Cyteal solution antiseptique moussante


Antisepsie des affections de la peau - Adultes et enfants
  • Pour qui Pour qui : Adulte et enfant
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie externe
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : Solution cutanĂ©e

Ă€ partir de
3,92 â‚¬
Ă€ partir de
3,92 â‚¬

Cyteal est une solution médicamenteuse moussante contenant de l'hexamidine et de la chlorhexidine. C'est une solution antiseptique de faible activité, indiquée dans le nettoyage des affections de la peau et des muqueuses, infectées ou à risque d'infection.

Composition pour 100 ml de solution :
Diiséthionate d'hexamidine ..........................................0,10g,
Gluconate de chlorhexidine (solution à 20% m/v) ... 0,50ml,
Chlorocrésol ......................................................................0,30g,

Les autres composants sont : alcanamido (C12-C18), propylbétaïne (amonyl 380 BA), di (hydroxyéthylalcanamide) (comperlanKD), acide édétique, parfum coniférol, acide lactique, eau purifiée.
Excipients à effet notoire : Acide édétique EDTA.

Contenance : 250 ml ou 500 ml

Posologie de Cyteal solution antiseptique moussante

La posologie doit suivre les recommandations de votre médecin. Cyteal s'utilise comme un savon liquide par voie cutanée, de façon pur ou dilué au 1/10, suivi d'un rinçage abondant.
Une fois la solution diluée utilisée, la jeter.

Contre-indications de Cyteal solution antiseptique moussante : 

En cas d'allergie aux substances actives ou à l'un des autres composants, d'administration dans l'oreille (perforation tympanique), dans les yeux, pour l'antisepsie avant prélèvement ou geste chirurgical, ou encore pour la désinfection du matériel médico-chirurgical, la solution Cyteal est contre-indiquée.

Cyteal ne doit pas être utilisée sur une grande surface de peau, sur une peau lésée (notamment brûlée), une peau de prématuré ou de nourrisson, sans avis médical, en raison des risques de passage dans la circulation générale.
Une contamination microbienne est possible dès l'ouverture du flacon, évitez de le garder trop longtemps une fois ouvert. 

Informez votre médecin ou pharmacien de toute prise de médicaments, notamment si vous associez d'autres antiseptiques à Cyteal, car il y a un risque que les effets s'annulent.

En cas de grossesse et d'allaitement, utilisez avec prudence la solution moussante Cyteal, demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

Cytéal pour nettoyer correctement une plaie

De nombreux germes tels que bactéries ou champignons sont présents à la surface de la peau. La peau constitue une véritable barrière naturelle de protection face à ces microorganismes. Lorsque celle-ci se trouve lésée, ils peuvent pénétrer dans l’organisme et provoquer une infection. Même si notre système immunitaire est performant, nettoyer la peau et la débarrasser de tous les agents pathogènes est une étape essentielle.

Cytéal est composé d’une association de 3 principes actifs antiseptiques : la chlorhexidine, l’hexamidine, et le chorocrésol. Associés à un agent détergent légèrement moussant, il permet de nettoyer une plaie tout en la désinfectant. Il s’utilise comme un savon liquide, pur ou dilué au 1/10 ème, et doit être suivi d’un rinçage abondant. Il est ainsi particulièrement indiqué pour la désinfection des petites blessures du quotidien nécessitant l’élimination d’éléments souillant comme en cas d’écorchures ou d’éraflures.

Cytéal est un bactériostatique, il diminue le nombre de bactéries, mais ne les détruit pas. Il ne doit pas être utilisé pour une antisepsie avant un prélèvement, ou pour la désinfection de matériel médical ou chirurgical.

Une fois ouvert, en raison du risque de contamination microbienne possible, il ne doit pas être conservé plus d'un mois après son ouverture.

Compte tenu des interactions possibles, et du risque d’inactivation de son activité, Cytéal ne doit pas être associé avec l’utilisation d’un autre antiseptique.

Les étapes pour soigner une plaie

  • Évaluer son degré de sévérité et orienter vers un service médical en cas de nécessité, par exemple si des points de suture s’avérèrent nécessaires.
  • Se laver les mains soigneusement et mettre des gants de protection dans la mesure du possible.
  • Arrêter les saignements (exercer une légère pression à l’aide d’une compresse par exemple). Il est important de ne pas rentrer en contact avec le sang d’une blessure.
  • Nettoyer correctement la plaie et sa zone environnante.
  • Désinfecter à l’aide d’un antiseptique.
  • Protéger la plaie.
  • Surveiller son évolution.
Nadine Vignet

Nadine Vignet

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 27/08/2019