Urgo Brûlures Pansements Waterproof


Tulle cicatrisant - Résiste à l'eau
  • Pansement Pansement : Pansement étanche à l'eau

10,55 â‚¬
10,55 â‚¬
Le pansement waterproof Urgo brûlures est dédié au traitement des brûlures du 1er et du 2nd degré (cloque) et pourra également servir pour soigner des écorchures superficielles (coupures, égratignures).

Les brûlures légères et blessures superficielles sont des incidents fréquents dans la vie de tous les jours. Aussi, le pansement waterproof pour brûlures Urgo sera un élément indispensable à avoir dans la trousse à pharmacie familiale afin de pouvoir parer à toute éventualité.
Il existe en 2 formats pour couvrir correctement la lésion. Ce pansement Urgo est doté d'un tulle contenant la technologie lipidocolloïde (TLC), une combinaison exclusive de particules hydrocolloïdes et de vaseline.
Cette formule apaise la douleur et accélère le processus de cicatrisation.
En effet, la vaseline est un corps gras extrêmement hydratant qui favorise la régénération des tissus cutanés en réduisant la formation de croûtes.
Muni d'un support imperméable à l'eau et aux bactéries, ce pansement autorise la prise de douches et réduit les risques de contamination extérieures.

Dans sa matière souple, il accompagne les mouvements et s'adapte aisément à toutes les zones du corps. En outre, sa compresse absorbante permet de recueillir les exsudats.
Enfin, et pour un confort optimisé, ce pansement se retire sans difficulté et sans générer la moindre douleur car il n'adhère pas à la plaie. 

Caractéristiques :
Grand format : 10 x 7 cm (boite de 4 pansements)
Petit format : 4,5 x 2,7 cm (boite de 6 pansements)
Mode d’application :
Dans le cas d’une brûlure : mettre immédiatement la brûlure sous l’eau froide (mais pas glacée) et l’y maintenir pendant 15 minutes pour limiter l’extension de la brûlure. En cas de cloque, ne pas la percer.
Dans tous les cas :
1. Nettoyer vos mains soigneusement à l’eau et au savon. Nettoyer la plaie à l’eau ou au sérum physiologique. Désinfecter la plaie et son pourtour avec une solution antiseptique sans alcool ; dans le cas d’une brûlure, ne jamais utiliser d’antiseptiques colorés de type éosine.Rincer à l’eau ou au sérum physiologique.
2. A l’aide d’une compresse stérile, sécher soigneusement la lésion et son pourtour. Arrêter l’éventuel saignement en comprimant.
3. Ouvrir le sachet et en sortir le pansement. Le pansement doit être utilisé dès ouverture du sachet.
4. Prendre garde en appliquant le pansement à ne pas toucher la partie adhésive avec les doigts et s’assurer de centrer la compresse (partie blanche) sur la lésion:
– Retirer la 1ère ailette de protection ; appliquer tout en lissant le pansement vers les bords : pour éviter de créer des plis et des tensions sur la peau et sur le pansement.
– Retirer la 2nde ailette en procédant de la même façon.

Fréquence de changement:
Renouveler l’application, selon ce mode d’emploi, après 24 h puis toutes les 48h jusqu’à cicatrisation. Renouveler également :
– Si la compresse semble humide après la douche
– Si la compresse est saturée de sang ou d’exsudats

Retrait du pansement :
Retirer délicatement le pansement.
S’il reste du gel sur la plaie après le retrait du pansement, le rincer à l’eau.

Conditions de stockage :
Stocker à l’abri de la lumière.

Précautions d’emploi:
– Réservé au traitement des plaies superficielles localisées, dont la taille ne dépasse pas le format d’une compresse. Sur les brûlures, la compresse doit déborder largement de la brûlure pour permettre l’absorption des exsudats (la taille de la compresse, partie blanche du pansement, doit être au moins deux fois supérieure à la taille de la brûlure).
– En cas de corps étrangers dans la plaie, de saignement important, de morsure, de piqûre avec un objet pointu et/ou souillé ou si vous ne constatez aucune amélioration de la cicatrisation au bout de 6 jours, consultez votre pharmacien ou votre médecin
– Pour toute brûlure chez l’enfant, demandez conseil à votre pharmacien ou votre médecin.
– En présence de signes cliniques d’infection locale (chaleur, rougeur s’étendant à la peau non lésée, douleur, sécrétion purulente, gonflement…), consultez votre pharmacien ou votre médecin.
– Demander conseil à votre pharmacien ou votre médecin avant d’appliquer le pansement sur le visage, pour des raisons esthétiques.
– Les personnes diabétiques ne doivent utiliser les pansements hydrocolloides que sous surveillance médicale ou infirmière.

Mise en garde:
– La réutilisation d’un produit à usage unique peut provoquer des risques d’infection.
– Vérifier l’intégrité du sachet individuel qui assure la stérilité du produit avant utilisation.
– L’adhésivité du pansement peut être réduite par la présence de poils, de produits gras (crèmes…) ou sur les zones articulaires à mobilité importante.
– Ne pas utiliser si l’emballage est endommagé.
– Ne convient pas aux bains.

Contre-indications :
– Ne pas utiliser en cas de brûlure du 2nd degré profond ou du 3ème degré. Dans ces cas, une consultation médicale est obligatoire.
– Ne pas appliquer sur les muqueuses.
– Ne pas utiliser pour recouvrir ou fixer/maintenir un dispositif.
– Contre indiqué pour le pied artéritique.
– Contre indiqué pour le pied diabétique infecté.
– Ne pas utiliser durant plus de 30 jours consécutifs.
Mis à jour le 23/11/2020

AVIS PRODUITS

VOTRE AVIS