Oligostim magnésium 40 comprimés sublinguaux


Dystonie neuro-végétative, spasmophilie
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie sublinguale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : ComprimĂ©s

8,16 â‚¬
8,16 â‚¬
Oligostim magnésium des Laboratoires Granions est un médicament pris comme un modificateur du terrain, surtout lors d'états réunis sous le terme de spasmophilie ou au cours d'états de dystonie neuro-végétative. Il se présente sous forme de comprimés sublinguaux, et il est réservé à l'adulte. 
Sa substance active est le gluconate de magnésium dihydraté (0,220 mg par comprimé, ce qui correspond à 0,012 mg de magnésium métal). 
Il a comme excipient à effet notoire le lactose. 

Posologie de Oligostim magnésium :

Suivez avec exactitude les indications du médecin ou du pharmacien avant de prendre ce médicament. N'hésitez pas à les consulter en cas de doute.

Le dosage recommandé d'Oligostim magnésium est de 1 à 2 comprimés/j. Les comprimés sont sublinguaux : ils se prennent par voie orale, il faut les laisser fondre sous la langue. 
Le médicament doit être pris le matin à jeun ou à distance des repas.

Contre-indications d'Oligostim magnésium

Ne pas prendre ce médicament en cas d'allergie à l'un de ses composants ou à sa substance active?

Si vous souffrez, selon votre médecin, d'une intolérance à certains sucres, demandez-lui conseil avant la prise d'Oligostim magnésium.

Pour les personnes 
  • intolérantes au galactose,
  • ayant un déficit en lactase de Lapp,
  • ayant un syndrome de malabsorption du glucose ou du galactose,
la prise de ce médicament est déconseillée. 

Les femmes enceintes ou allaitantes doivent demander conseil à leur médecin ou leur pharmacien avant de prendre Oligostim magnésium.

Il faut informer votre médecin ou votre pharmacien si vous allez prendre, avez pris récemment ou pourriez prendre un autre traitement.
La prise de ce médicament ne dispense pas du suivi d'un traitement spécifique éventuel. 
Mis Ă  jour le 02/10/2019