Arkogélules busserole 45 gélules


Élimination, troubles urinaires - Adultes
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Sur avis mĂ©dical
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Forme Forme : GĂ©lules

5,98 â‚¬
5,98 â‚¬
Arkogélules busserole est un médicament à base de plantes vendue sans ordonnance. La busserole est traditionnellement utilisé pour favoriser l'élimination rénale de l'eau (propriétés diurétiques) et comme traitement adjuvant des troubles urinaires bénins.
Il est utilisé chez la femme dans les infections urinaires basses récidivantes et provoquant des sensations des brûlures lors de la miction ou en cas d'envie fréquente d'uriner en l'absence de maladie grave.
Arkogélules busserole est réservé à l'adulte de plus de 18 ans.

Composition de Arkogélules Busserole

Les gélules de busserole du laboratoire Arkopharma sont réservées à l'adulte et contiennent chacune 350 mg de poudre de feuilles de Busserole. L'enveloppe de la gélule est d'origine végétale : l'hypromellose, un dérivé de la cellulose.

Posologie des gélules de Busserole

Il faut prendre 3 gélules 3 fois par jour avec un grand verre d'eau pendant une semaine.
En l'absence d'amélioration ou en cas d'aggravation des symptômes (douleurs dans les reins, fièvre, sang dans les urines) il sera nécessaire de consulter rapidement un médecin.
Il est recommandé de boire de l'eau minérale bicarbonatée pendant le traitement.

Précautions d'emploi

Ce médicament contre la cystite ne sera pas utilisé en cas d'allergie à l'un de ses composants. Par précaution et faute de données suffisantes, Arkogélules busserole est contre-indiqué chez la femme enceinte ou qui allaite.

Une coloration brun-vert des urines pendant le traitement est fréquente et ne doit pas vous inquiéter.

Lire attentivement la notice avant de prendre ce médicament et demander conseil à nos pharmaciens si besoin.

Conditionnement : boite de 45 gélules

COMPOSITION
Busserole (feuille) : 350 mg/gélule.
Enveloppe de la gélule : hypromellose (dérivé de cellulose).

POSOLOGIE
Réservé à l'adulte.
2 gélules matin et midi à prendre au moment des repas. Sur les conseils de votre pharmacien, la posologie peut être portée à 5 gélules par jour.


MODE ET VOIE D'ADMINISTRATION
Voie orale. Avaler la gélule avec un grand verre d'eau.

 

 

PRECAUTIONS D'EMPLOI
II est recommandé de boire beaucoup d'eau minérale bicarbonatée durant le traitement.
EN CAS DE DOUTE, NE PAS HESITER A DEMANDER L'AVIS DE VOTRE MEDECIN OU DE VOTRE PHARMACIEN.


INTERACTIONS MEDICAMENTEUSES ET AUTRES INTERACTIONS
AFIN D'EVITER D'EVENTUELLES INTERACTIONS ENTRE PLUSIEURS MEDICAMENTS, IL FAUT SIGNALER SYSTEMATIQUEMENT TOUT AUTRE TRAITEMENT EN COURS A VOTRE MEDECIN OU A VOTRE PHARMACIEN.

 

GROSSESSE-ALLAITEMENT
Ce médicament est généralement déconseillé durant la grossesse et l'allaitement.
D'UNE FAÇON GENERALE, IL CONVIENT AU COURS DE LA GROSSESSE ET DE L'ALLAITEMENT DE TOUJOURS DEMANDER L'AVIS DE VOTRE MEDECIN OU DE VOTRE PHARMACIEN AVANT D'UTILISER UN MEDICAMENT

 

 

Consulter la notice en cliquant ici si le PDF ne s'affiche pas.

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

L’infection urinaire est une pathologie qui présente des tableaux cliniques très divers tels que la cystite aiguë non compliquée, la bactériurie non compliquée ou des situations à risques comme la pyélonéphrite, la prostatite ou l’urétrite.

Cystite chez le sujet âgé

Chez les personnes âgées, les facteurs favorisant l’incidence de l’infection urinaire sont nombreux :

  • Le vieillissement du système vésicosphinctérien qui provoque une stase vésicale donc une réduction de l’effet de chasse à l’origine de la multiplication bactérienne. Ce vieillissement entraine une hypoactivité vésicale (majorée par les médicaments anticholinergiques), une diminution de la perception du besoin d’uriner, un obstacle urétral par hypertonie urétrale et rétrécissement organique chez l’homme.
  • La carence hormonale qui modifie la flore vaginale (disparition des Lactobacilles) chez la femme ménopausée  et provoque l’alcalinisation du pH favorisant ainsi la colonisation bactérienne des urines.
  • La colonisation iatrogène : la majorité des porteurs de sonde à demeure ont une bactériurie. Il existe un risque de dissémination ascendante avec des lésions de cystite chronique. Le port des protections absorbantes diminue de 80% le recours aux antibiotiques pour des infections urinaires par rapport aux porteurs de sonde.
  • La pathologie contigüe : l’alitement favorise la contamination des urines par atteinte du plancher pelvien, c’est un risque important lors des fractures du col du fémur. Les infections urinaires surviennent également dans les contextes d’incontinence fécale ou de fécalome.
  • Le diabète par la présence de sucre dans les urines ou d’un résidu vésical provoqué par une neuropathie périphérique, augmente le risque d’infection urinaire. Il en va de même pour la cachexie et la dénutrition protéique.
  • Le sexe : les femmes sont 3 fois plus touchées.
  • La diminution de la sensation de soif, notamment si la personne âgée est atteinte de troubles intellectuels. Elle s’accompagne d’une oligurie qui diminue l’effet « de chasse » de la vessie.

Diagnostic de la cystite

Le tableau classique de la cystite aigue (brûlures, pesanteur, pollakiurie, etc) n’est pas complet et souvent mal décrit par les personnes âgées. On observe seulement des symptômes indirects comme des urines troubles, une incontinence d’apparition récente ou une agitation.
La place de la bandelette urinaire est donc très importante. Il s’agit d’un test très sensible (>80%) et avec une valeur prédictive négative très  élevée (>94%). Le diagnostic positif sera confirmé par un ECBU, le recueil étant compliqué chez le vieillard, le recours au sondage devient la seule méthode envisageable. La bactérie la plus souvent retrouvée est E.coli.

Traitement de l'infection urinaire

Le traitement réside dans l’antibiothérapie à la lumière de l’antibiogramme avec une hydratation importante pour obtenir une diurèse abondante. Chez le sujet âgé comme chez le sujet jeune, 2 types de molécules à élimination urinaire prolongée et administrables par voie orale sont recommandés : le cotrimoxazole et les fluoroquinolones.

La prévention se fera notamment par la limitation des indications de sondes à demeure, l’antibiothérapie à dose filée chez la femme, une bonne hygiène intime, des changes réguliers pour éviter la macération, une oestrogénothérapie locale en cas d’atrophie importante de la muqueuse.

Plantes et cystite

La canneberge ou cranberry peut également être utilisée à raison de 36mg/j de PAC qui empêchent l’adhérence des bactéries E.coli à la muqueuse urinaire. Elle peut être administrée en même temps qu’un traitement antibiotique ou au long cours pour la prévention des récidives.
D'autres plantes diurétiques comme ici la busserole ou encore des plantes ayant des propriétés antiseptiques urinaires comme la bruyère et le thym sont traditionnellement utilisées dans la prise en charge des cystites.

Les huiles essentielles de Cannelle ou de sarriette associées au citron jaune (protecteur hépatique), peuvent être employées à raison d’une goutte sur un comprimé neutre 3 fois par jour pendant une semaine.
Myriam Gorzkowski

Myriam Gorzkowski

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 09/07/2019