Fémélis 60 comprimés pelliculés


Bouffées de chaleur - Ménopause
  • Pour qui Pour qui : Femme adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Non autorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : Non autorisĂ©
  • Forme Forme : ComprimĂ©s

24,50 â‚¬
24,50 â‚¬
Les laboratoires Sérélys ont formulés un nouveau médicament Fémélis qui contient des extraits de pollens de pin, de mais, de seigle, de dactyle, ou de pistil de mais (160 mg par comprimé).

Ce traitement est administré pour soulager les symptômes liés aux troubles prémenstruels tels que sensibilité des seins, gonflement, irritabilité ou à la ménopause tels que les bouffées de chaleur, et la transpiration excessive.

Ce médicament est réservé aux femmes adultes.

La boite contient 60 comprimés

Les excipients de ces comprimés sont : acétate de vitamine E (acétate de d-α-tocophérol, dioxyde de silice), isomalt, cellulose microcristalline, stéarate de magnésium, silice colloïdale anhydre, aquapolish yellow (hydroxypropylméthylcellulose, hydroxypropylcellulose, cellulose microcristalline, acide stéarique, dioxyde de titane, oxyde de fer). Adjuvants de l'extrait : maltodextrine, gomme arabique.

Posologie de Fémélis

Les adultes peuvent prendre deux comprimés de Fémélis, une fois par jour.

La durée de traitement est limitée à 6 mois. Si les symptômes persistent plus de trois mois vous devez consulter votre médecin.

Précautions d’emploi de Fémélis

Fémélis vous sera contre indiqué en cas d’hypersensibilité à l'un des composants de la substance active ou à l'un des excipients.

Si vous êtes allergique au pollen, vous devez faire attention aux possibilités de réaction allergiques.

Ce médicament n’a pas d'indication pendant la grossesse et son administration est déconseillée au cours de l’allaitement.

Extrait sec de pollens de :

p cp

Pin (Pinus sylvestris L.), maïs (Zea mays L.), seigle (Secale cereale L.), dactyle (Dactylis glomerata L.), pistil de maïs (Zea mays L.) 

160 mg

Excipients : acétate de vitamine E (acétate de d-α-tocophérol, dioxyde de silice), isomalt, cellulose microcristalline, stéarate de magnésium, silice colloïdale anhydre, aquapolish yellow (hydroxypropylméthylcellulose, hydroxypropylcellulose, cellulose microcristalline, acide stéarique, dioxyde de titane, oxyde de fer). Adjuvants de l'extrait : maltodextrine, gomme arabique.

Solvant d'extraction : acétone 5 % m/m.

Rapport drogue/extrait 3-4 :1.

Posologie :

Adultes :

2 comprimés, une fois par jour.

Mode d'administration :

Voie orale.

Durée de traitement :

La durée de traitement est limitée à 6 mois.

Hypersensibilité à l'un des composants de la substance active ou à l'un des excipients mentionnés à la rubrique Composition.

Avertissements et précautions
  • Si les symptômes persistent ou s'aggravent après 3 mois d'utilisation continue, un médecin doit être consulté.

  • Si vous êtes allergique au pollen, vous devez tenir compte de la possibilité de réactions allergiques.

Enfants et adolescents

En l'absence de données d'efficacité ou de sécurité, l'utilisation de ce médicament chez l'adolescente de moins de 18 ans est déconseillée.

Grossesse et allaitement :

Il n'y a pas d'indication pour ce médicament pendant la grossesse.

En l'absence de données, l'utilisation de ce médicament au cours de l'allaitement est déconseillée.

Consulter la notice en cliquant ici si le PDF ne s'affiche pas.

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

Les bouffées de chaleur sont l’une des manifestations les plus dérangeantes de la ménopause pour une femme et touchent plus de 50 % de ces femmes ménopausées.
La ménopause correspond à l’arrêt des règles, donc à un arrêt du fonctionnement hormonal de l’ovaire et s’accompagne de nombreux symptômes dont les bouffées de chaleur.

L’apparition des bouffées de chaleur

Les bouffées de chaleur ou bouffées vasomotrices surviennent à n’importe quel moment de la journée ou dans la nuit, durent de 30 secondes à 2 minutes et se déroulent de la façon suivante :
- Une première phase avec frissons, tremblements, malaise.
- La deuxième phase se caractérise par la sensation de chaleur au niveau du thorax et des épaules et s’étend vers le cou et le visage.
- La troisième phase correspond à une hypersudation accompagnée de palpitations avec apparition de plaques rouges, pour revenir par la suite à un état normal.

Les femmes peuvent être sujettes aux sueurs nocturnes sans avoir de bouffées de chaleur. Les bouffées de chaleur peuvent survenir jusqu’à une vingtaine de fois par jour chez certaines femmes, c’est pour cela qu’elles ont un fort impact sur le quotidien, sur la qualité du sommeil et engendrer stress, fatigue et surmenage chez la femme.

Ces bouffées diminuent avec le temps mais peuvent persister chez certaines femmes, dans ces cas là, il y a possibilité de mettre en place un traitement hormonal substitutif (si d’autres symptômes sont associés).

Le traitement hormonal substitutif

Un traitement hormonal substitutif (THS) est instauré lorsque les troubles sont sévères et handicapants dans le quotidien de la femme.  Ce traitement va permettre d’associer la progestérone à l’œstrogène. Le traitement hormonal substitutif ne convient pas aux femmes avec des antécédents de cancer du sein ou de l'utérus. Par ailleurs certaines femmes font le choix de ne pas prendre de traitement hormonal de synthèse.

L’autre possibilité est donc de prendre un complément alimentaire comme Fémélis qui va lutter contre les bouffées de chaleur sans hormones. Fémélis contient des extraits de pollens et ne présente que très peu de précautions d'emploi.

Les recommandations

En cas de chaleur, la prise d’une boisson glacée, le fait d’humidifier son visage ou de prendre une douche froide ou encore l’utilisation d’un éventail peut soulager.
Attention aux aliments épicés ou aux repas copieux, au thé, café ou alcool qui peuvent favoriser l’apparition des bouffées de chaleur. Consommez-en avec modération.
Les bouffées de chaleur peuvent être augmentées aussi par le stress et les émotions.
L’usage de vêtements en fibres naturelles (coton, lin, laine) ou encore la superposition de couches de vêtements peut-être judicieuse notamment si vous avez besoin d’enlever une couche peu importe le lieu ou la saison.
En plus de maintenir votre poids, des activités physiques comme le yoga, la marche, la baignade peuvent aider à gérer les bouffées de chaleur.
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 10/07/2019