Extranase 900 nK comprimés enrobés


Anti-œdémateux - A partir de 6 ans
  • Pour qui Pour qui : Dès 6 ans
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : ComprimĂ©s

Ă€ partir de
3,75 â‚¬
Ă€ partir de
3,75 â‚¬

Extranase 900 nK est un médicament anti oedemateux utilisé dans le traitement d'appoint des œdèmes suite à un traumatisme ou une intervention chirurgicale.

Extranase 900 nK se présente sous la forme d'un comprimé enrobé gastro-résistant contenant 900 nanokatals de Bromélaïne.

Les excipients contenus dans les comprimés sont l'hydrogénophosphate de calcium anhydre, macrogol 4000, amidon de maïs, talc, stéarate de magnésium, lactose, acétophtalate de cellulose, phtalate de diéthyle, gomme laque, gomme arabique, bétacarotène (E160), saccharose, dioxyde de titane (E171), polysorbate 60, cire de carnauba, cire d'abeille blanche.

Le médicament Extranase 900 nK est disponible en 40 ou 80 comprimés gastro-résistants.

Posologie d'Extranase 900 nK

Chez l'adulte, la prise est de 3 comprimés 3 fois par jour et de 1 comprimé 3 fois par jour chez l'enfant de 6 à 15 ans.
Ce médicament anti oedemateux ne doit pas être utilisé de façon prolongé.

Contre-indications d'Extranase 900 nK

Extranase 900 nK est contre-indiqué en cas d'allergie à l'un des composants et chez l'enfant de moins de 6 ans. Prévenir votre médecin ou pharmacien en cas de doute et pour toute prise de médicament en cours.

La prise du médicament Extranase 900 nK en cas de grossesse et d'allaitement, doit se faire sous avis médical de son médecin et de son pharmacien.

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

Extranase est un médicament anti oedemateux destiné à lutter contre l’inflammation et les œdèmes, notamment quand ils surviennent après un traumatisme ou une opération, comme après une extraction dentaire.

Qu'est-ce qu'un œdème ?

L’œdème est un phénomène caractérisé par un gonflement dû à une accumulation de liquide en dehors des vaisseaux. Il est le résultat d’un ensemble de réactions, où plusieurs processus vont intervenir, comme la perméabilité membranaire, la différence de pressions entre les vaisseaux et les espaces interstitiels ou encore le flux sanguin. Lorsque l’équilibre est rompu et que la capacité de réabsorption des vaisseaux est dépassée, un œdème apparaît.

Un œdème peut revêtir plusieurs aspects. Il peut être mou, dur, plus ou moins douloureux, blanc ou rouge.
L’origine peut en être multiple, pour traiter un œdème il faut en déterminer la cause. Le médicament Extranase est destiné à traiter l'œdème inflammatoire.

L'œdème inflammatoire

L'œdème inflammatoire accompagne la réaction inflammatoire, véritable réponse de l’organisme face à une agression. Les origines en sont multiples, parmi elles, on peut citer les infections (contamination bactérienne virale ou mycosique), les agressions physiques (choc, traumatisme, opération) ou encore les agressions chimiques (toxines, piqûres d’insectes). Par exemple, à la suite d’une extraction dentaire, l’œdème est souvent très important, il en résulte d’une double agression traumatique et infectieuse.

La réaction inflammatoire locale

Le processus de l’inflammation est généralement bénéfique pour l’organisme. Son objectif est une élimination des agents pathogènes éventuels et une réparation tissulaire.
La réaction inflammatoire se caractérise en premier lieu par une réaction vasculo-exsudative se traduisant localement par une rougeur, de la chaleur, un gonflement et une douleur. Elle résulte de trois phénomènes, une congestion active, un œdème inflammatoire et une réponse immunitaire.

Ainsi, au niveau de la zone concernée, une dilatation vasculaire se produit entraînant un afflux sanguin, puis l'intervention de médiateurs chimiques combinée à des mécanismes nerveux vont augmenter la perméabilité capillaire et déclencher une congestion. Un liquide constitué d’eau et de protéines plasmatiques passe dans les tissus provoquant un œdème.

Cet œdème va permettre un apport local de différents agents de défenses, ainsi qu’un afflux de cellules de l'immunité. Il assure une dilution des toxines accumulées, et élabore une barrière de fibrine évitant la propagation des agents infectieux. Il ralentit le courant circulatoire, favorisant ainsi la migration des leucocytes et, par conséquent, la réponse immunitaire. Puis, la phase de détersion commence, elle va permettre l’élimination des tissus nécrosés, phase indispensable précédant la réparation tissulaire.

Ce processus est donc un phénomène naturel qui fait partie du mécanisme de la guérison.

Extranase : pour lutter contre les œdèmes et l' inflammation

Extranase est composé d’une association d’enzymes issues de l’ananas, les bromélaïnes. Ces enzymes sont protéolytiques, elles vont permettre l’élimination des protéines issues des processus de l’inflammation et ainsi faciliter la résorption des œdèmes.

Ce médicament est particulièrement préconisé à la suite d'intervention chirurgicale telle que les extractions dentaires.

La posologie d’Extranase est généralement de 3 comprimés 3 fois par jour, à avaler avec de l’eau. Se conformer à la prescription du médecin. Il est à noter que les bromélaïnes sont des enzymes protéolytiques et que, de ce fait, peuvent être à l’origine de réactions allergiques. En cas d’antécédent d’allergie à ce type de médicament, la prise d’Extranase est à éviter.
Nadine Vignet

Nadine Vignet

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 19/06/2019