Difrarel 100mg 60 comprimés


Circulation sanguine - Adultes
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Non autorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : Non autorisĂ©
  • Forme Forme : ComprimĂ©s

15,48 â‚¬
15,48 â‚¬
Difrarel 100 en comprimé est un médicament vasculoprotecteur, indiqué dans les troubles de la circulation veineuse, dans la fragilité des petits vaisseaux sanguins et dans les troubles visuels d'origine circulatoire.

Les substances actives de ce médicaments sont l'extrait anthocyanosidique de Vaccinium myrtillus (100 mg), et le bêta-carotène (5 mg). Les autres composants sont le kieselguhr (diatomite pour oenologie), le sucre glace amylacé, le talc, l'amidon de maïs, le stéarate de magnésium, le colophane, l'huile essentielle de térébenthine type « Pinus pinaster », la gomme laque,le saccharose, la gélatine, la gomme arabique, le dioxyde de titane, le bleu patenté V et l' Opaglos 6000.

Posologie de Difrarel 100 mg comprimé

Vous devez respecter la posologie que vous a indiquée votre médecin. A titre indicatif, la posologie habituelle de Difrarel 100 mg comprimé est de 3 à 6 comprimés par jour.
les comprimés sont à avaler avec un verre d'eau .
Le traitement est prescrit en général par cure de 20 jours par mois, à renouveler si nécessaire. Se conformer à l'avis de votre médecin.

Précautions d'emploi avec Difrarel 100 mg comprimé

Vous ne devez jamais utiliser Difrarel 100 mg comprimé en cas d'antécédent d'allergie à un des constituants.
L'utilisation de ce médicament est déconseillée chez les personnes présentant une intolérance au fructose ou un syndrome de malabsorption du glucose et du galactose.

Si la fragilité des vaisseaux ne s'améliorent pas, si les bleus et les ecchymoses s'étendent, vous devez consulter votre médecin.
En cas d'insuffisance veineuse, pensez à  adopter une bonne hygiène de vie pour vos veines, votre traitement n'en sera que plus efficace (éviter l'exposition solaire, la station debout prolongée, l'excès de poids). Le port de contention veineuse peut également vous soulager.
Il est préférable de ne pas utiliser Difrarel 100 mg comprimé pendant la grossesse ou au cours de l'allaitement.

Conditionnement : boîte de 60 comprimés enrobé

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

On parle de jambes lourdes quand les membres inférieurs paraissent pesants, tendus et très sensibles à la fatigue. Ces sensations concernent principalement les mollets, elles sont liées à une mauvaise circulation du sang dans les veines.

Qu'est ce que les jambes lourdes ?

Ce problème touche principalement les femmes et s’accentue avec la chaleur, au cours de la journée, en cas de station debout prolongée ou de piétinement et dans les jours qui précèdent les règles.
La sensation de jambes lourdes peut s’accompagner :
  • de crampes,
  • de prurit
  • d’impatiences (sensations désagréables de fourmillements, d’engourdissements, de picotements voire de douleurs ou de brûlures).
  • d’œdèmes (gonflement des tissus au niveau de la cheville et du pied).
  • des télangiectasies (petits vaisseaux rouges dilatés visibles sur les jambes).
Ces phénomènes sont causés par la stagnation de la circulation veineuse. Quand la circulation de la lymphe est également ralentie, on parle d’insuffisance veino-lymphatique.
Les facteurs favorisants sont l’hérédité (en cas de varices dans la famille), le sexe féminin (règles, grossesse), la posture et l’activité physique, l’exposition à la chaleur et le surpoids.

Les bons gestes pour la circulation sanguine

Pour atténuer la sensation de jambes lourdes, voici les bons gestes à adopter :
  • L’activité physique : marchez au moins 20 min par jour, vous pouvez également faire du vélo d’appartement, de la natation, du fitness ou bien encore de la danse. On évite les sports à « à-coups » comme le tennis, le basket car ils provoquent un écrasement de la voûte plantaire.
  • Avant le coucher, allongez-vous sur le dos et réalisez des mouvements de pédalage.
  • La posture : le sang circule mieux si vous ne croisez pas vos jambes. Vous pouvez également surélever les pieds de votre lit de 10 à 15 cm ou utilisez un repose-jambes.
  • Massez vos jambes de la cheville vers le mollet avec un jet d’eau froide ou des crèmes adaptées. Certaines peuvent être placées au réfrigérateur pour un effet frais immédiat et appliquer à travers de vos bas de contention.
  • Pas d’exposition à la chaleur : évitez les bains chauds, les saunas, hammams, l’épilation à la cire, le chauffage au sol ou les longues heures au soleil.
  • Les vêtements : préférez-les, plutôt amples (pas de pantalons slim ou skinny), pas de ceintures trop serrées ou de gaines.
  • Les chaussures : pas de bottes serrant les mollets ni de talons hauts (maxi 3cm).
  • Les aliments : on évite ceux qui favorisent la congestion des veines comme l’alcool, le thé, le café ou les épices ; on limite les graisses pour éviter la surcharge pondérale.

Traitement des jambes lourdes

Si l’état de vos jambes ne s’améliore pas malgré le suivi des ces mesures hygiéno-diététiques, le traitement par les veinotoniques peut être envisagé. Certains sont à base de plantes comme la vigne rouge, le petit houx, le marronnier d’Inde, le gingko , etc…d’autres font appel à des molécules de synthèse comme la diosmine.
Les comprimés de Difrarel contiennent un extrait de myrtilles riche en dérivés anthocyanoïdes. Difrarel a un effet vasculoprotecteur. Ces traitements peuvent améliorer vos symptômes mais ont une efficacité limitée dans le temps (phénomène d’échappement thérapeutique), c’est pourquoi il est recommandé de les alterner.

Contention veineuse pour soulager les jambes lourdes

Ils ne remplacent pas la contention veineuse : chaussettes, bas ou collants en matière élastique, ceux-ci compriment les jambes afin d’améliorer le retour du sang vers le cœur. Ils existent désormais dans de nombreuses matières et différents coloris afin de toujours s’accorder à votre tenue ou mode de vie donc plus d’excuses pour vous y mettre !

Si vous portez de la contention, il faut l’enfiler dès le lever. Les chaussettes ne doivent pas recouvrir le genou ni « roulotter » car gare à l’effet garrot. Il est nécessaire de bien étirer vos bas sur la jambe  pour que la compression soit homogène. Pour les préservez, n’hésitez pas à les enfiler à l’aide de petits gants fins.
Vous pouvez également les placer 15 min au réfrigérateur pour un effet frais sur la jambe et éviter de les filer.

Solutions naturelles contre les jambes lourdes

Les huiles essentielles peuvent aussi,être un atout légèreté : masser la jambe de la cheville vers le genou le mélange suivant : 2 gouttes de Cyprès avec 2 gouttes de Romarin 1-8 cinéole diluées dans 10 gouttes d’huile végétale de Macadamia (huile sèche qui pénètre très rapidement).
Du côté de l’homéopathie, on pensera à Hamamelis composé : 5 granules matin et soir.

A vous de jouer pour que vos jambes ne vous fassent plus souffrir !
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 29/09/2020