Aurigoutte gouttes auriculaires 15 ml


Calmant et désinfectant de l'oreille - Nourrisson, enfant, adulte
  • Pour qui Pour qui : Adulte et enfant
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie auriculaire
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : Solution auriculaire

4,33 â‚¬
4,33 â‚¬
Les gouttes auriculaires Aurigoutte sont indiquées comme antiseptique des otites externes à tympan fermé et comme antalgique de celles-ci.
flacon de 15 ml
Principes actifs de ce traitement sont le Di-iséthionate d'hexamidine (100 mg), un antiseptique pour application locale, et du Chlorhydrate de lidocaïne(100 mg), un anesthésique local.
Les excipients de ces gouttes auriculaires sont la glycérine officinale, et l’alcool éthylique à 95°. 

Posologie d’Aurigoutte

Chez le nourrison et l'enfant, vous pouvez administrer 2 gouttes 3 fois par jour d’Aurigoutte.
Chez l'adultes : 4 gouttes 3 fois par jour.

La durée du traitement est limitée à 5 jours. Si les symptômes persistent au delà de 5 jours, vous devez consulter votre médecin.

Contre indications des gouttes auriculaires

Les gouttes auriculaires Aurigoutte ne doivent pas être utilisées en cas d'allergie à la lidocaïne ou à l'un des excipients contenu dans ce médicament, ni en cas de perforation du tympan.
En cas de doutes, demandez l'avis de votre médecin.

Précautions d'emploi d'Aurigoutte

Vous devez vérifier l'état du tympan, avant d'utiliser ce médicament. En effet Aurigoutte peut être toxique pour l'oreille si le tympan est perforé.
Chez le sportif, ce médicament contient un principe actif pouvant induire une réaction positive en cas de contrôles antidopage.

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

L’otite est une inflammation de l’oreille qui, en fonction de sa localisation, provoque ou non une forte douleur. Les otites touchent principalement les enfants et on peut ainsi distinguer 3 sortes d’otite, L otite moyenne, l'otite externe et l'otite séreuse. le médicament Aurigoutte est réservé au traitement de L'otite externe.

Les otites 

L’otite moyenne 

C'est une otite courante, notamment chez les enfants. Elle se caractérise par une inflammation du conduit situé derrière le tympan et fait souvent suite à une infection de la sphère ORL (rhinopharyngite, rhume..). La douleur qu’elle génère provient du liquide qui s’accumule contre le tympan. Ce type d’otite est pris en charge par antibiothérapie, de façon systématique chez l’enfant de moins de 2 ans, qui permet la réduction rapide de la douleur, le traitement du foyer infectieux et prévient le risque de diffusion de l’infection.

Lotite externe 

Cette otite se situe, comme son nom l’indique dans le conduit externe, on note dans ce cas la présence d’une douleur mais l’absence de fièvre. Cette infection provient le plus souvent de causes externes type baignade, altitude, avion favorisée par un excès de cérumen ou une présence d’eau dans les oreilles. Elle génère habituellement une douleur et une sensation d'oreille bouchée et ne survient pas dans un contexte infectieux. Son traitement consiste à appliquer localement des gouttes, comme les gouttes auriculaires Aurigoutte ,à visée antiseptique et qui vont soulager la douleur, grâce à un anesthésique local. Attention, il est impératif de  contrôler l'état du tympan avant d'utiliser ce type de goutte. Il ne doit pas être perforé.

Lotite séreuse 

Elle est souvent diagnostiquée tardivement car elle ne provoque pas de douleurs et passe souvent inaperçue.
Le risque de complications est rare car les otites sont bénignes, mais s’il n’y a pas de prise en charge, certaines affections peuvent se compliquer pouvant entraîner des surinfections ou une baisse de l’audition.

Les bouchons de cérumen

Le cérumen produit dans le canal externe de l’oreille a pour but de nettoyer ce conduit en se dirigeant vers l’extérieur pour être éliminé. Cependant, dans certains cas ce cérumen s’accumule pour former un bouchon. Celui-ci peut diminuer de façon transitoire l’audition, surtout après des baignades, car celui-ci se gonfle d’humidité. Ce bouchon est rapidement enlevé à l’aide d’un instrument ou d’un jet d’eau.
Pour éviter la formation de bouchons de cérumen, il faut nettoyer le conduit auditif à l’aide de solutions auriculaires 1 à 2 fois par semaine. Ces solutions d’hygiène vont permettre de rendre humide le bouchon afin de faciliter son évacuation car les bouchons peuvent causer une inflammation du conduit et mener à l’otite externe.
En règle générale, pour nettoyer les oreilles, il ne faut pas utiliser de cotons tige car on ne fait que repousser les sécrétions au fond du conduit. Après une baignade, il est important de rincer le conduit auditif et d’éviter que de l’eau résiduelle y stagne. 
Des protections auriculaires pour l’eau existent sous formes de bandeau, ou de bouchons d’oreilles, préconisés surtout pour les personnes sujettes aux otites.

Le cas des otites barotraumatiques

Ces otites se déclenchent lorsque la trompe d’Eustache a des difficultés pour équilibrer la pression entre le conduit externe et moyen. Elles font suite à des plongées ou à un voyage en avion. 
La descente en plongée doit se faire de façon progressive, il y a possibilité d’avaler ou d’expirer en se pinçant les narines, la méthode de Valsalva en descente permet d’augmenter la pression dans l’oreille moyenne, pour cela il faut expirer fortement narine et bouche fermées.
Prendre l’avion est déconseillé en cas d’infections ORL ou de plongées 24 h avant

Prévention des otites

Il n’est objectivement pas possible de prévenir les otites, mais la prévention visera certaines situations et affections tels que l’apparition de rhinopharyngites, souvent à l’origine d’une accumulation de liquide qui arrive jusqu’au conduit moyen de l’oreille et provoquant l’otite moyenne. Si l’enfant présente ce type d’infections ORL, il est important de bien veiller à le moucher régulièrement dans la journée, de lui effectuer des lavages de nez avec du sérum physiologique ou des sprays à base d’eau de mer afin d’éviter que l’inflammation ne se propage.
Une hygiène régulière des oreilles à l'aide de solutions auriculaires est vivement conseillée, notamment en cas de pratique de certains sports (natation, plongée).
L’aspiration des mucosités est aussi importante et à effectuer.

Aurigoutte : soigner une otite externe

Dans le cas d'une otite externe, les gouttes Aurigouttes vont soulager la douleur grâce à l'anesthésique local contenu dans ce médicament. Elles ont également un rôle antiseptique évitant ainsi une possible infection.
La principale précaution à prendre avec ce type de médicament est de s'assurer absolument de l'intégrité du tympan avant de l'utiliser : il ne faut pas constater d'écoulement au niveau de l'oreille, et faire un examen tympanique pour s'en assurer. En effet, en cas de tympan perforé, Aurigoutte peut endommager votre oreille interne ( en raison de la présence de lidocaïne).
nous vous conseillons  de réchauffer légèrement le flacon d'Aurigouute avant son utilisation, en le maintenant dans vos mains par exemple. En effet, vous éviterez ainsi la sensation de froid désagréable due à l'administration d'un liquide froid dans l'oreille.
Pour administrer les goutte Aurigoutte vous penchez la tête sur le côté et vous garder cette position quelques minutes.
Chez l'adulte : 4 gouttes  3 fois par jour.
Chez l'enfant : 2 gouttes 3 fois par jour.
Si après 5 jours , aucune améliotation n'est constatée vous devez consulter un médecin pour unexamen approfondi de votre oreille.
Nadine Vignet

Nadine Vignet

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 05/12/2019