Structum 500 mg 60 gélules


Arthrose de la hanche et du genou - A partir de 15 ans
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Non autorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : Non autorisĂ©
  • Forme Forme : GĂ©lules

13,04 â‚¬
13,04 â‚¬
Structum est un médicament contenant du sulfate de chondroïtine utilisé comme anti-arthrosique d'action lente : ses effets apparaissent environ 2 mois après le début du traitement par les gélules de Structum et peuvent persister après l'arrêt du traitement.

Ce médicament est utilisé chez l'adulte de plus de 15 ans pour prendre en charge la douleur et la gêne fonctionnelle liées à l'arthrose du genou ou de la hanche causée par une usure des cartilages.

Les gélules de Structum contre l'arthrose contiennent 500 mg de chondroïtine et du talc comme excipient. l'enveloppe de la gélule est faite de gélatine, de dioxyde de titane et d'indigotine.

Comment prendre Structum ?

Chez l'adulte, on recommande 1 gélule 2 fois par jour avec un verre d'eau.

Précautions avec Structum

Ce médicament pour l'arthrose est contre-indiqué pendant la grossesse ou la période de l'allaitement, par précaution.

Si vous êtes allergique à l'une des substances qui entre de la composition de Structum, vous ne devez pas prendre ce médicament.

Conditionnement : Boîte de 60 gélules

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

L’arthrose reste le problème de l’appareil locomoteur le plus répandu chez les personnes à partir d’un certain âge.

L'arthrose : une usure des articulations

Elle se définit par une atteinte chronique de l’articulation caractérisée par une usure irréversible du cartilage. Cette atteinte a pour conséquence une dégradation des surfaces articulaires qui provoque les symptômes typiques de l’arthrose : enraidissementdouleurs, déformation des articulations et fonte musculaire en rapport avec la perte de fonction de l’articulation.

Outre les traitements médicamenteux, principalement à visée anti-inflammatoire, A côté de ces médicaments, d’autres mesures existent pour soulager l’arthrose au quotidien et la prévenir, tels que l’utilisation de médicaments comme Structum.

Les facteurs à l’origine d’une fréquence accrue d’arthrose sont la surcharge pondérale, le sexe féminin (ménopause), le caractère héréditaire de l’arthrose, les contraintes sportives ou encore professionnelles, faiblesse musculaire d’origine neurologique, ou musculaire.
Il est dit qu’une femme de moins de 50 ans pratiquant une activité physique intense avec sollicitation professionnelle, aura 4 fois plus de risque de souffrir d’arthrose à la hanche qu’une femme sédentaire.

Sport et arthrose

Les sports ont été classés en 3 groupes selon leurs impacts sur les articulations :
- Forts impacts : sports collectifs de balle, sports de raquettes, de combat et course à pied.
- Impacts modérés : marche rapide, jogging, voile, patin, équitation, escalade, ski.
- Faibles impacts : sport d’eau, vélo, golf, tai-chi, marche.

L’impact du sport

L’activité physique possède deux impacts opposés au niveau des articulations, le premier étant que le sport, outre le fait qu’il apporte du plaisir, va améliorer la santé grâce à la diminution du poids corporel, à son action au niveau articulaire avec le renforcement de la force musculaire et son action sur l’inflammation.

Deuxièmement, le sport peut être responsable de lésions traumatiques au niveau des articulations pouvant évoluer vers l’arthrose. La pratique d’une activité physique aura plus ou moins un impact sur les articulations en termes de sollicitation (augmentation des contraintes sur l’articulation), en fonction du type de sport pratiqué, de sa fréquence et de son intensité. 
Il est prouvé que des sportifs professionnels ou amateurs seront plus sujets aux problèmes d’arthrose (du genou principalement) d’autant qu’ils ont commencé plus ou moins tôt le sport contrairement aux personnes pratiquant de façon modérée un sport à faible impact où le bénéfice sera clairement positif contre la réduction des incapacités articulaires.
C’est pour cela que le sport, chez une personne souffrant d’arthrose, doit être adapté au cas par cas.
La pratique d’une activité physique va dépendre du stade d’arthrose de la personne, de la localisation de son arthrose et de sa connaissance technique du sport pratiqué. Certains sports seront déconseillés aux patients souffrant d’arthrose sévère mais à l’inverse, une personne sera encouragée à continuer de pratiquer son activité physique tant que celle-ci ne lui inflige pas de douleurs.
Les exercices structurés effectués plusieurs fois par semaine auraient un rôle bénéfique sur l’évolution de l’arthrose et sur le renforcement musculaire : stretching, marche, aqua fitness...

Les mesures de prévention

Pour les personnes à risques citées plus haut, les activités physiques avec des impacts répétés ou une vitesse élevée sont déconseillés. La personne devra être bien équipée (bonnes chaussures..), pratiquer le sport sur une surface adaptée, alterner les pratiques sportives pour éviter les contraintes des répétitions (vélo + course à pied ou natation). La réduction de son IMC sera bénéfique pour le patient et ses articulations, ainsi que de pratiquer le maintien musculaire ou son renforcement.
Il est donc important de pratiquer une activité physique.

Structum un médicament pour améliorer les symptômes de l'arthrose

Structum contient du sulfate de chondroïtine sodique, un constituant naturel contenu dans l'os et le cartilage. Il est utilisé dans le traitement symptomatique de l'arthrose de la hanche et du genou.
L'effet de ce médicament n'est pas immédiat. Il se manifeste en général après 1 à 2 mois d'utilisation. Il est donc nécessaire de le prendre sur un temps suffisamment long pour en ressentir les bénéfices.
Sa posologie est d'une gélule 2 fois par jour.
Il est important d'associer à la prise de Structum les mesures de prévention , essentielles à une prise en charge globale de l'arthrose.
Nadine Vignet

Nadine Vignet

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 08/10/2019