RhinAdvil Caps Rhume 16 capsules molles


Rhume - A partir de 15 ans
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie orale
  • Femme enceinte Femme enceinte : Non autorisé
  • Allaitement Allaitement : Non autorisé
  • Forme Forme : Capsules
  • Photosensibilisant Photosensibilisant : Oui

5,08 €
5,08 €

RhinAdvil Caps Rhume est un médicament qui contient un anti-inflammatoire non stéroïdien, possédant des propriétés antalgiques, l'ibuprofène et un vasoconstricteur, le chlorhydrate de pseudoéphédrine. RhinAdvil Caps Rhume est utilisé pour traiter les symptômes du rhume et de la grippe, y compris les maux de tête, une fièvre, les maux de gorge, les douleurs, le nez bouché chez les adultes et les adolescents de plus de 15 ans.
 

Conditionnement : 1 boite de 16 capsules molles

Les substances actives sont :

Ibuprofène ........................................................................................................... 200,00 mg
Chlorhydrate de pseudoéphédrine ................................................................30,00 mg

Les autres composants sont :

Liquide remplissage : hydroxyde de potassium, macrogol 600, eau purifiée
Gélatine de la capsule : sorbitol E420, gélatine, encre noir d'impression (Macrogol 400, acétate de polyvinyl phtalate, propylène glycol, oxyde de fer noir E172
Auxiliaire de fabrication : lécithine de soja dans les triglycérides
 

Posologie :

Adultes et enfants de plus de 15 ans

  • La dose recommandée est d'une capsule toutes les 4 à 6 heures
  • Pour des symptômes plus intenses, vous pouvez prendre 2 capsules en même temps
  • Ne pas dépasser 6 capsules en 24 heures

Ne prenez jamais RHINADVIL :

Enfant et adolescent de moins de 15 ans.

  • Patients ayant des antécédents d'allergie ou d'asthme déclenché par la prise de ce médicament ou d'un médicament apparenté, notamment par d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens, l'aspirine ou en cas d'antécédent d'allergie aux autres constituants du comprimé.
  • Patients ayant des antécédents de saignement gastro-intestinal ou de perforation, liés à un traitement antérieur par des AINS ou des antécédents de récidives d'ulcère gastro-duodénal ou d'hémorragie.
  • Maladie grave du foie.
  • Maladie grave des reins.
  • Vous êtes enceinte ou allaitante
  • Vous avez moins de 15 ans
  • Insuffisance cardiaque sévère.
  • hypertension artérielle grave ou mal équilibrée par le traitement.
  • Saignement gastro-intestinal ou autre anomalie des globules rouges.
  • Si vous avez présenté un accident vasculaire cérébral.
  • Maladie grave du coeur : insuffisance cardiaque, hypertension artérielle sévère, maladie cardiaque, si vous avez déjà eut une crise cardiaque
  • certaines formes de glaucomes (augmentation de la pression dans l’œil).
  • difficultés à uriner d'origine prostatique ou autre.
  • convulsions anciennes ou récentes.
  • antécédent d'infarctus du myocarde.
  • lupus érythémateux disséminé.
  • Hyperthyroïdie
  • Si vous êtes traité par:
- d'autres médicaments vasoconstricteurs, destinés à décongestionner le nez qu'ils soient administrés par voie orale ou par voie nasale (phénylpropanolamine, phényléphrine, éphédrine…) ou le méthylphénidate,
- des médicaments à base d'IMAO non sélectifs (iproniazide), médicaments prescrits dans
certains états dépressifs.
  • en association avec les :
- anticoagulants oraux,
- antiagrégants plaquettaires,
- autres anti-inflammatoires non stéroïdiens (y compris l'aspirine et autres salicylés à fortes doses),
- corticoïdes,
- héparine injectable à doses curatives ou chez le sujet âgé,
- lithium,
- inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine,
- méthotrexate (utilisé à des doses supérieures à 20* mg par semaine).

Faites attention avec RHINADVIL :

A forte dose, supérieure à 6 comprimés par jour (1200 mg/jour d'ibuprofène et 180 mg/jour de pseudoéphédrine), ce médicament possède des propriétés anti-inflammatoires et peut provoquer des inconvénients parfois graves qui sont ceux observés avec les médicaments anti- inflammatoires.
NE LAISSEZ CE MEDICAMENT NI A LA PORTEE NI A LA VUE DES ENFANTS.
En cas de surdosage ou de prise par erreur d'une dose trop élevée, prévenir immédiatement un médecin.
Il est impératif de respecter strictement la posologie, la durée de traitement de 5 jours, et les contre-indications.
Des médicaments, tels que RHINADVIL, peuvent être associés à une légère augmentation du risque de crise cardiaque (infarctus du myocarde) ou d'accident vasculaire cérébral; le risque est plus probable avec des doses élevées et un traitement de longue durée; ne pas dépasser la dose ou la durée de traitement (5 jours).
Si vous avez des problèmes cardiaques, si vous avez eu un accident vasculaire cérébral, ou si vous pensez que vous puissiez avoir un risque (par exemple d'hypertension, de diabète, ou un taux élevé de cholestérol, ou si vous fumez), avant de prendre ce traitement vous devez en parler à votre médecin ou votre pharmacien.

AVANT D'UTILISER CE MEDICAMENT, CONSULTEZ VOTRE MEDECIN EN CAS :
  • D'antécédent d'asthme associé à une rhinite chronique, une sinusite chronique ou des polypes dans le nez; l'administration de cette spécialité peut entraîner une crise d'asthme, notamment chez certains sujets allergiques à l'aspirine ou à un anti-inflammatoire non stéroïdien (voir rubrique 2, Informations nécessaires avant de prendre RHINADVIL…);
  • De prise d'un traitement anticoagulant. Ce médicament peut entraîner des manifestations gastro-intestinales graves;
  • D'antécédents problèmes gastro-intestinaux (hernie hiatale, hémorragie digestive, ulcère de l'estomac ou du duodénum anciens);
  • Maladies du cœur, du foie, du rein;
  • D'hypertension artérielle;
  • D'affections cardiaques, d'hyperthyroïdie (hyperfonctionnement de la glande thyroïde);
  • De troubles de la personnalité ou de diabète;
  • En cas de prise de médicaments destinés à traiter la migraine (notamment médicaments alcaloïdes
  • dérivés de l'ergot de seigle);
  • En cas de prise des médicaments suivants: ciclosporine, tacrolimus, triméthoprime.
AU COURS DU TRAITEMENT, EN CAS :
  • De troubles de la vue, PREVENEZ VOTRE MEDECIN;
  • De sensation d'accélération des battements de coeur, de palpitations, d'apparition ou d'augmentation de maux de tête, d'apparition de nausées, de troubles du comportement;
  • D'hémorragie gastro-intestinale (rejet de sang par la bouche ou dans les selles, coloration des selles en noir);
ARRETEZ LE TRAITEMENT ET CONTACTEZ IMMEDIATEMENT UN MEDECIN OU UN SERVICE MEDICAL D'URGENCE.

En raison de la présence de saccharose, ce médicament ne doit pas être utilisé en cas d'intolérance au fructose, de syndrome de malabsorption du glucose et du galactose ou de déficit en sucraseisomaltase (maladies métaboliques rares.

En raison de la présence de parahydroxybenzoates de méthyle et propyle (conservateurs), de possibles réactions allergiques voire réaction d'allergie retardée peuvent survenir.

En cas:
D'écoulement nasal purulent
De persistance de la fièvre
D'absence d'amélioration au bout de 5 jours de traitement,
CONSULTEZ VOTRE MEDECIN.

Si vous devez subir une anesthésie, arrêter au préalable le traitement et prévenir l'anesthésiste.
Ce médicament contient un anti-inflammatoire non stéroïdien, l'ibuprofène et un vasoconstricteur, le chlorhydrate de pseudoéphédrine.
Vous ne devez pas prendre en même temps que ce médicament d'autres médicaments contenant des anti-inflammatoires non stéroïdiens et/ou de l'aspirine et/ou de la pseudoéphédrine.
Lisez attentivement les notices des autres médicaments que vous prenez afin de vous assurer de l'absence d'anti-inflammatoires non stéroïdiens et/ou d'aspirine et/ou de pseudoéphédrine.

Prise ou utilisation d'autres médicaments :

Veuillez indiquer à votre médecin ou à votre pharmacien si vous prenez ou avez pris récemment un
autre médicament, notamment :
  • des antiagrégants plaquettaires et des anticoagulants oraux,
  • d'autres anti-inflammatoires non stéroïdiens y compris l'aspirine et ses dérivés à fortes doses,
  • corticoïdes,
  • de l'héparine injectable,
  • du lithium,
  • des inhibiteurs sélectifs de recapture de la sérotonine,
  • du méthotrexate à fortes doses (supérieures à 20* mg par semaine),
  • de la ticlopidine,
  • de la ciclosporine, du tacrolimus, du triméthoprime,
  • des médicaments pour soigner l'hypertension artérielle,
Même s'il s'agit d'un médicament obtenu sans ordonnance.
Par ailleurs, ce médicament contient un vasoconstricteur, le chlorhydrate de pseudoéphédrine, qu'il
convient de NE PAS ASSOCIER :
  • à d'autres médicaments vasoconstricteurs destinés à décongestionner le nez qu'ils soient administrés par voie orale ou par voie nasale (phénylpropanolamine, phényléphrine, éphédrine...) et au méthylphénidate,
  • aux médicaments prescrits dans certains états dépressifs: IMAO non sélectifs (iproniazide).
De même, il est déconseillé d'associer ce médicament :
- aux IMAO-A sélectifs,
- au linézolide,
- aux alcaloïdes de l'ergot de seigle dopaminergiques ou vasoconstricteurs tels que bromocriptine, pergolide, lisuride, cabergoline, ergotamine, dihydroergotamine.
En cas de doute, ne pas hésiter à demander l'avis de votre médecin ou de votre pharmacien.

Grossesse et allaitement :

Ne prenez pas RHINADVIL si vous êtes enceinte ou si vous allaitez
Si vous pensez être enceinte ou planifiez une grossesse, demandez conseil à votre médecin avant de prendre ce médicament

Sportifs :

Le chlorhydrate de pseudoéphédrine peut induire une réaction positive des tests pratiqués lors des
contrôles antidopage.

Conduite de véhicules et utilisation de machines :

Dans de rares cas, la prise de ce médicament peut entraîner des vertiges et des troubles de la vue.

 

Consulter la notice en cliquant ici si le PDF ne s'affiche pas.

Mis à jour le 24/01/2019