AdvilMed 5% gel 100 g


Tendinites, entorses, contusions - A partir de 15 ans
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie cutanĂ©e
  • Femme enceinte Femme enceinte : Non autorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : Sur avis mĂ©dical
  • Texture : Gel
  • Photosensibilisant Photosensibilisant : Oui

4,28 â‚¬
4,28 â‚¬
Le gel Advilmed 5% contient un anti-inflammatoire non stéroïdien, l'ibuprofène 5%. 

Il est administré, chez l'adulte (plus de 15 ans), en traitement local de courte durée lors de traumatismes bénins du type entorse bénigne, contusions,ou en cas de tendinites.

Les autres composants sont : L'hydroxyéthylcellulose, l'hydroxyde de sodium, l'alcool benzylique, l'alcool isopropylique, l'eau purifiée.

C'est un tube de 100 g.

Posologies d'Advilmed 5%

Il vous est recommandé d'appliquer AdvilMed gel 3 fois par jour sur la zone douloureuse ou inflammatoire. Il faut faire pénétrer le gel par un massage doux et prolongé.
Laver vous bien les mains après chaque utilisation.

La durée du traitement est limitée à 5 jours. 

Il ne faut pas appliquer une dose supérieure à celle qui est recommandée, ne pas appliquer sur une surface étendue du corps, et respecter la fréquence et la durée de traitement.

Contre-indications d'AdvilMed 5% 

Le gel AdvilMed 5% est contre-indiqué en cas d'antécédent d'allergie à ce médicament ou à un médicament apparenté, notamment les autres anti-inflammatoires non stéroïdiens, l'aspirine, ou en cas d'antécédent d'allergie à l'un des excipients.
Il ne faudra pas l'utiliser sur une peau lésée, quelle que soit la lésion (lésions suintantes, infectée, eczéma, brûlure ou plaie).

Il ne faut pas appliquer AdvilMed sur les muqueuses ou les yeux, une apparition d'éruption cutanée après application du gel impose l'arrêt du traitement. Si vous êtes un professionnel de santé et que vous appliquez souvent ce gel, mettez des gants. 

AdvilMed en gel est contre-indiqué à partir du sixième mois de grossesse. En ce qui concerne le début de grossesse, l'usage de ce gel ne doit se faire que sur avis médical. Attention l'effet de ce médicament sur votre enfant pourrai avoir des conséquences graves, notamment au plan cardio-pulmonaire et rénal, et cela, même avec une seule application. 

Les anti-infammatoires non stéroidiens passent dans le lait maternel, c'est pourquoi il faut éviter de les administrer chez la femme qui allaite. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien avant de prendre tout médicament.

Si vous prenez ou avez pris récemment un autre médicament, même si vous l'avez obtenu sans ordonnance, parlez-en à votre médecin ou à votre pharmacien.

Lisez attentivement la notice avant utilisation ou demandez conseil à votre médecin ou pharmacien.
Mis Ă  jour le 14/08/2019