Verrulia Boiron 60 comprimés


Traitement des verrues - A partir de 6 ans
  • Pour qui Pour qui : Dès 6 ans
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie buccale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : ComprimĂ©s

5,01 â‚¬
5,01 â‚¬
Le médicament Verrulia est un traitement homéopathique traditionnellement utilisé dans le traitement des verrues.

Commercialisé par le laboratoire Boiron, il est composé  d' antimonium 9CH (1mg), de nitricum acidum 9CH (1mg), de thuya occidentails 9CH (1 mg) pour un comprimé.Les autres composé sont le saccharose, le lactose et le stéarate de magnésium.

Posologie de Verrulia

Verrulia se présente sous forme de comprimés à sucer. Son utilisation est réservée à l'adulte et à l'enfant de plus de 6 ans à raison 1 comprimé à sucer matin et soir, pendant 1 mois.
Une consultation médicale est nécessaire en cas d'aggravation.

Précautions avec Verrulia

Ce médicament est à prendre en dehors des repas.
Verrulia contient du lactose et du saccharose. En tenir compote en cas d'intolérances.
En cas de grossesse ou d'Allaitement n'utilisez pas ce médicament sans avis médical.

Contenance : 60 comprimés

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

La verrue est une excroissance d’origine virale, elle est due à un papillomavirus (contrairement au papillomavirus du col de l’utérus, celui-ci ne déclenche pas de cancer). Ce virus infecte la peau en stimulant de façon anormale la production de kératine c’est pourquoi elle a un aspect rigide et granuleux.

Environ 1 personne sur 4 est touchée par ce type d’infection cutanée, ce sont majoritairement les enfants de 5 à 15 ans ainsi que les patients immunodéprimés ou touchés par une dermatite atopique.

Verrue transmissible dans certaines conditions


La verrue est transmissible, comme c’est une infection virale. Mais un simple contact avec une personne infectée ne suffit pas. Il faut certaines conditions, que la peau soit lésée, gorgée d’eau (après la piscine ou une douche, ou en cas de système immunitaire défaillant.

Après, certaines personnes sont plus susceptibles d’attraper une verrue comme les enfants, ou les personnes de plus de 50 ans, certaines familles y sont plus sujettes que d'autres, les personnes dont la peau a tendance à s'assécher et à fendiller, ou les personnes qui souffrent d'une transpiration excessive des pieds.

Symptômes de la verrue


Il est important de reconnaître les symptômes d'une verrue afin de la soigner correctement. En effet, il est possible de confondre la verrue avec un cor par exemple.
Les principaux symptômes sont que l’excroissance de la peau est rugueuse au toucher et délimitée. Elle apparaît sur les mains, les orteils, la plante des pieds, le visage, les coudes, les genoux ou le dos. On peut voir un point noir qui est sont des vaisseaux sanguins qui se sont formés en raison de la croissance rapide de la verrue.
Les verrues peuvent démanger, et être douloureuses si elles sont sous le pied notamment.

Les cors n'ont pas de points noirs, et sont généralement situés sur des zones de peau qui subissent une pression ou un frottement.

Traitements de la verrue


Si la verrue est placée à un endroit qui ne vous gêne pas et si elle n'est pas douloureuse, le traitement n’est pas obligatoire, elle partira d'elle-même, mais cela peut être long.

Les traitements naturels


Des méthodes naturelles peuvent être envisagées. Vous pouvez prendre par voie orale de l’homéopathie avec la spécialité Verrulia qui contient les souches intéressantes pour soigner les verrues.

La teinture de thuya a une action dissolvante et antivirale et peut s’appliquer sur la verrue quel que soit sa localisation.

Les huiles essentielles peuvent permettre de traiter les verrues. Nous pouvons citer celles de citron, d’arbre à thé (tea tree) et de cannelle qui ont des propriétés anti virales, et anti-inflammatoires. Demandez conseil à votre pharmacien.

Un traitement chimique kératolytique avec l’acide salicylique


Les traitements kératolytiques à base d’acide salicylique ont une efficacité qui n’est plus à démontrer et sont moins douloureux que la cryothérapie. Il s’applique tous les jours sous un pansement occlusif. Le produit va éliminer la couche superficielle de la peau et décaper la verrue. On peut utiliser la pommade Cochon, ou du Verrufilm par exemple.

Traitement des verrues : les méthodes physiques

La cryothérapie
La cryothérapie est la solution contre les verrues la plus utilisée car la plus accessible et la plus simple à mettre en place. C’est un traitement par le froid qui consiste en l’application d’azote liquide sur les verrues à l’aide d’un coton-tige maintenu quelques secondes sur la lésion à traiter. La cryothérapie peut être très douloureuse en cas de verrues sur les mains ou proches des ongles. Elle peut se faire à la maison avec par exemple Verruxit ou chez son dermatologue.
Le curetage
Cette méthode est faite en cabinet médical sous anesthésie locale. Elle consiste à retirer la verrue manuellement. Le curetage est réservé aux verrues volumineuses uniques, qui peuvent être parfois reliées au corps par un petit morceau de peau. Elle laisse une cicatrice qui peut être douloureuse même après l'intervention.
Le laser à gaz carbonique
Un rayon laser va détruire la verrue. Cette méthode laisse une cicatrice dans 50% des cas, elle est donc plutôt employée pour soigner les verrues plantaires.
Alix de Colnet

Alix de Colnet

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 08/07/2019