Combantrin sirop flacon 15 ml


Vermifuge - Adultes et enfants à partir de 12 Kg
  • Pour qui Pour qui : Dès 12 kg
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : Sirop

3,22 â‚¬
3,22 â‚¬
Le sirop Combantrin contient du pyranthel.

C'est un médicament antiparasitaire, préconisé dans le traitement des parasitoses telles que l'ascaridiose, l'oxyurose et l'ankylostomiase.

Réservé à l'adulte de plus de 12kg.

Les excipients à effet notoire sont : benzoate de sodium, glycérol, sorbitol à 70% cristallisable.

 Le flacon fait 15 ml. 

Posologie de Combantrin sirop


Elle dépend du poids du patient et du type de parasites traité : 

  • contre les oxyures : 10 mg/kg en prise unique
Chez l'enfant de plus de 12 kg : environ 1/2 cuillère-mesure qui correspondant à la graduation 2,5 ml par 10 kg de poids
Chez l'adulte de moins de 75 kg : environ 3 cuillères-mesures
Chez l'adulte de plus de 75 kg : environ 4 cuillères-mesures

En cas d'oxyurose, le traitement se fait en une seule prise. Il faut répéter la prise 3 semaines après pour éviter une réinfestation.

Mieux vaut traiter tous les membres de la famille en même temps car il est fréquent que l'infestation ne donne pas de symptômes particulier.

De plus, il faudra appliquer des mesures d'hygiène rigoureuse : une toilette quotidienne de la région autour de l'anus, brosser les ongles plusieurs fois par jour et les couper très courts. Empêcher le malade de se gratter. Changer tous les jours de sous-vêtements et changer le pyjama très régulièrement. Eviter la fréquentation des bacs à sable souvent souillés par les déjections animales.

pour les autres vers, il faut demander à votre médecin. 

Précautions d'emploi 

Le combantrin en sirop ne doit pas être utilisé en cas d'allergie à un des composants (agent colorant azoïque (E110)).

Si en parallèle vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, même si vous l'avez obtenu sans ordonnance, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

N'hésitez pas à demander conseil votre médecin ou pharmacien ou consultez la notice sur PharmaGDD.
Mis Ă  jour le 04/07/2019