Prévenir et soigner les ampoules

Prévenir et soigner les ampoules
Phénomène sans gravité, l’ampoule correspond à un décollement de l’épiderme consécutif à une pression continue ou un frottement répété. Mécanisme de défense naturel, la séparation de la couche superficielle de la peau (épiderme) des couches inférieures entraîne l’apparition d’une cavité remplie  d’un liquide aqueux appelé "cloque" dont le but principal est d’absorber cette pression afin de  protéger les couches profondes de la peau. Même si l'ampoule a pour zone de prédilection le talon du pied, aucune partie du corps n’est épargnée.

Quels sont les stades de formation d’une ampoule ?

La formation d’une ampoule nécessite trois étapes bien distinctes. On différencie :
  • 1ere étape : la peau est rouge et douloureuse, caractérisant un échauffement local, et aucun décollement de l’épiderme n’est visible ;
  • 2e étape : une cloque remplie de lymphe se forme ;
  • 3e étape : les frottements excessifs entrainent la rupture de la cloque laissant localement une zone de peau à vif, sensible aux infections.

Causes et facteurs aggravants de l'ampoule

Voici une liste non exhaustive des principales causes favorisant l’apparition d’ampoules :
  • la pratique sportive,
  • la pratique de loisirs (jardinage, bricolage, shopping…),
  • le port de chaussures pieds nus l’été,
  • le port de nouvelles chaussures,
  • l'humidité, favorise le décollement de la couche superficielle de la peau,
  • la chaleur à l'origine de frottements à l'interface pied / chaussette,
  • la présence de saletés (grains de sable, graviers...) accentuant les frottements.

Quand consulter ?

Dans certains cas particuliers, l'apparition d'une ampoule peut nécessiter une consultation médicale. Les personnes diabétiques ou souffrant d'artériopathie doivent par exemple prendre l'avis de leur médecin traitant pour bien soigner une ampoule. La présence locale de pus est caractéristique d'une infection, il est alors important de consulter, surtout si la personne présente de la fièvre. Si une cloque non percée apparaît lors d'un sport ou d'un loisir, veillez à ne pas la percer et appliquez un pansement spécial ampoule afin de protéger la zone. Lorsque la cloque se perce, commencez par nettoyer la plaie, désinfectez et protégez avec un pansement. Consultez éventuellement un médecin en cas de problème de cicatrisation.

Soigner une ampoule : les différentes étapes

La prise en charge d'une ampoule peut aisément se faire à domicile ou à l’officine. Elle dépend essentiellement de la manière dont se présente l'ampoule. Lorsque la membrane externe de l'ampoule est toujours présente, il est important de ne pas la percer ! Nettoyez-la simplement à l'eau savonneuse puis laissez sécher à l'air libre. Vous pouvez ensuite appliquez un pansement protecteur pour éviter l'éclatement de l'ampoule et atténuer les douleurs.

Si l'ampoule a éclaté en laissant la peau à vif, réalisez les soins en respectant les étapes suivantes : nettoyez à l'eau savonneuse, découpez la peau morte à l'aide d'une paire de ciseaux préalablement désinfectée avec un antiseptique puis laissez sécher. Désinfectez ensuite la plaie avec l'antiseptique, rincez, séchez en tamponnant délicatement et appliquez un pansement pour ampoule ou, à défaut, un pansement hydrocolloïde.


Notre sélection :

Bonnes habitudes et gestes à bannir

Préventifs comme curatifs, des gestes simples permettent d'empêcher l’apparition d’ampoules et de diminuer leur durée ainsi que leur intensité. En prévention, vous pouvez appliquer un ou plusieurs pansements protecteurs afin d'éviter les ampoules avant un sport ou un loisir. En curatif, nous vous recommandons d'appliquer un pansement dès que vous constatez des rougeurs ou une sensation douloureuse. Si vous êtes sujet à la transpiration des pieds, n'hésitez pas à vous tourner vers des produits anti-transpirants pour lutter contre l'humidité. Veillez à aérer régulièrement vos chaussures, car l'humidité favorise l'apparition de mycoses et de surinfections.

Évitez de porter des chaussures neuves lors d'une pratique sportive intense ou d'une longue marche et préférez les chaussures fermées. Ne serrez pas les lacets trop fortement et privilégiez des chaussures adaptées à votre pointure. Des chaussures trop petites ou trop grandes augmentent les frottements et donc les risques de voir apparaître une ampoule. De manière générale, portez de préférence des chaussettes en coton et consultez un podologue pour préserver la santé de vos pieds.

La guérison sera facilitée si l’ampoule est protégée. Les pansements hydrocolloïdes et les pansements pour ampoules doivent être appliqués dès l’apparition des rougeurs (stade 1). Absorbant l’excès de liquide et créant un coussin de gel protecteur à l’origine d’un maintien de l’humidité, ces derniers favorisent une cicatrisation rapide. Ils doivent être laissés en place jusqu’à ce qu’ils se décollent spontanément.