Septivon solution antiseptique


Nettoyage des petites plaies superficielles - Adultes et enfants
  • Pour qui Pour qui : Adulte et enfant
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie externe
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : Solution cutanĂ©e

Ă€ partir de
3,12 â‚¬
Ă€ partir de
3,12 â‚¬

Septivon est une solution antiseptique local associé à un agent moussant. Il agit en détruisant les bactéries. Il est utilisé pour nettoyer ou traiter localement la peau infectée ou exposée à un risque d'infection.

Conditionnement : flacon de 250 ml ou 500 ml

Le composé actif est le digluconate de chlorhexidine (1,5 g pour 100 ml de solution).
Les autres composants sont : l'alcanamidopropylbétaïne, diéthanolamine d'acide gras de coprah, polyalkène glycol 3000, édétate de sodium, parfum pin, eau purifiée.

Posologie de la solution antiseptique Septivon

Cette solution est destinée à être appliquée sur la peau et s'utilise pure ou diluée avec de l'eau..

En utilisation pur, Septivon sera utilisé pour badigeonner des lésions peu étendues et pour laver une zone de votre peau.
Diluée, la solution Septivon est utilisée à laver une zone de votre peau à l'aide 3 bouchons de Septivon pour 1 litre d'eau, à tremper une zone de votre peau (3 bouchons de Septivon pour 2 litres d'eau), ou encore chez la femme pour une toilette de la vulve (3 bouchons de Septivon pour 1 litre d'eau).

Il est important de rincer la zone traitée après utilisation.

Contre-indications de la solution antiseptique Septivon

En cas d'allergie à la chlorhexidine ou à l'un des constituants de Septivon, pour désinfecter du matériel médico-chirurgical, d'antiseptique pour les yeux, les oreilles en cas de perforation tympanique, Septivon est contre-indiquée.

Une contamination est possible dès l'ouverture du flacon, d'autant plus lorsque le volume du flacon est supérieur à 250 ml, il est donc conseillée de garder le moins longtemps.

Septivon doit faire l'objet de précautions notamment sur une grande surface de peau, sous un pansement imperméable à l'eau et à l'air, sur une peau profondément brûlée et sur la peau d'un bébé prématuré ou d'un nourrisson. En effet, il existe des risques que la substance active passe dans la circulation sanguine.

La solution antiseptique Septivon ne doit pas être utilisée en même temps que d'autres antiseptiques locaux en raison du risque d'inefficacité thérapeutique.

Un lavage préalable au savon est possible, cependant nettoyez bien la zone avant d'utiliser Septivon.
Demandez conseil à votre médecin ou pharmacien en cas de grossesse et d'allaitement et en cas d'utilisation d'autres médicaments.

 LES CONSEILS DE PHARMA GDD

La varicelle est une maladie infectieuse avec éruption cutanée, due au virus varicelle-zona ou VZV. Fréquente chez les enfants, elle est très contagieuse mais guérit en une dizaine de jours avec une réactivation possible à l’âge adulte sous forme de zona.

Transmission de la varicelle

La transmission  du virus de la varicelle se fait par voie respiratoire (inhalation de gouttelettes de salive émises par un malade) ou par contact direct avec les lésions cutanées. Elle touche à 92% les moins de 10 ans.
Le malade est contagieux 48h avant l’apparition des premiers boutons et jusqu’à ce que les vésicules soient sèches et forment une croûte. La période d’incubation dure de 10 à 21 jours.

Symptômes de la varicelle

Elle se traduit par une fièvre modérée, de fortes démangeaisons, des rougeurs cutanées surélevées et sur lesquelles apparaissent des vésicules remplies d’un liquide d’abord clair puis qui se trouble. Elles mesurent généralement de 3 à 4mm de diamètre et ont un aspect caractéristique dit en « gouttes de rosée ». Leur nombre est très variable d’un enfant à l’autre, de quelques unes à plusieurs milliers. Elles commencent généralement par la nuque et le tronc pour gagner ensuite le reste du corps allant même jusque dans la bouche ou sur les muqueuses génitales provoquant des ulcérations.

Traitement de la varicelle

Le traitement consiste à soulager les symptômes par des antihistaminiques pour lutter contre le prurit, un antiseptique comme le Septivon en tamponnant les vésicules pour éviter la surinfection. Ce désinfectant a l'avantage de s'utiliser pur sur les boutons de varicelle ou directement sous la douche puisqu'il est moussant.
Un traitement par des antibiotiques n’est nécessaire qu’en cas d’impétigo. Le traitement antiviral est réservé aux cas graves.
En cas de fièvre, il faut donner uniquement du paracétamol. L’aspirine et l’ibuprofène ne doivent pas être administrés en raison du risque de survenue de syndrome de Reye.

La guérison survient au bout de 10 à 12 jours : les vésicules sèchent et forment une croûte qui en se détachant laisse une trace rose. L’enfant n’est plus contagieux et peut retourner en collectivité.

Il existe quelques complications possibles : l’impétigo c'est-à-dire la surinfection des lésions, la pneumonie possible chez le nourrisson ou la femme enceinte, des formes graves mais exceptionnelles d’atteintes neurologiques (encéphalite).

Conseils en cas de varicelle

Pour éviter la transmission de la varicelle, il faut respecter quelques règles d’hygiène élémentaire : se laver les mains régulièrement au savon, couvrir sa bouche ou son nez en cas de toux ou d’éternuement, coupez les ongles courts, ne pas échanger les biberons, couverts ou tout autre objet portés à la bouche. Evitez le contact dans des lieux publics ou avec des personnes fragiles.

Il existe un vaccin contre la varicelle mais il n’est pas recommandé chez tous les enfants. On vaccine les personnes fragiles et leur entourage si elles n’ont  pas contracté le virus dans la petite enfance.
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 16/09/2019