Rejoignez-nous !
Livraison prévue demain !

Nausées et vomissements : causes, conséquences et traitements

  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Nausées et vomissements : causes, conséquences et traitements
Les nausées et les vomissements sont des manifestations de l’organisme qui incommodent momentanément et qui peuvent être récurrents. Ces deux phénomènes sont susceptibles d’engendrer des problèmes de santé plus ou moins graves. En effet, les nausées et les vomissements ne sont pas qu’un symptôme de la grossesse. Pharma GDD vous explique la différence entre les nausées et les vomissements, leurs causes mais également les conséquences qu’ils peuvent engendrer sur la santé en cas de récurrence et dans quels cas consulter un médecin afin d’éviter des complications graves.

Quelle est la différence entre les nausées et les vomissements ?

Les nausées et les vomissements sont deux phénomènes fréquemment associés mais qui peuvent également survenir de manière isolée.

La nausée

La nausée provient du terme Nausea signifiant en latin « mal de mer ». La nausée se manifeste par une sensation d'inconfort au niveau de l'estomac. Cette gêne est caractérisée par une sensation de « mal au cœur » ou d'estomac barbouillé. La nausée se manifeste par une envie de vomir ressentie au niveau de l'arrière-gorge et de l'estomac. Elle s'accompagne d'une réduction de la fonction motrice de l'estomac et de l'intestin grêle. L'état de nausée ne laisse pas systématiquement place aux vomissements.

Les vomissements

Le vomissement se traduit par l'expulsion du contenu se trouvant dans l'estomac par la bouche. Ce mécanisme est le résultat de la contraction du diaphragme et des muscles abdominaux. Cette contraction puissante va évacuer vivement le liquide gastrique contenu dans l'estomac tels que les aliments précédemment ingérés et/ou de la bile. Ce réflexe de l'organisme est une action qui a pour but de se protéger face à l'ingestion de substances toxiques ou à une substance neuro-excitatrice inhabituelle assimilée à un danger.

Quelles sont les causes de ces phénomènes ?

Gastro entérite ou intoxication alimentaire

La gastro-entérite est causée par des virus, des bactéries ou autres micro-organismes comme les amibes se transmettant principalement par les mains, l'eau et les aliments contaminés. Cette infection va provoquer des diarrhées et également des vomissements.
L’intoxication alimentaire est une infection digestive due à un aliment ou à de l'eau contenant des bactéries, comme l'Escherichia coli, les salmonelles ou la listeria présents dans les aliments, majoritairement dans les œufs, les laitages, la charcuterie, les poissons, les crustacés, les champignons ou les crudités.

L'abus d'alcool

L'abus d'alcool est également une cause de nausées et de vomissements. L'alcool stimule la muqueuse gastrique qui produit davantage d'acide gastrique. Cette irritation va provoquer des nausées et une contraction de l'estomac. Le fait de boire de l'alcool sans modération entraine une excitation du centre du vomissement qui se trouve au niveau du cerveau dans le bulbe rachidien.

Mal des transports

Ce phénomène se caractérise par une série de troubles qui apparaissent lors d'un voyage en bateau, en avion ou en voiture. Cela est dû au contraste entre le mouvement enregistré par les yeux et l'immobilité du corps perçue par l'oreille interne.
Le mal des transports  se caractérise par des nausées, une fatigue, des maux de tête, des vertiges, une hypersalivation, des sueurs froides et une pâleur. La cinétose ne laisse pas place systématiquement à des vomissements.

Migraine

La migraine est une douleur au niveau du crâne toujours pulsatile qui survient pour diverses raisons engendrant majoritairement des nausées et des vomissements. Les crises de foie ou crises d'acétone souvent présentes chez l’enfant, sont considérées aujourd'hui comme de véritables crises de migraine. Ce type de migraine est fréquent chez l'adulte et les nausées et vomissements sont davantage prononcés.

Boulimie et anorexie

La boulimie et l'hyperphagie boulimique se caractérisent par des crises durant lesquelles une grande quantité de nourriture est ingérée de manière compulsive avec un sentiment de perte de contrôle. Les vomissements répétitifs et récurrents destinés à éliminer la nourriture vont entraîner diverses conséquences dépendant de la durée et de la gravité de la maladie.

Malaise vagal

Le malaise vagal est une perte de connaissance pouvant s'accompagner de nausées et de vomissement. Si une douleur dans la poitrine se fait également ressentir, il ne faudra pas hésiter à évoquer un infarctus du myocarde et à appeler le 15.

Cholécystite

La cholécystite est une inflammation de la vésicule biliaire qui survient en général lorsque le canal vésiculaire est obstrué par des calculs. La cholécystite peut entraîner une péritonite biliaire, c'est à dire une perforation de la paroi de la vésicule biliaire, engendrant une inflammation du péritoine. La cholécystite chronique se caractérise par des nausées récurrentes, des vomissements très fréquents nécessitant le retrait de la vésicule biliaire.

Méningite

La méningite se caractérise par des maux de tête violents, des nausées, des vomissements, une raideur de la nuque et une hypersensibilité à la lumière (photophobie) et pour les cas les plus graves, des troubles de la conscience, une agitation ou à l'inverse un coma ou une crise d'épilepsie et enfin de la fièvre.

Traumatisme crânien

Un traumatisme crânien peut provoquer des vomissements brutaux dans les 48 heures qui suivent le choc.
Les vomissements sont causés par le gonflement des cellules cérébrales provoquant un œdème cérébral, responsable d'une hypertension intracrânienne, c'est à dire une augmentation de la pression à l'intérieur de la boîte crânienne.

Traitements médicamenteux

Lors d'un traitement de chimiothérapie par voie orale, la muqueuse de l'estomac est irritée provoquant des nausées et des vomissements. Les vomissements aigus peuvent survenir durant les 24 heures suivant l'administration du cytostatique. Une libération de sérotonine induite par les cytostatiques dans la zone chémoréceptrice va stimuler certains récepteurs qui vont envoyer des influx au centre du vomissement cérébral.

Les antidouleurs contenant du Tramadol vont avoir un effet délétère sur des organes digestifs, provoquant des nausées et des vomissements.
Il en va de même pour les opioïdes de type codéine et dextrométorphane.
Ces deux types de molécules sont uniquement disponibles en pharmacie sur ordonnance.

Grossesse

La grossesse est souvent associée aux nausées. Les fluctuations hormonales en particulier l'augmentation très rapide de la Beta-HCG surtout durant le premier trimestre d'une grossesse peuvent entrainer des nausées et des vomissements. Ces modifications liées à l'effet des oestrogènes peuvent provoquer un dysfonctionnement du système digestif. Ces désagréments s’estompent à l’entrée du second trimestre.

Occlusion intestinale

L'occlusion intestinale se définit par un arrêt des émissions de gaz, par un blocage partiel ou complet de l'intestin empêchant le transit des matières fécales.

Cette constipation se prolonge sur plusieurs jours, au-delà de 7 jours en fonction du transit habituel qui est propre à chacun. Cet arrêt du transit entraîne d'importantes douleurs abdominales, des coliques, des ballonnements, des nausées et des vomissements.

Une occlusion distale engendre des vomissements fécaloïdes causés par la prolifération bactérienne en amont de l'obstruction.
En cas de vomissements stercoraux contenant des matières fécales, le patient doit être pris en charge d’urgence car il sera question d’occlusion intestinale sévère.

Les conséquences des nausées et des vomissements

Les nausées et les vomissements entrainent un mal être, une perte d’appétit car les odeurs de cuisine ou tout simplement le fait de manger vont déclencher à nouveau un état nauséeux ou des vomissements. Cette restriction alimentaire va engendrer une fatigue et les vomissements à répétition une déshydratation faisant chuter le taux de sodium et de potassium.

Les vomissements répétés vont également créer un déficit en potassium provoquant une faiblesse, des crampes, des contractions ou même une paralysie des muscles et des anomalies cardiaques allant jusqu’à l’arrêt cardiaque dans les cas les plus graves. Le potassium est un électrolyte de l'organisme. Il fait partie des minéraux qui portent une charge électrique lorsqu'ils sont dissous dans les liquides corporels tels que le sang. Le potassium est nécessaire au fonctionnement correct des cellules, des muscles et des nerfs.

Les vomissements vont entrainer des complications concernant l’hygiène bucco-dentaire par l’acidité du liquide gastrique provenant de l’estomac engendrant l'érosion de l'émail dentaire, l’apparition de caries et une hypersensibilité dentaire.
L’acidité du liquide gastrique lors des vomissements va également entraîner une inflammation chronique de la gorge et de l'œsophage.

Les médicaments anti nauséeux et antiémétiques

En cas de vomissements répétitifs, il faudra penser à se réhydrater en buvant de petites quantités d'eau ou de boissons salées ou sucrées tout au long de la journée. Des solutions de réhydratation vont aider à rééquilibrer les électrolytes nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme. Enfin, il faudra s'alimenter petit à petit avec des plats légers et non gras en évitant les odeurs fortes.

Les médicaments antiémétiques agissent sur les centres nerveux cérébraux qui commandent les vomissements et peuvent aussi aider à relâcher les muscles de la partie inférieure de l'estomac.
Il sera possible d’utiliser des médicaments antiémétiques sans ordonnance comme les médicaments contenant de la métopimazine, un antiémétique appartenant à la classe des phénothiazines à l'activité antidopaminergique élective.

La diphénhydramine, présente dans Nautamine et le diménhydrinate que l'on retrouve dans Mercalm et Nausicalm sont des antihistaminiques H1 de première génération qui sont indiqués en prévention et dans le traitement du mal des transports.

Les antihistaminiques vont agir en bloquant les récepteurs H1 au niveau vestibulaire dans la CTZ (centre du vomissement), et au niveau central. Il faudra être vigilant car les antihistaminiques sont susceptibles de provoquer une somnolence.

La prise de médicaments sur ordonnance tels que la dompéridone qui est un antagoniste de la dopamine qui va agir avec l'aide de récepteurs dopaminergiques sur la mobilité gastrique dans la zone des chimiorécepteurs.

Il ne faut jamais dépasser plus de 48 heures l’utilisation de ces médicaments en auto médication.

Les remèdes naturels contre les nausées


Il existe des remèdes naturels pour calmer les nausées grâce à des plantes.

Le gingembre aide à prévenir les nausées et les vomissements associés à l'utilisation d'un véhicule et / ou au mal de mer. Il aide à maintenir une sensation de confort. Il aide à soutenir la digestion et contribue au fonctionnement normal de l'estomac en cas de grossesse précoce.

La mélisse calmerait les spasmes gastro-intestinaux. Elle possède un effet spasmolytique, aide à soutenir la digestion et contribue au fonctionnement normal du tractus intestinal.

Le thym est traditionnellement utilisé pour faciliter la digestion car il contribue au confort digestif.

La menthe poivrée possède un effet spasmolytique et carminatif qui aide à lutter contre les flatulences et les spasmes du ventre.

Le fenouil soutient l'appétit, la digestion et l’élimination. Il aiderait à lutter contre les flatulences et les spasmes du ventre. Il posséderait un effet spasmolytique et carminatif. Enfin, l'huile essentielle de fenouil s'est révélée très efficace pour perturber la mouse gastrointestinale en raison de la stimulation gastrique et intestinale.

 
Enfin des compléments alimentaires sous forme de gélules ou de solutions buvables tout comme des roll-on à base d’huiles essentielles peuvent aider à réduire les nausées.

 
Certains accessoires peuvent aider à prévenir les nausées comme les bracelets anti- nausées. Ce type de bracelet contient une pastille qui exerce un point de compression léger et constant sur le NeiKuan, un point bien précis qui se trouve au niveau du poignet et qui va faire disparaître les nausées tant que les adultes, les femmes enceintes et les enfants.

Il existe également les lunettes mal des transports Boarding Ring. Elles permettent l'alignement des yeux sur l'axe en permanence quelle que soit leur position par rapport au mouvement du corps dans le véhicule ou sur un bateau. Le liquide bleu se trouvant à l'intérieur des verres se déplace systématiquement pour se trouver sous l'horizon de la vision.

Quand consulter ?

Il existe différents cas qui nécessitent une prise en charge rapide par les professionnels de santé.
Il est urgent de consulter un médecin, de se rendre directement aux urgences ou d’appeler les pompiers en cas d’impossibilité de vous déplacer si :
  • Il y a vomissement de sang.
  • Les vomissements sortent "en jet", surviennent le matin et durant plusieurs jours de suite avec des maux de tête et une gêne à la lumière. Il faudra vérifier l’absence de méningite.
  • Les nausées s'accompagnent de douleurs dans la poitrine. Il sera peut-être question d'un début d'infarctus du myocarde.
  • Les vomissements s'accompagnent d'un état confusionnel et de maux de tête, en particulier en hiver avec un appareil de chauffage au gaz, cela peut évoquer une intoxication au monoxyde de carbone.
  • Si les nausées et les vomissements persistent au-delà de 48 heures sans explication apparente.
  • S’ils s’accompagnent de fièvres.
  • Les vomissements font suite à la prise de médicaments.
  • S’il y a un blocage total du transit avec vomissement fécaloïde ou stercoraux.

À retenir

Comme nous avons pu le constater, il existe de nombreuses circonstances pouvant entrainer des nausées ou des vomissements. Des solutions peuvent aider à les stopper en cherchant la cause et ainsi à y remédier. Il sera important de savoir évaluer leur gravité via leur récurrence, en présence d’autres symptômes et de consulter s’ils persistent et s’intensifient au-delà de 48 heures.

Sources :
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30990736/
https://www.sciencedirect.com/topics/agricultural-and-biological-sciences/fennel
https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/23612703/
https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sante-du-quotidien/2437264-nausees-vomissements-causes-traitement-remede/
expand_less