Hygiène des mains : quels produits choisir ?

Hygiène des mains : quels produits choisir ?
Se laver les mains est la meilleure prévention pour se préserver des virus. En milieu hospitalier, cette mesure d’hygiène est primordiale pour éviter la transmission des microbes lors de manipulations ou de contact avec les patients. Cependant en période épidémique, ces mesures peuvent être adoptées par toute la population.

Des solutions adaptées au lavage des mains

Les savons pour les mains

Pour les personnes travaillant en milieu hospitalier ou en contact avec des enfants, le lavage régulier des mains à l’eau et au savon est nécessaire. Pour un lavage efficace, utilisez de l’eau chaude et une quantité suffisante de savon. Faites mousser en frictionnant vos mains l’une contre l’autre : cette étape est importante, car c’est grâce au frottement que les microbes vont se décoller de la surface des mains. Le lavage doit durer environ 30 secondes. Un savon liquide est préféré à un pain de savon, davantage soumis à la contamination. Par exemple, le savon doux Aniosafe est recommandé pour les mains sensibles, lavées de manière répétée, tout comme les savons de la gamme Rivadouce. Pour le séchage, utilisez des serviettes jetables ou un séchoir à air froid, plus hygiéniques que les essuie-mains en tissu.

Notre sélection

Gel hydroalcoolique

Entre deux patients ou quand on a pas d'eau à proximité, on peut utiliser une solution plus rapide : les gels antiseptiques. Le lavage des mains sans eau constitue une alternative de choix. Ces gels contiennent de l’alcool : ils n’enlèvent pas les microbes des mains, mais les tuent directement. Leur séchage est aussi très rapide. Toutefois, ces agents ne sont pas efficaces quand les mains sont fortement contaminées par de la saleté, du sang ou d'autres matières organiques. Ils ne remplacent donc pas un lavage avec de l’eau et du savon. Certains d’entre eux sont particulièrement destinés à être utilisés par des professionnels comme le gel hydroalcoolique Aniosgel. Certaines solutions contiennent de la glycérine ce qui les rend moins agressives, comme le gel hydroalcoolique Stérillium.


Notre sélection
Baccide Gel mains sans rinçage

Baccide Gel mains sans rinçage

Aniosgel gel hydroalcoolique

Aniosgel gel hydroalcoolique

Milton Gel désinfectant mains

Milton Gel désinfectant mains

Sterillium gel hydroalcoolique

Sterillium gel hydroalcoolique

Fabriquer son gel hydroalcoolique soi-même

Les solutions hydroalcooliques sont difficiles à se procurer en cette période de crainte de contamination notamment par le Covid-19. L’OMS a d’ailleurs publié une « recette » de gel antiseptique pour les mains que les pharmacies peuvent fabriquer dans leur préparatoire. A base d’alcool, de glycérol et de peroxyde d’hydrogène ou eau oxygénée, elle est un peu difficile à mettre en place pour un particulier.

Nous vous proposons donc différentes solutions antiseptiques, essentiellement à base d’huiles essentielles, pour réaliser votre propre solution désinfectante. Les huiles essentielles sont contre-indiquées chez les femmes enceintes ou allaitantes et chez les enfants. Les gels hydroalcooliques maison ou industriel ne doivent être utilisés que pour le lavage des mains et ne pas être mis sur le visage, sur les muqueuses ou à proximité des yeux.

Nous vous rappelons que pour réaliser des cosmétiques maison, il est essentiel de travailler dans un environnement propre, de se laver les mains au préalable et de nettoyer à l'alcool ou de stériliser les ustensiles que vous allez utiliser.

Recette n°1 : le spray désinfectant pour les mains

Dans un petit vaporisateur, introduire dans l’ordre :
24 ml d’alcool à 70°
1,5 ml de glycérine
48 gouttes d’huile essentielle de Lavande
24 gouttes d’huile essentielle de Marjolaine à Coquilles
6 gouttes d’huiles essentielle de Menthe poivrée

Remuez avant de vous en servir. 1 à 2 pulvérisations sur les mains quand vous n’avez pas la possibilité de les laver à l’eau ou au savon, bien frotter pendant 30 secondes.


Recette n°2 : Le gel hydroalcoolique maison
Verser dans un flacon-pompe, les ingrédients suivants :
25 ml de gel d’Aloe vera
20 ml d’alcool médical
6 gouttes d’huile essentielle de Tea-tree
6 gouttes d’huile essentielle d’Eucalyptus
6 gouttes d’huile essentielle de Géranium
6 gouttes d’huile essentielle de Lavande
6 gouttes d’huile essentielle de Citron


Recette n°3 : Le spray désinfectant doux pour les mains

Introduire dans un petit vaporisateur, les ingrédients suivants :
40 ml de gel d’Aloe Vera
10 ml d’huile d’amande douce
20 gouttes d’huile essentielle de Tea-Tree ou Arbre à thé
20 gouttes d’huile essentielle de Mandravasarota


Recette n°4 : Le gel antiseptique sans alcool

Dans un flacon, mettre les produits suivants :
5 ml de gel d’Aloe Vera
15 ml d’eau florale d’Hamamelis
7 gouttes d’huile essentielle de Lavande
12 gouttes d’huile essentielle de Tea-Tree


Recette n°5 : Gel désinfectant
40 ml d’eau minérale
80 mg de gomme xanthane
23.5 ml d’alcool médical
1 ml de glycérine
54 gouttes d’huile essentielle de Niaouli
11 gouttes d’huile essentielle de Manuka

La gomme xanthane est un épaississant qui peut être remplacé par de l’agar-agar ou de la gélatine en poudre.

Ces différentes préparations ne sont que des alternatives au lavage des mains à l’eau et au savon qui doit rester le premier réflexe pour une bonne hygiène et ainsi se préserver contre tous les virus de l’hiver

Le ministère de la Santé rappelle que se laver les mains plusieurs fois par jour est indispensable :

  • Avant de préparer, de servir ou de manger un repas
  • Après avoir toussé, éternué ou s’être mouché
  • Avoir rendu visite à une personne malade
  • Après chaque sortie à l’extérieur
  • Après avoir pris les transports en commun
  • Après être allé aux toilettes

Les lingettes, bien que pratiques, ne sont pas recommandées pour le lavage des mains en milieu professionnel. Elles sont toutefois conseillées pour nettoyer le petit matériel médical. Les lingettes Anios, par exemple, sont imprégnées d'une solution nettoyante et désinfectante, pour le traitement des dispositifs médicaux.

L’hygiène des mains au quotidien

Pour les particuliers, comme pour les professionnels, le lavage des mains à l’eau et au savon est la méthode la plus recommandée. Les savons de Marseille liquides nettoient en douceur tous types de peau. La gamme proposée sur Pharma GDD est idéale pour toute la famille : elle se décline en plusieurs parfums et plusieurs formats (500ml ou 1 L).

En dehors de la maison, sans accès à l’eau, les gels antiseptiques, petits formats, et les lingettes peuvent se glisser facilement dans un sac. Très pratiques, ces gels sèchent seuls. Issu de la formule hospitalière, Baccide gel mains élimine 99,9 % des bactéries en 30 secondes.

Pour nettoyer les mains des plus petits loin de la maison, les lingettes, comme celles de la marque Dodie, sont une bonne alternative. À condition toutefois de frotter, car, rappelons-le, c’est la friction qui décolle les microbes de la surface des mains.


Notre sélection

Les bons gestes pour se laver les mains

Avoir les bons produits n'est que la première étape d'un lavage des mains correct mais il faut également effectuer les bons gestes pour se débarrasser des salissures et des microbes. Pour être efficace, le lavage des mains doit durer minimum 30 secondes. Pour éviter les contaminations, il est conseillé de ne pas porter de bijoux (bagues, alliance, bracelets), de montre, de vernis à ongles ou de faux ongles. Les ongles doivent être coupés courts et régulièrement brossés.

Schéma lavage des mains
  • Actionnez la pompe avec votre coude et non pas avec votre main pour ne pas contaminer le flacon de savon ou de gel hydroalcoolique
  • Répartissez le savon sur les deux paumes de vos mains 
  • Frottez par des mouvements circulaires vos poignets
  • Pensez à bien insister sur les espaces interdigitaux
  • Frottez l'intérieur des doigts en les prenant en tenaille
  • Nettoyez bien les pouces en les enserrant avec l'autre main
  • Nettoyez l'intérieur des paumes avec des petits mouvements circulaires
  • Si vous devez vous sécher les mains, utilisez un papier essuie-mains à usage unique que vous jetterez dans une poubelle à pédale munie d'un couvercle ou avec un séchoir à air pulsé.
  • Les essuie-mains en tissu ou les serviettes de toilette sont à proscrire car ce sont de vrais nids à microbes.

Sources : Ministère de la Santé, OMS, Passion Huiles essentielles, Compagnie des sens, Aroma zone