Rejoignez-nous !
Livraison prévue mercredi !

Prurit cutané : comment apaiser les démangeaisons de la peau ?

  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Prurit cutané : comment apaiser les démangeaisons de la peau ?
Nous nous grattons tous la peau plusieurs fois par jour de manière consciente ou non. Le prurit est une démangeaison cutanée causée entre autres par une sécheresse, des allergies ou certaines maladies. Lorsque la démangeaison de la peau apparaît, elle est progressive et s’intensifie. Elle a un effet « contagieux » : si l’on vous dit « ça me gratte », vous aurez tendance vous aussi à vous gratter ! Que vous soyez actuellement gêné par des démangeaisons cutanées ou que vous cherchiez à en comprendre les mystères, Pharma GDD dresse le bilan sur ce qu’est le prurit, comment il apparaît et se manifeste et comment s’en débarrasser.
 

Qu’est-ce que le prurit ?

Le prurit désigne l’envie incontrôlable de se gratter. Cette démangeaison cutanée peut apparaître de manière ciblée sur une zone précise du corps comme le cou, les bras, le dos ou les mains en haut du corps, ainsi que sur les jambes notamment les cuisses ou les mollets. L’irritation peut aussi se traduire de façon plus globale sur l’ensemble du corps. La première conséquence du prurit est une sensation d’inconfort.
Il a tendance à s’accentuer lors de certaines saisons, en particulier le printemps du fait de la présence marquée d’allergènes. Certains moments de la journée sont également plus propices à l’éveil des démangeaisons de la peau, surtout le coucher et la nuit durant lesquels la chaleur se diffuse. Le prurit peut ainsi affecter le sommeil et provoquer des troubles de l’humeur.
Il se manifeste par une sensation de grattement, voire de picotement ou de brûlure. Plus vous céderez à l’envie de vous gratter, et plus vous constaterez des plaques rouges sur votre corps. La peau s’écaille et des petits boutons rouges ou blancs apparaissent dans certains cas. Parfois, la peau sera aussi en apparence boursouflée ou gonflée.
 

Les causes des démangeaisons de la peau

La xérose

La xérose, sécheresse cutanée, entraîne un craquellement de la peau gênant et s’accompagne la plupart du temps de démangeaisons cutanées. Le froid et l’hygiène abusive exacerbent ce phénomène. Ce dessèchement de la peau peut prendre des formes diverses qui expliquent l’insoutenable désir de se gratter, parmi lesquelles :

Le psoriasis

Le psoriasis est une desquamation qui intervient généralement sur le cuir chevelu, mais également sur les plis cutanés, les mains ou les coudes. Les cellules de la peau se renouvellent à un rythme trop élevé, créant ainsi l’impression d’une peau épaisse perdant sa douceur. Ainsi, cette peau rêche génère une démangeaison.

Les pathologies infectieuses, chroniques ou psychologiques

Du fait de certaines maladies, la peau a tendance à s’assécher au point qu’elle devienne prurigineuse.
• Plusieurs types d’infection provoquent des démangeaisons cutanées :
-C’est le cas des mycoses : les champignons prolifèrent sur les muqueuses donnant une sensation de chatouillement.
-La varicelle est une infection virale contagieuse qui donne lieu à des petites cloques dénommées vésicules qui démangent.
-Certains parasites tels que la gale, les morpions ou les poux sont la cause d’intenses démangeaisons. Le besoin de se gratter se ressent lorsque le système immunitaire cherche automatiquement à se protéger du parasite.
• Les démangeaisons cutanées sont aussi l’un des symptômes de certaines maladies plus ou moins graves comme les carences en fer, l’insuffisance rénale, le diabète, les affections du foie ou certains cancers.
• Des problèmes comportementaux peuvent aussi être à l’origine d’un prurit :
-Un changement de phase hormonale, particulièrement lors d’une grossesse ou de la ménopause chez les femmes, dérégule la température des tissus cutanés, pouvant par conséquent démanger.
-Le stress et la dépression jouent aussi sur les démangeaisons de la peau. En effet, le corps libère une quantité excessive d’histamine, substance immunisante face à un potentiel allergène, et la peau répond de manière visible par des rougeurs et irritations.

Les allergies

L’allergie cutanée est une réaction de la peau face à une substance qu’elle ne supporte pas. Elle peut venir de nombreux facteurs : aliments, médicaments, pollens, acariens ou encore certains métaux de bijoux. Occasionnellement, une allergie peut aussi entraîner un gonflement cutané rapidement visible qui a pour conséquence de fortes envies de démangeaisons. Parmi les allergies prurigineuses se trouvent :

L’eczéma et la dermatite atopique

L’eczéma correspond à une inflammation de la peau qui se caractérise par des plaques rouges non contagieuses qui démangent. Même si des traitements permettent de la soulager, cette lésion cutanée récidive dans beaucoup de cas à plus ou moins long terme. La forme la plus courante d’eczéma est la dermatite atopique, qui provient d’un terrain allergène et touche principalement les enfants. Celle-ci est causée par une hypersensibilité de la peau et par différents composants environnementaux dont les allergènes. La dermatite se déclare sous forme de poussées d’eczéma pouvant se compléter par l’apparition de croûtes. L’eczéma n’est souvent qu’un des maux de l’allergie, en plus d’une rhinite, de l’asthme ou d’une conjonctivite.

L'urticaire

Le prurit peut s’expliquer par une réaction allergique nommée urticaire. C’est un œdème cutané d’origine virale ou alimentaire. Il apparaît souvent sur une période courte mais de manière intense. Les plaques sont mobiles sur le corps et s’apparentent à des piqûres d’ortie.

Les piqûres

Les piqûres causées par les végétaux, principalement du fait des orties, peuvent entraîner localement des démangeaisons de la peau à une intensité variable en fonction de la dangerosité de la plante. En ce qui concerne la faune, les piqûres d’insectes peuvent résulter d’araignées, de taons, de frelons, de guêpes, d’abeilles, de puces ou de moustiques entre autres. Généralement, ces piqûres sont bénignes mais les réactions allergiques sont fréquentes.

Les remèdes anti-démangeaisons et anti-prurigineux

Conseils pour éviter de se gratter

Pour ne pas aggraver la démangeaison cutanée, vous pouvez d’abord vous couper les ongles afin d’éviter de vous mettre la peau à sang. Vos ongles ne sont pas toujours propres et peuvent sur-infecter votre peau.
Si l’envie est trop forte et devient inconsciente, notamment la nuit, vous pouvez mettre des gants en matière douce comme le coton pour vous empêcher de vous démanger. Il est d’ailleurs conseillé de porter des vêtements en coton ou en lin plutôt que des matières synthétiques.
Lors de votre sommeil, il est conseillé d’avoir au préalable aéré ou ventilé la pièce afin de limiter les sources de chaleur. Vous pouvez prendre une douche fraîche avant le coucher ou utiliser de l’eau thermale dans le but de réguler la température de votre corps.

Crèmes anti-démangeaisons

Soins et traitements de fond pour prévenir les démangeaisons cutanées

Hydrater sa peau est un moyen de se protéger du prurit. De nombreux laits, baumes, ou huiles existent pour les peaux à tendance atopique. De même, des gels lavants et shampooings contre le psoriasis agissent sur les démangeaisons en calmant directement les tiraillements et picotements.

Crèmes spéciales anti-démangeaisons

Différentes crèmes hypoallergéniques contre les démangeaisons soignent des zones particulières selon le niveau de sécheresse ou d’irritation de votre peau. Quelques médicaments peuvent compléter le recours aux crèmes comme les antihistaminiques et les dermocorticoïdes.

Les remèdes naturels au prurit

La cold cream et le wet wrapping

L’antique cold cream est recommandée pour soigner le prurit grâce à son effet rafraîchissant. Elle a pour objectif de protéger la peau à partir de trois ingrédients : l’huile d’amande douce, la cire d’abeille et l’eau de rose. Cette crème peut être appliquée seule ou dans un procédé médical bien particulier détaillé ci-dessous.
La technique du « wet wrapping » ou « emballage humide » guérit les sécheresses notamment en cas d’eczéma virulent. Elle ne peut être mise en œuvre que lorsqu’il n’y a pas de risque de surinfection. Ce système consiste à appliquer une cold cream puis à mouiller et enfiler un bandage tubulaire par-dessus la crème. Enfin, il faut recouvrir le tout d’un bandage préalablement humidifié que l’on vient fixer. L’idéal est de laisser agir la nuit pour une plus grande efficacité.

Le recours aux plantes

L’avoine a des vertus importantes sur les démangeaisons. De fait, il agit comme un anti-inflammatoire, apaisant ainsi les rougeurs. Vous pouvez prendre des tisanes ou des bains d’avoine, élément riche en eau, en oméga-3 et en vitamine E, qui permet d’hydrater la peau et de protéger les cellules de notre corps.
A l’identique, l’aloe vera est une bonne alternative. Elle est dotée de beaucoup d’eau et de vitamines capables de réparer la peau et de soulager vos tiraillements. On la retrouve souvent sous forme de gel à appliquer directement sur la peau ou sur le cuir chevelu.
Le calendula est également une plante applicable en crème à la fois anti-bactérienne et cicatrisante pour les tissus corporels.
Les huiles essentielles
Plusieurs huiles essentielles sont efficaces pour calmer les démangeaisons et l’envie de se gratter, principalement la lavande, mais aussi la menthe poivrée et la camomille romaine. Ces produits d’aromathérapie peuvent être utilisés par différents moyens, le plus courant étant l’application cutanée. Voici comment bien choisir et se servir de son huile essentielle :
 
Huile essentielle Propriétés Utilisation
Lavande Calmant Appliquer 2 à 3 fois par jour une quantité égale d’huile essentielle de lavande et d’huile végétale de calophylle.
Ex : 3 gouttes de lavande + 3 gouttes de calophylle
Menthol Effet anesthésiant et froid Mélanger du menthol avec une huile végétale à un dosage de 1 %.
Camomille Apaisant Diluer la camomille dans une huile végétale à maximum 10 %.
Contre-indications : à éviter chez les enfants de moins de 6 ans et les femmes enceintes ou allaitantes.

A retenir

Le prurit nécessite d’être traité différemment selon sa cause, c’est pourquoi il est important d’identifier l’origine des démangeaisons de la peau afin de trouver un remède efficace en adéquation avec vos traitements habituels. Qu’il soit dû à un dessèchement cutané ou de nature allergique, le prurit est dérangeant et agressif pour la peau. Ainsi, nous vous recommandons de suivre nos conseils pour prévenir les lésions de grattage et de consulter votre médecin ou un dermatologue en cas de doute ou d’interrogation.
expand_less