Calyptol inhalant respiratoire 10 ampoules


Rhume, rhinite, rhinophagyngite - A partir de 12 ans
  • Pour qui Pour qui : Dès 12 ans
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie inhalĂ©e par fumigation
  • Femme enceinte Femme enceinte : Non autorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : Non autorisĂ©
  • Forme Forme : Solution pour inhalation

3,77 â‚¬
3,77 â‚¬
Calyptol inhalant est un médicament, formulé à base d'huiles essentielles, destiné à l'adulte et à l'enfant de plus de 12 ans. Il s’utilise en inhalation par fumigation, comme décongestionnant, au cours de certaines affections respiratoires comme les rhumes, les rhinites ou  les rhino-pharyngites.

Les composants actifs contenus dans Calyptol inhalant sont pour une ampoule de 5ml : eucalyptol cinéole (250mg), alpha terpineol (25 mg), huile essentielle de pin sylvestre (50 mg), huile essentielle de thym (50 mg), huile essentielle de romarin (50 mg). Les autres constituants sont l' hydroxystéarate de macrogolglycérol (Cremophor RH40), un mélange d'octylphénol éthoxylé et de nonylphénol éthoxylé (type Remcopal ON5) et de l'eau purifiée.

Posologie du Calyptol inhalant

Chez l'adule et l'enfant de plus de 12 ans, il est conseillé de faire 1 à 3 inhalations par jour de Calyptol inhalant, en versant le contenu d 'une ampoule dans un récipient (inhalateur ou bol) d'eau très chaude, et de procéder à l'inhalation des vapeurs. L'eau ne doit pas être bouillante, et il ne faut jamais chauffer ou réchauffer après avoir effectué le mélange.
La durée de ce traitement pour le rhume est limitée à 5 jours, sauf avis médical.

Mises en garde avec Calyptol inhalant

Il ne faut jamais utiliser Calyptol inhalant en cas d'hypersensibilité à l'un des composants, chez les enfants de moins de 12 ans et chez les enfants ayant des antécédents de convulsions.

Par mesure de précautions, Il est préférable de ne pas utiliser Calyotol inhalant pendant la grossesse et l'allaitement.
Il est important de respecter les posologies indiquées et de ne pas dépasser les doses, afin d'éviter un surdosage pouvant occasionner des troubles neurologiques (convulsions.)

Ne pas associer Calyptol inhalant à d'autres spécialités pour le rhume ayant des compositions similaires.
Si les symptômes s'aggravent, en présence de fièvre ou en cas de surinfections, il est nécessaire de consulter un médecin.
Il est conseillé de ne pas utiliser Calyptol inhalant en cas d'épilepsie.  

Contenance 10 ampoules
Mis Ă  jour le 05/06/2019