Boiron Cuprum metallicum dose homéopathique


Dose homéopathique
  • Pour qui Pour qui : Adulte et enfant
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : AutorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : AutorisĂ©
Fabriqué en France

2,18 â‚¬
2,18 â‚¬
Cuprum metallicum en dose est un médicament homéopathique du laboratoire Boiron. Il a été élaboré à partir d'une souche minérale, elle-même extraite du métal cuivre. Si celui-ci peut s'avérer nocif pour l'organisme à haute dose, il possède ne revanche de nombreuses vertus lorsqu'il est utilisé fortement dilué puisqu'il renferme un oligo-élément indispensable à la synthèse de l'hémoglobine, la protéine sanguine transportant les molécules d'oxygène dans le sang.

Pour mettre en valeur les vertus du cuivre, l'homéopathie procède à un savant protocole de fabrication qui consiste à laisser macérer dans un premier temps la souche dans une solution aqueuse, avant de diluer le produit dans une solvant composé exclusivement d'eau purifiée. La dilution est réalisée au centième et s'appuie sur l'un des principes fondateurs de cette pseudo-science, à savoir la mémoire de l'eau. Outre sa qualité diluante, elle serait, en effet, capable de garder une empreinte des propriétés d'une substance qui a été préalablement plongée. Le but est de réduire suffisamment la toxicité de la souche pour ne pas endommager l'organisme tout en conservant ses attributs afin d'actionner le système immunitaire et d'éduquer ses défenses naturelles.

Cuprum metallicum prend la forme de petits globules mélangeant également saccharose et lactose à laisser fondre sous la langue. Sa posologie dépendant de la pathologie à traiter, un avis médical est conseillé avant toute prise.

Dilutions :  5 CH, 7 CH, 9 CH, 15 CH, 30 CH

Conditionnement : Tube unidose (environ 200 globules).

Consulter la notice en cliquant ici si le PDF ne s'affiche pas.

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

Cuprum metallicum est une souche homéopathique qui a comme origine le cuivre métallique. Le cuivre est utilisé dans de nombreux domaines il a des vertus antimycosiques en agriculture, antiparasitaires, ou antiseptiques…

Les effets antispasmodiques de Cuprum metallicum

En homéopathie ce remède à des effets antispasmodiques qui lui permettent un large champ d’applications.

Ainsi Cuprum metallicum est un traitement intéressant pour apaiser les personnes souffrant de spasmes des muscles digestifs à l’origine de coliques abdominales, de spasmes de l’estomac, de spasmes de l’œsophage qui déclenche des hoquets.

Les spasmes du système respiratoire vont déclencher la toux, l’asthme et les spasmes du sanglot et pourront être soulagés par cette souche homéopathique.

Cuprum metallicum va permettre de réduire les spasmes du système neurologique. Ainsi elle sera utilisée lors de spasmophilie ou lors de tics déclenchés avec des spasmes des muscles faciaux.

Spasmophilie

La spasmophilie est une réaction inappropriée au stress, à une angoisse ou à de l’anxiété.

Elle déclenche alors une hyperventilation, donc le rythme respiratoire augmente et est associé à une tétanie musculaire.

D’autres symptômes pourront être présents comme les tremblements, les fourmillements ou les palpitations qui n’arrangent pas l’état d’angoisse dans lequel est la personne.

La spasmophilie a pour origine une hyperexcitabilité neuromusculaire. Le taux de magnésium intracellulaire est abaissé et les taux de phosphore et de calcium sont normaux.

Ces crises interviennent plutôt chez les jeunes et chez les femmes. Elles dégradent la qualité de vie de ces personnes et peuvent déclencher des troubles très handicapants comme la peur de sortir, de voir du monde, ou de participer à des activités sociales ou professionnelles.

Spasmophilie et homéopathie

Une prise en charge globale des personnes sujettes aux crises de spasmophilie est importante, elle permettra de réduire la fréquence des crises. Une consultation chez son médecin est nécessaire.

L’homéopathie est un remède naturel administré lors de crises de spasmophilie. On délivre alors une dose de Cuprum metallicum 15CH par semaine.

Les crises de ce type sont très consommatrices de magnésium, d’où l’intérêt de complémenter ces personnes.

Un sommeil qualitatif est aussi primordial chez ces personnes. La crise serait un signal d’alarme chez les personnes en « hyposommeil ».


Une question sur Cuprum metallicum ou sur la spasmophilie, vos pharmaciens sont à votre écoute.
Alix de Colnet

Alix de Colnet

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 03/08/2020