Maxilase comprimés

Mal de gorge - Adultes

à partir de
2,56 €

Maxilase comprimés est indiqué chez l'adulte dans les maux de gorge peu intenses et sans fièvre.

 

 

Conditionnement : boîte de 15 ou 30 comprimés

 

 

Pour connaître les mises en garde, les précautions d'emploi, la composition, la posologie, les contre-indications, veuillez consulter la notice d'utilisation .

Résumé des caractéristiques du produit (ANSM)

Si vos symptômes persistent, consultez votre médecin.

 

La substance active est :

Alpha-amylase ................................................................ 3 000 U. CEIP*

pour un comprimé enrobé.

 

*Soit 2143 Unités Pharmacopée Européenne par comprimé. Une unité CEIP correspond à la quantité d'enzyme en mg qui catalyse l'hydrolyse de 1 mg d'amidon en 10 secondes dans les conditions du dosage.

 



Les autres composants sont :
Carmellose calcique, povidone, acide stéarique, silice colloïdale anhydre, lactoglobuline lactose, gomme laque décirée blanchie, gomme arabique, saccharose, talc, dioxyde de titane (E171), jaune orangé S (E110), cire d'abeille blanche.

 

 

 

Posologie
RÉSERVÉ À L'ADULTE.
1 comprimé 3 fois par jour au cours des repas.

 

Mode d'administration
Voie orale.
Avaler le comprimé, sans le craquer, avec un verre d'eau.

 

Durée de traitement
Ne prolongez pas le traitement au-delà de 5 jours sans avis médical. En l'absence d'amélioration comme en cas de persistance des symptômes, prenez un avis médical.

 

 

 

Si votre médecin vous a informé(e) d'une intolérance à certains sucres, contactez-le avant de prendre ce médicament.

 


Ne prenez jamais MAXILASE MAUX DE GORGE ALPHAAMYLASE 3000 U. CEIP, comprimé enrobé dans le cas suivant :

Antécédents d'allergie à l'alpha-amylase ou à l'un des composants du comprimé.

 

 

Faites attention avec MAXILASE MAUX DE GORGE ALPHA-AMYLASE 3000 U. CEIP, comprimé enrobé :

 

Mises en garde spéciales


L'utilisation de ce médicament est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au galactose, un déficit en lactase de Lapp ou un syndrome de malabsorption du glucose ou du galactose (maladies héréditaires rares).

L'utilisation de ce médicament est déconseillée chez les patients présentant une intolérance au fructose, un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou un déficit en sucrase-isomaltase (maladies héréditaires rares).

Ce médicament contient un agent colorant azoïque (E110, jaune orangé S) et peut provoquer des réactions allergiques.

 

Précautions d'emploi

II existe une forme sirop plus adaptée à l'enfant.

 

En cas de survenue de signes généraux d'infection comme :

  • fièvre élevée (> 38,5°) et persistante (plus de 3 jours),
  • apparition d'autres symptômes comme : maux de gorge ou de tête importants, nausées, vomissements, douleurs ou écoulement de l'oreille, douleur de la face,
  • persistance des symptômes sans amélioration au delà de 5 jours.

CONSULTEZ UN MÉDECIN.
EN CAS DE DOUTE, NE PAS HÉSITER À DEMANDER L'AVIS DE VOTRE MÉDECIN OU DE VOTRE PHARMACIEN.

 

 

Prise ou utilisation d'autres médicaments
Si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, y compris un médicament obtenu sans ordonnance, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

 

 

Grossesse
II est préférable de ne pas utiliser ce médicament pendant la grossesse.
Si vous découvrez que vous êtes enceinte pendant le traitement, consultez votre médecin car lui seul peut juger de la nécessité de le poursuivre.

 

 

Allaitement
L'utilisation de ce médicament est à éviter pendant l'allaitement. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.
D'une façon générale, il convient, au cours de la grossesse et de l'allaitement de toujours demander avis à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre un médicament.

 


Liste des excipients à effet notoire : jaune orangé S (E110), saccharose, lactose.

 

 

Consulter la notice en cliquant ici si le PDF ne s'affiche pas.

Mis à jour le 30/01/2019