Myleugyne LP 150mg


Traitement local des mycoses vulvaires et vaginales
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie vaginale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : Ovule(s)

Ă€ partir de
2,73 â‚¬
Ă€ partir de
2,73 â‚¬

Le médicament Myleugyne LP 150 mg, se présente en ovule à base de nitrate d'éconazole, aux propriétés antifongique et antibactérien. Il est préconisé dans le traitement local des mycoses de la vulve et du vagin (affections dues à des champignons microscopiques) parfois surinfectées.

Myleugyne LP 150 mg se présente en boîte de 1 ou 2 ovule(s) à libération prolongée
Le principe actif contenu dans une ovule est le nitrate d'éconazole, dosé à 150 mg.
Les autres composants sont le galactomannane, silice colloide anhydre, glycérides hémisynthétiques solides, énantate de stéaryle.

Posologie de Myleugyne LP 150 mg ovule

La posologie doit respectée les recommandations de votre médecin, mais en utilisation usuelle, on procède à une administration unique avec 1 ovule de préférence le soir au coucher. Dans certains cas, on peut vous prescrire 1 ovule le soir et 1 ovule le lendemain matin. 
En cas de persistance ou d'aggravation des symptômes après traitement, consulter votre médecin.

Mode d'administration : Myleugyne s'applique par voie vaginale, l'ovule doit être introduite dans le vagin de préférence en position allongée. La façon la plus facile de procéder est de vous allonger sur le dos, les genoux repliés et écartés.

En cas de mycoses vaginales on conseille de se laver avec un savon pH neutre ou alcalin, d'utiliser votre propre linge de toilette (gants, serviette) pour éviter de contaminer son entourage, de portez des sous-vêtements en coton, d'éviter les douches vaginales, de ne pas interrompre le traitement pendant les règles ou encore d'éviter de porter des tampons internes pendant le traitement.

Le médecin décidera de traiter ou non votre partenaire sexuel, afin d'éviter qu'il ne vous recontamine et de vous prescrire un antifongique local.

Contre-indications avec l'ovule Myleugyne LP 150 mg

En cas d'allergie à l'un des constituants du produit ou à une substance apparentée et en cas d'utilisation avec un diaphragme en latex, la prise de Myleugyne LP 150 mg est contre-indiquée.

En cas de brûlures locales et d'une augmentation des démangeaisons à la suite du traitement, il faut savoir que ces symptômes sont normaux et disparaissent spontanément. 
En cas de persistance dans les 24 à 48 heures après le traitement, consulter votre médecin.

La prise de médicaments au cours du traitement par Mycoleugyne LP 150 mg, doit être signalée à son médecin. On déconseille ainsi l'usage de produits spermicides (risque d'inactivation) et de diaphragme en latex (risque de rupture du diaphragme).
En cas de grossesse, le médicament sera utilisé selon l'avis de son médecin. Pendant l'allaitement, la prise de ce médicament est possible, dans tous las cas, demandez conseil à votre médecin.

 LES CONSEILS DE PHARMA GDD

Pertes vaginales, démangeaisons, irritations locales, douleurs signent une inflammation au niveau du vagin. L’infection vaginale est la plus courante. Celle ci peut être d'origine bactérienne, virale, parasitaire ou mycosique. Une simple irritation peut également entraîner ce type de pathologie. Identifier la cause d’une vaginite est essentiel pour la traiter correctement.

Les vaginites

Les symptômes communs accompagnant les vaginites sont le prurit, et les sensations de brûlures locales au niveau de la vulve et du vagin. Les grandes lèvres sont souvent enflées ou rouges, avec la présence parfois de petites vésicules. Les rapports sexuels deviennent douloureux et des brûlures urinaires peuvent être ressenties avec de possibles difficultés à uriner. Un écoulement vaginal est souvent présent, il se présente différemment selon la nature de la vaginite.
Dans la vaginite non infectieuse, et dans celle due au virus de l’herpès, il n’y a pas d’écoulement.
Dans la mycose vaginale, les pertes sont épaisses, blanchâtres, on parle souvent d’aspect de lait caillé.
Dans la vaginite bactérienne, l’écoulement est plus fluide de couleur gris, jaune ou verdâtre et il se caractérise surtout par une forte odeur désagréable.
Dans les vaginites parasitaires, les pertes ont un aspect mousseux et aéré.
La moitié des infections vaginales ont pour origine un champignon. Elle est principalement due au Candida albicans, on parle de candidose vaginale.
Mis à part certains symptômes différentiels, le diagnostic se fera plus précisément grâce à un prélèvement effectué au laboratoire ou par votre médecin. Celui-ci vous prescrira le traitement anti-infectieux adapté.
Des tests de diagnostics vaginaux existent, ils permettent de différencier les infections bactériennes des infections mycosiques.
30 % des vaginites n’ont pas d’origine infectieuse elles sont la conséquence d’irritations occasionnées par des réactions locales d’intolérance (gels douche, spermicides, préservatifs, vêtements synthétiques…). Elles peuvent également être liées à une dermatose (psoriasis, lichen, eczéma).
Enfin, la ménopause entraîne une sécheresse vaginale accrue; Elle est due à une atrophie vaginale liée à un déficit en œstrogène. Plus sensibles, les muqueuses ont tendance à s’irriter. L’utilisation d’un gel lubrifiant est alors conseillée.

Myleugyne ovule : traiter une mycose vaginale

Myleugyne en ovule est un médicament indiqué dans le traitement local des mycoses vaginales, notamment en cas de candidose il contient du nitrate d’éconazole, un principe actif doué d’une activité antifongique et antibactérienne. Il se présente sous forme d’ovules à placer dans le fond du vagin. La particularité de ces ovules est de libérer leur substance active d’une façon prolongée, permettant ainsi à Myleugyne de rester actif durant plusieurs jours.
La posologie habituelle Myleugine ovule LP de ce médicament est une administration unique d’un ovule le soir au coucher, à placer profondément dans le vagin.
Dans certaines situations de mycoses rebelles et récidivantes, une administration le soir au coucher, suivie d’un ovule à placer le lendemain matin, peut être préconisée.
L’ovule doit être administré en position couchée, et vous devez rester allongée pendant au moins 10 minutes. Pensez à porter une protection, afin d’éviter les désagréments des pertes vaginales consécutives à l’administration des ovules Myleugyne.
Le traitement ne doit pas être interrompu pendant les règles.
Parallèlement au traitement médicamenteux, nous vous conseillons de faire votre toilette avec un savon à pH neutre ou alcalin.
Pour traiter les éventuelles extensions vulvaires ou anales de la mycose, il est souvent nécessaire d’associer avec les ovules Myleugyne une crème ou émulsion antifongique en application locale.
Le traitement du partenaire sera à envisager selon les situations.
Enfin, en conseils associés il est souhaitable d’éviter l’utilisation de tampons internes pendant le traitement, ainsi que le port de vêtements trop serrés. Les sous-vêtements en matière naturelle (coton) sont conseillés.
Ne pas avoir recourt aux douches vaginales pendant une mycose.
Attention, ce médicament risque d’altérer le latex des diaphragmes, évitez de les utiliser pendant le traitement. De la même façon, soyez vigilant, les crèmes et ovules spermicides sont moins efficaces lors d’un traitement vaginal.

Nadine Vignet

Nadine Vignet

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 29/08/2019