonine est un médiateur du péristaltisme intestinal, c'est-à-dire la contraction musculaire permettant la progression du bol alimentaire dans les intestins. Lorsque le taux de sérotonine est bas, le transit intestinal est plus lent, mais la vidange gastrique est plus rapide. De ce fait, il y a moins d'inflammation intestinale. À l'inverse lorsque la sérotonine augmente, le transit est plus rapide, mais la vidange gastrique est plus lente, ce qui entraine une augmentation de l'inflammation intestinale.

La sérotonine et l’activité physique

L'activité physique intensive entraine la libération de la sérotonine, régulant l'humeur. La pratique régulière d'activité physique soutenue apporte un bien-être se traduisant par la régulation du sommeil, de la faim et de l'humeur comme la diminution du stress, de l'anxiété et des signes et symptômes dépressifs. Enfin, la sérotonine a des effets bénéfiques sur l'apprentissage et la mémorisation. L'exposition à la lumière du jour ou la luminothérapie évitent la transformation de la sérotonine en mélatonine.

Les compléments alimentaires contre les troubles de l’humeur

Des compléments alimentaires à base de griffonia contiennent du 5-HTP favorisant la sécrétion de sérotonine pour aider à rééquilibrer l’humeur.


Certains compléments alimentaires sont formulés avec du L-tryptophane issu de l'amidon de maïs ou de manioc. Ils contiennent également les vitamines B3 et B6. La vitamine B6 également nommée pyridoxine intervient dans plusieurs dizaines de réactions biochimiques dans le corps dont le métabolisme du tryptophane. La vitamine B3 ou niacine assure également de multiples rôles dans l'organisme. Elle participe au fonctionnement normal du système nerveux et aux fonctions psychologiques normales tout comme la vitamine B6.


Des compléments alimentaires pour le syndrome prémenstruel et des supplémentations péri ménopause à base de 5-HTP issu ou non du griffonia sont spécialement développés pour accompagner les femmes sujettes aux troubles de l’humeur.

 

Quelles sont les contre-indications du griffonia ? 

L'utilisation du griffonia est contre-indiqué lors d'une grossesse et d'un allaitement et chez les patients atteints de sclérodermie.
Le griffonia ne doit pas être utilisé chez les personnes épileptiques, car cela pourrait provoquer des convulsions et des crises d’épilepsie. 

Quelles sont les interactions médicamenteuses du griffonia ? 

Pour les patients sous antidépresseurs de type IRS, IRSNa et IMAO comme le tramadol ou le triptans, le risque majeur est d'avoir une trop forte augmentation du taux de sérotonine et provoquer un effet indésirable grave que l'on nomme le "syndrome sérotinergique". Cette réaction potentiellement mortelle provoque une température corporelle élevée, des spasmes musculaires ainsi qu'une anxiété ou un délire. Il ne faut pas associer le griffonia au millepertuis, ni à la gentiane, car ils ciblent aussi la production de sérotonine et il ne faut trop la stimuler. Il ne faut pas associer le griffonia à la carbidopa. En effet, cette association peut augmenter anormalement le taux de 5-HTP dans le sang et provoquer de la sclérodermie. La sclérodermie est une maladie chronique d'étiologie qui se manifeste par une fibrose diffuse, des anomalies vasculaires de la peau, des articulations et des viscères. Enfin, il est déconseillé d'associer le griffonia à des molécules antagonistes de la sérotonine, comme le méthygerside ou la cyproheptadine.

À retenir

L’apport de tryptophane via les aliments protéinés permet à l’organisme de produire le 5-HTP, un acide aminé qui franchit la barrière hémato-encéphalique pour se transformer en sérotonine. Ce neurotransmetteur remplit un rôle essentiel dans la régulation de l'humeur, l'appétit, le sommeil et l'anxiété. Il est également possible de se supplémenter en tryptophane par le biais de compléments alimentaires, en particulier le griffonia qui en contient naturellement. Ces compléments alimentaires vont aider à réguler les troubles de l’humeur, durant le syndrome prémenstruel, la ménopause ou encore en cas de dépression légère à modérée.

Sources
Documentation de l’Institut Européen des Substances Végétales
https://www.vidal.fr/parapharmacie/complements-alimentaires/l-5-hydroxytryptophane-5-htp.html
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK560856/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4728667/
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2908021/
Shaw K., Turner J., Del Mar C., 2002. Tryptophan and 5-hydroxytryptophan for depression. Cochrane Database Syst. Rev., CD003198.
Walter H. Lewis, Memory P. F. Elvin-Lewis, 2003. Medical botany : plants affecting human health. J. Wiley & sons, Hoboken (N.J.), Etats-Unis, 832 p.
Birdsall T.C., 1998. 5-Hydroxytryptophan: a clinically-effective serotonin precursor. Altern. Med. Rev. J. Clin. Ther., 3, 271-­‐280.
PhytoDoc, 2015. Griffonia - Gewinnung und Wirkstoffe http://www.phytodoc.de/heilpflanzen/griffonia
Lacoste S., 2014. Ma bible de la phytothérapie. Leduc.s Editions, Paris, 647 p.
https://www.soignez-vous.com/maladies/la-serotonine-c-est-dans-le-griffonia-que-vous-en-trouverez
https://www.herboristerieduvalmont.com/blog/le-tryptophaneun-allie-sante-et-serenite--n52
PO LDINGER Wet al. A functional-dimensional approach to depression : serotonin deficiency as a target syndrome in a comparison of 5-hydroxytryptophan and fluvoxamine. P sychopathology. 1991 ; 24 (2) : 53-81.
M AISSEN CP, LUDIN HP. Comparison of the effect of 5hydroxytryptophan and propranolol In the interval treatment of migraine. Schweiz Med Wochenschr. 1991 ;121(43) :1585-90.
https://doctonat.com/5-htp-bienfaits-dosages/
https://www.mesbienfaits.com/griffonia/
https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/depression
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7796270/
https://www.msdmanuals.com/fr/professional/troubles-psychiatriques/troubles-de-l-humeur/revue-g%C3%A9n%C3%A9rale-des-troubles-de-humeur?query=troubles%20de%20l%27humeur
A REVIEW ON GRIFFONIA SIMPLICIFOLLIA – A NATURAL
ANTI-DEPRESSANT - Mehta HD et al. / International Journal of Phytopharmacology. 6(2), 2015, 76-79.
https://www.herboristerieduvalmont.com/blog/le-tryptophaneun-allie-sante-et-serenite--n52