Boiron Belladonna dose homéopathique


Dose homéopathique
  • Pour qui Pour qui : Adulte et enfant
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : AutorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : AutorisĂ©
Fabriqué en France

2,18 â‚¬
2,18 â‚¬
Belladonna dose est un médicament homéopathique du laboratoire Boiron. Il s'agit de globules contenus dans une dose homéopathique Boiron. Ces globules sont au nombre approximatif de 200. 
Belladonna dose homéopathique contient la souche Belladonna et deux excipients : le saccharose et le lactose. Belladonna est le nom de l'Atropa belladonna. C'est une plante de la famille des Solanacées. Elle est aussi appelée bouton noir ou cerise du diable.
Ce médicament homéopathique est disponible en 5 dilutions, indiquées en CH, Centésimales Hahnemanniennes. Ce sont des dilutions au centième qui portent le nom du fondateur de l'homéopathie. Ces dilutions sont : 5 CH, 7 CH, 9 CH, 15 CH et 30 CH.

Posologie de Belladonna dose homéopathique

Le mode d'administration de ce médicament est la voie orale. Chez l'adulte et l'enfant de plus de 6 ans, les globules sont à laisser sous la langue pour y fondre. En revanche, chez l'enfant âgé de moins de 6 ans, il faut les dissoudre dans un peu d'eau. 

L'intégralité du contenu de la dose est à prendre en une seule prise. 

Précautions d'emploi du médicament homéopathique Belladonna

Si les symptômes persistent, il faut consulter un médecin.
Le saccharose et le lactose sont des excipients à effet notoire. 

Dilutions : 5 CH, 7 CH, 9 CH, 15 CH, 30 CH. 

Conditionnement : tube unidose (environ 200 globules).

Consulter la notice en cliquant ici si le PDF ne s'affiche pas.

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

La souche Belladonna est souvent réduite à ses indications contre la fièvre et les affections respiratoires aiguës mais elle a bien d’autres intérêts. En effet, elle est aussi utilisée en ophtalmologie, lors de maux de tête, lors de brûlures ou de bouffées de chaleur.

Origines de cette souche

L’Atropa belladonna est la plante à partir de laquelle est issue la souche homéopathique Belladonna. Elle est aussi appelée Herbe du diable ou cerise empoissonnée. C’est une grande vivace à feuilles ovales et pointues. Ses fleurs ont une forme de cloches pourpres. Elle appartient à la famille des Solanacées et est très présente en Europe. On utilise la plante entière et fleurie pour l’obtention de la teinture mère. Cette plante est connue pour ses propriétés médicinales malgré sa grande toxicité. En homéopathie, la teinture mère étant diluée : on supprime ainsi sa toxicité mais on garde ses propriétés thérapeutiques.

Belladonna contre les bouffées de chaleur

Les bouffées de chaleur, symptôme de la ménopause

La ménopause est un phénomène naturel qui intervient entre 45 et 55 ans chez la femme.

Il se caractérise par l’arrêt de la formation d’un ovule chaque mois, donc les ovaires ne sécrètent plus les hormones œstrogènes et progestérone. Et la femme n’a plus de règles.

Des symptômes désagréables accompagnent cette période de la vie d’une femme. On peut citer l’insomnie, la fatigue, l’irritabilité ou encore les bouffées de chaleur et ces femmes ont un risque plus élevé d’ostéoporose ou de maladies cardiovasculaires.

Un suivi médical est important durant cette période.

Les bouffées de chaleur sont des symptômes qui accompagnent la ménopause pour huit femmes sur dix. La personne a une forte sensation de chaleur qui vient d’un coup avec une rougeur visible au visage. Elles sont souvent accompagnées de sueurs et de frissons.

Les bouffées vasomotrices perturbent le sommeil, car elles interviennent surtout la nuit.
Elles peuvent aussi être présentes la journée, déclenchées par l’émotion, l’alcool, l’exercice, la prise d’un repas ou la chaleur ambiante. Leur durée est courte, quelques minutes et leur fréquence est variable.

Les solutions homéopathiques

L’homéopathie est une alternative aux traitements substitutifs de synthèse qui ne sont pas toujours bien supportés, ils peuvent entraîner des troubles circulatoires ou psychiques. De plus, l’hormonothérapie est contre indiquée en cas d’antécédents de cancer gynécologique ou de phlébite. S’ils sont associés à une bonne hygiène de vie, les traitements homéopathiques peuvent réduire la fréquence et l’importance des bouffées de chaleur. C’est un remède naturel qui respecte l’équilibre naturel du corps.

Le remède Belladonna permettra d’apaiser les bouffées de chaleur, particulièrement quand celles-ci s’accompagnent d’une accélération du rythme cardiaque et d’une transpiration abondante. La posologie qui pourra vous être conseillée est de prendre une dose par semaine.

Si la bouffée de chaleur est associée à une accélération du rythme cardiaque et qu’elle est suivie d’une sensation de froid, on préfèrera prendre 5 granules d’Amylium nitrosum 5 CH immédiatement.

Si les bouffées vasomotrices sont associées à une céphalée, ou une migraine l’administration de 5 granules de Glonoinum 5 CH vous sera préconisé dès l’apparition des premiers symptômes.

Si une sensation de picotement intense au niveau des joues et des oreilles accompagne vos bouffées de chaleur alors on indiquera plutôt la prise de 5 granules de Sanguinaria canadensis 5 CH dès que la gêne se fait ressentir.

Vous pouvez contacter nos pharmaciens par téléphone ou par mail pour plus d’informations.
Alix de Colnet

Alix de Colnet

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 03/08/2020