Livraison express le lendemain, pour toute commande passée avant 18h (Hors week-ends et jours fériés)

Comment prévenir et soigner la dermatite péri orale et l’impétigo chez bébé ?

  • Par Myriam Gorzkowski, mis à jour le 21/05/2024 à 11h05, publié le 16/02/2023 à 11h02
  • Temps de lecture : ~ 0 minutes
Comment prévenir et soigner la dermatite péri orale et l’impétigo chez bébé ?
La peau de bébé est d’ordinaire très fragile et peut l’être davantage à divers moments comme lors des épisodes de poussées dentaires, de rhume, en période hivernale. La zone péri buccale est souvent sollicitée, toujours exposée aux agressions comme les frottements, le vent ou le froid, et peut subir les conséquences d’un écoulement nasal ou d’un surplus de salivation. Tout cela peut engendrer une dermatite péri orale, une irritation autour de la bouche qui occasionne une rougeur, des démangeaisons, une sensation de brûlure. Cette affection inflammatoire se situe principalement autour de la bouche et des yeux et se manifeste par de petits boutons rouges dont une partie peut être enflammée. Sans soin adapté, la dermatite péri orale peut provoquer un impétigo. Pharma GDD vous informe sur cette éruption sans gravité qui peut cependant entrainer la prolifération de germes.

Qu’est-ce qu’une dermatite péri orale ?

La dermatite péri-orale ou péribuccale est un eczéma de contact irritatif causé par la salive ou un liquide comme l'eau qui sont paradoxalement asséchants. Le fait de saliver ou d'humecter ses lèvres et le pourtour de la bouche engendre un contact direct avec la peau ce qui provoque un assèchement et une sensibilité accrue à des irritants externes et une dermatite. Cette humidité quasi-constante peut finir par entrainer des plaques sèches ou des lésions eczématiformes. Cette dermatite va souvent de pair avec les poussées dentaires, des périodes où les bébés bavent énormément. 

Quels sont les symptômes de la dermatite péri orale ?

La dermatite péribuccale est une éruption qui se manifeste autour de la bouche qui ressemble à une rosacée. De petites pustules peuvent apparaître s'il y a une contamination bactérienne. Ces irritations peuvent durer pendant toute la période où l'enfant fait ses dents et bave énormément. Elle est accentuée en période hivernale, saison propice aux gerçures et à la sécheresse cutanée, liée au vent et au froid. L'inflammation va provoquer un inconfort et des démangeaisons. L'enfant va frotter et gratter la zone touchée, aggravant les lésions et risquant de provoquer une surinfection.

Quelles sont les causes de la dermite péri orale ?

Durant les poussées dentaires, l'enfant salive davantage. Ce phénomène est nécessaire pour garder la bouche de votre enfant hydratée et pour protéger la gencive. C'est pour cela que la peau autour de la bouche et au niveau du menton est sujette à l'irritation, devient rouge et favorise l'apparition d'un impétigo. 
La suce apporte un réconfort à bébé, mais son utilisation trop fréquente associée à un manque d’aération causé par un pourtour démuni de trou, provoque des irritations et une macération en contact avec la salive.  
L'écoulement nasal lors d'un rhume chez l’enfant vient se déposer au-dessus de la bouche et l'irriter. Le passage très fréquent d’un mouchoir accentue ce phénomène. 
Lorsque bébé tête son doudou, celui-ci devient humide. Cet ami pour la vie n'est jamais très propre et transporte nombre de bactéries et de germes. La macération et le frottement entrainent une irritation qui se transforme en dermite péri-orale. 
Les aliments acides comme la tomate ou la fraise peuvent entrainer une irritation péri buccale. Ces aliments engendrent une hypersensibilité se manifestant par des boutons, de l'urticaire, une dermatite atopique et des taches rouges.  

Comment traiter une dermatite péri-orale ? 

Nettoyer la peau de bébé en douceur

Il est important de nettoyer en douceur le visage de votre petit ange à l'aide d'un savon dermatologique et de rincer à l'eau. 
 

N'hésitez pas à appliquer à l'aide d'une compresse ou d'un coton lavable une eau florale de lavande fine pour apaiser la peau, l'aider à se régénérer ou encore l'hydrolat de camomille romaine pour calmer les irritations et l'inconfort.
 

Appliquer une crème isolante

Dès les premiers symptômes, c'est-à-dire une irritation, une plaque sèche, il est important d'appliquer une crème isolante qui permet à la peau de se réparer tout en recevant une action antibactérienne et filmogène, imperméable à la salive et aux liquides. Ces soins isolants et antibactériens sont dotés d'une texture non-grasse et sont composés de zinc, de calcium et de cuivre. Le calcium renforce la barrière épidermique et la protège. Il aide la peau à se défendre contre les agressions extérieures comme le soleil, la pollution, le vent ou encore le froid. Il améliore le processus d'épithélialisation pour obtenir une couche cornée de bonne qualité afin d'assurer une barrière protectrice. Il participe à la cohésion des cornéocytes pour garantir la résistance de la fonction barrière. Les sels de cuivre et de zinc assurent une action antibactérienne pour éviter la prolifération des bactéries, germes et microbes. Le cuivre est employé pour ses propriétés assainissantes, rééquilibrantes tandis que le zinc est antibactérien. Cette combinaison d'actifs permet de préserver la peau irritée pour neutraliser tout risque d'infection. Enfin, la provitamine B5 calme les démangeaisons et fortifie la peau en l'aidant à se réparer.

Il ne faudra pas mettre de cortisone sur la dermatite péri-orale, car cela augmente le risque de surinfection. En cas de surinfection bactérienne, le professionnel de santé pourra prescrire des antibiotiques par voie orale pour soigner l'impétigo. 

Choisir une sucette aérée

De nombreuses sucettes pour bébé sont légèrement incurvées afin d'épouser plus harmonieusement la forme de la bouche de bébé. Leur pourtour est généralement doté de larges orifices pour favoriser l'aération et limiter les risques de macération. Il existe des sucettes 0-6 mois, des sucettes 6-18 mois et des sucettes +18 mois.

L'impétigo chez le bébé

L'impétigo est une infection cutanée fréquente chez les enfants qui est causée par le streptocoque du groupe A et le staphylocoque doré (staphylococcus aureux). Elle apparaît lorsque la bactérie pénètre dans des égratignures, des micro-plaies comme dans le cas de la dermatite péri orale. 

Les symptômes de l'impétigo

L'impétigo se localise autour de la bouche, du nez et forme une grappe de bosses ou d'ampoules rougeâtres. Celles-ci peuvent suppurer et se couvrir d'une croûte jaunâtre. Cette infection peut être grave et provoquer une fièvre, une douleur ainsi qu'une enflure affaiblissant l'enfant.

Un impétigo est-il contagieux ?

L'impétigo peut être transmis à quelqu'un qui est en contact direct avec l'éruption. Le contact indirect existe également. Les germes peuvent se trouver sur les draps, les serviettes ou les vêtements qui ont été en contact avec la peau infectée. Lorsque la dermatite péri orale n'est pas traitée, une surinfection bactérienne risque de s'installer et de laisser place à l'impétigo. L'impétigo étant contagieux, il est primordial de se laver soigneusement les mains à l'eau savonneuse, surtout après avoir touché la peau infectée. Il faut éviter que les différents membres de la famille partagent les torchons ou serviettes de toilette. Il sera important d'éviter les services de garde ou l'école avant que l'antibiotique ait fait effet. Il faudra s'assurer que l'enfant prenne l'intégralité de son traitement et vérifier qu'il ne reste pas de trace d'éruption. 

Comment diagnostiquer un impétigo ?

L'impétigo est diagnostiqué par un examen visuel puis par un recueil de sécrétions à l'aide d'un coton-tige afin de confirmer l'origine des germes de l'infection. En effet, la présence de croûtes suintantes mélicériques, de couleur miel, sur la zone péri-orificielle (bouche et nez) évoque le diagnostic.

Comment traiter l'impétigo ? 

Après la confirmation du diagnostic, le médecin prescrira des antibiotiques par voie orale ou sous forme d'onguent.
En cas d'impétigo croûteux peu sévère, un traitement local antibiotique par mupirocine sous forme de crème est à appliquer 2 à 3 fois par jour durant 5 jours en complément de soins d'hygiène. On parle d'impétigo peu sévère lorsqu'il ne comporte pas plus de cinq lésions, s'il ne s'étend pas rapidement, en l'absence de fièvre, de diarrhée et de maladie chroniques telles que le diabète et les traitements à base de corticoïdes. 
On parle de cas sévères d'impétigo lorsque qu'il est bulleux et crouteux et que la surface cutanée atteinte représente plus de 2 % de la surface corporelle, que l'enfant présente de la fièvre et des diarrhées. En présence de cas sévère d'impétigo, un traitement antibiotique oral à visée anti-staphylococcique et antistreptococcique sera prescrit durant 7 jours. L'impétigo peut récidiver, en particulier lorsque l’enfant est porteur de la bactérie au niveau du nez. Il arrive que l'impétigo à streptocoque devienne creusant, atteignant la peau en profondeur. Il forme une ulcération profonde nommé ecthyma. Dans de très rares cas chez le nourrisson, l'impétigo peut prendre la forme d'une infection cutanée étendue, d'un abcès, d'une lymphangite, d'une propagation de la bactérie à distance comme pour une pneumonie, une septicémie et une atteinte rénale ou un rhumatisme articulaire aigu dû à un streptocoque. Il sera nécessaire de faire examiner l'entourage de l'enfant malade et de les traiter si besoin.

À retenir

La peau de bébé est très fragile et sujette aux irritations pouvant vite prendre la forme d’une dermatite péri orale. Il faut donc être vigilant quant aux soins à lui apporter pour nettoyer, réparer, assainir et protéger la peau. Le but est d’accélérer la guérison, de renforcer la peau et d’éviter toute prolifération de germes sur une peau présentant de micro-plaies, propices à l’infection. Il faut appliquer une routine de soin quotidienne au bébé et ne pas attendre que sa peau se fragilise davantage. Il est important d’utiliser une eau nettoyante douce, un liniment oléo calcaire et une crème visage protectrice pour aider leur peau immature à se renforcer.