Suvéal Duo 90 comprimés à croquer


Maintien d'une vision normale
  • Forme Forme : Comprimés à croquer
Fabriqué en France

25,99 â‚¬
25,99 â‚¬
Suvéal Duo à croquer est un complément alimentaire à base de Lutéine, zéaxanthine et vitamines. La vitamine B2 contribue au maintien de la vision.

Comprimés orodispersibles myrtille.

Contenance : Boîte de 90 comprimés

Fournisseur :
DENSMORE
7, Rue de Millo T: +377 93 30 20 67
98000 MONACO
France
Conseils d'utilisation :
  • 1 comprimé à croquer ou à sucer une à deux fois par jour.

Recommandations :
  • Ne pas dépasser la dose journalière recommandée.
  • Les compléments alimentaires doivent être utilisés dans le cadre d'un mode de vie sain et ne pas être utilisés comme substituts d'un régime alimentaire varié et équilibré.
  • Tenir hors de portée des jeunes enfants.
  • Conserver à température ambiante.
  • A consommer de préférence avant la date mentionnée sur le conditionnement.
Ingrédients : Edulcorants : xylitol, isomalt, poudre d'abricot, acide ascorbique (vitamine C), lutéine et zéaxanthine (extrait de Tagetes erecta), acétate de d-alpha tocophérol (vitamine E), emulsifiant : croscarmellose sodique, arôme naturel fruit des bois, anti-agglomérant : stéarate de magnésium végétal, édulcorant : sucralose, riboflavine (vitamine B2).

Analyse nutritionnelle moyenne :
  Par comprimé %AJR*
Extrait de Tagetes erecta
- dont lutéine libre
- dont zéaxanthine
53,5 mg
5 mg
1 mg
 
Vitamine C 60 mg 75%
Vitamine E 15 mg 125%
Vitamine B2 280 µg 20%
*AJR : Apports Journaliers Recommandés

Informations nutritionnelles :
Comprimés orodispersibles avec édulcorant.
  • La lutéine et la Zéaxanthine sont des pigments naturels, non synthétisés par l'organisme.
  • La vitamine B2 contribue au maintien de la vision.
  • Les vitamines C et E contribuent à protéger les cellules contre le stress oxydatif.

 LES CONSEILS DE PHARMA GDD

Suvéal Duo à croquer est un complément alimentaire qui contient des bêta-carotènes (lutéine et zéaxanthine) et des vitamines (B2, C et E).
La vitamine B2 est reconnue pour contribuer au maintien de la vision.

La dégradation de la vue, un mal lié à l'âge

La vision est un sens qui permet d’appréhender son environnement, les lieux, les distances, les personnes, les objets du quotidien, les obstacles lorsque l’on se déplace, de profiter des plaisirs de la lecture et bien plus encore. Malheureusement, plus on avance en âge, plus la vision se dégrade. C‘est à partir de 40 ans que l’on peut ressentir les premiers effets du vieillissement des yeux. C’est ce que l’on appelle la presbytie. Entre 20 et 30 ans, entre 35 et 55 % des Français déclarent souffrir de troubles de la vision alors que ces derniers touchent 97 % des plus de 60 ans. La DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age) est une maladie de l’œil, liée au vieillissement, qui peut survenir dès 50 ans. Plusieurs études ont mis en évidence que la vitamine B2 contribuait au maintien de la vision. Suvéal Duo à croquer est un complément alimentaire qui contient de la vitamine B2 à raison de 280 µg par comprimé, soit 20 % des Apports Journaliers Recommandés.

Comment prendre Suvéal Duo à croquer ?

Suvéal duo à croquer est un complément alimentaire qui se présente sous la forme de comprimés.
Il contient de l’extrait de tagète (rose d’Inde), riche en lutéine et en zéaxanthine ; de la vitamine C couvrant 75 % des Apports Journaliers Recommandés (AJR), de la vitamine E couvrant 125 % des AJR et de la vitamine B2 (20 % des AJR) qui contribue au maintien de la vision.

Il est recommandé de prendre un comprimé de Suvéal Duo à croquer, une à deux fois par jour. Vous pouvez croquer ou sucer le comprimé selon votre préférence.

Vous ne devez pas dépasser la dose journalière recommandée.
Notez également que la formule de Suvéal Duo à croquer ne contient pas d'huile de poisson.

Prendre soin de ses yeux

Les yeux doivent faire l’objet de contrôles réguliers pour au moins deux raisons principales :

D’une part, cela permet de surveiller la qualité de la vision et de vous apporter, le cas échéant, une correction via des lunettes ou des lentilles de vue adaptées à vos besoins.
D’autre part, cela permet à l’ophtalmologue de déceler des maladies de l’œil, de contrôler leur évolution et de vous proposer le traitement ad hoc.

Enfin, pour éviter d’abimer vos yeux, protégez-les des agressions extérieures :
protégez-les des rayons ultra-violets avec des lunettes de soleil avec un indice de protection approprié ;
protégez-les des écrans en adaptant leur luminosité ou à l’aide de filtres anti-lumière bleue ;
et protégez-les des projections de matière lorsque vous bricolez ou de produits chimiques lorsque vous entreprenez des opérations de nettoyage, à l’aide de lunettes de protection.

Focus sur la DMLA

La DMLA ou dégénérescence maculaire liée à l'âge est une maladie dégénérative de la rétine qui touche les personnes de plus de 50 ans. Elle atteint la macula, c’est-à-dire la zone centrale de l’œil laissant la vision périphérique intacte.

Symptômes de la DMLA

Les premiers signes sont discrets et souvent mis sur le compte de l’âge :
Une diminution de la sensibilité aux contrastes : les images sont plus ternes, jaunies, le patient a une impression de manque de lumière pour lire. Une diminution de l’acuité visuelle avec une difficulté à percevoir les détails. Une déformation des lignes droites qui apparaissent déformées ou ondulées. L’apparition d’une tache sombre centrale appelée scotome, responsable d’une gêne très importante pour distinguer les éléments de son environnement.
Ces symptômes peuvent être détectés grâce à un test simple appelé grille d’Amsler. Les facteurs de risque connus sont peu nombreux : l’âge et le tabac qui multiplie par 2.5 la probabilité de développer une DMLA.

Formes de la DMLA

Il existe deux formes évolutives de la maladie :
La DMLA « sèche » ou atrophique
C'est la forme de la maladie la plus fréquente. Son évolution est lente, mais inéluctable. Elle évolue sur 10 à 15 ans en entrainant une baisse sévère de l’acuité visuelle. Elle est caractérisée par une perte de cellules de l’épithélium pigmentaire de la rétine. Or, c’est cette dernière qui transforme les images reçues en signaux nerveux transmis au cerveau via le nerf optique.

L’étude AREDS a montré que la consommation journalière de vitamines anti-oxydantes (vitamine C, E), de minéraux comme le zinc et de caroténoïdes tels que la lutéine et la zéaxanthine ralentissent la progression de la maladie de 25%. Par ailleurs, d'après certaines études, la vitamine B2 (riboflavine) jouerait un rôle dans le maintien de la vision, et une carence en vitamine B2 pourrait favoriser la survenue de maladies des yeux telles que la cataracte.
La DMLA « humide » ou exsudative
Cette forme est beaucoup moins fréquente, mais son évolution est très rapide, de quelques semaines à quelques années. Elle se traduit par la formation de nouveaux vaisseaux sous la rétine gênant la vision.
Il existe deux types de traitements : l’utilisation de médicaments antiangiogéniques qui sont injectés directement dans l’œil ou la coagulation au laser, par un ophtalmologue, des vaisseaux nouvellement formés.


Les informations données sont tirées de la littérature et ne tiennent pas lieu de diagnostic. Si vous avez le moindre doute ou que vous souffrez d'une pathologie, demandez un avis médical avant d'entamer le traitement.


https://www.epsilon.insee.fr/jspui/bitstream/1/23534/1/er881.pdf
https://www.nei.nih.gov/research/clinical-trials/age-related-eye-disease-studies-aredsareds2/about-areds-and-areds2
http://dune.univ-angers.fr/fichiers/20070665/2015PPHA5146/fichier/5146F.pdf
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Mis à jour le 24/11/2020

AVIS PRODUITS

5,0
Moyenne de 5,0 sur 1 avis
A priori, il faut longtemps pour qu'un effet puisse se faire sentir...
Par DOMINIQUE
le
VOTRE AVIS