Quelle composition pour un après-soleil efficace ?

Quelle composition pour un après-soleil efficace ?

Lors d'une exposition au soleil, votre épiderme est agressée. Si la crème solaire protège votre peau, seul un après-soleil peut l'apaiser, la réparer et la nourrir. Pour choisir un produit efficace, notre parapharmacie vous aide à identifier les bons composants.

Les composants essentiels

Pour une bonne efficacité, un lait après-soleil doit contenir des agents hydratants, des composants nourrissants et émollients et des actifs réparateurs et apaisants.

La glycérine est l'agent hydratant le plus souvent présent : elle forme un film occlusif qui empêche l'eau de s'évaporer. Les huiles minérales, la paraffine et l'acide hyaluronique permettent également d'hydrater la peau.

Les agents nourrissants et émollients permettent de reconstituer la couche cornée agressée par le soleil, l'eau de mer ou le chlore. Ils sont présents sous forme d'huiles végétales riches en oméga 3 et 6, de beurre de karité ou d'huile de coco.

L'aloe vera, le bisabolol et l'allantoïne sont utilisés dans les après-soleil pour leur effet cicatrisant. Des extraits végétaux de calendula ou de camomille permettent également de réparer la peau. La vitamine B5 délivre une triple action au produit : stimuler la multiplication cellulaire, calmer les irritations et les démangeaisons, préserver l'élasticité de la peau.

Un après-soleil conçu pour le visage devra aussi contenir des anti-oxydants, comme la vitamine E ou la co-enzyme Q10, pour régénérer la peau et détruire les radicaux libres générés par l'exposition au soleil.

Les petits « plus »

D'autres composants peuvent également amener un plus dans la composition d'une crème après-soleil.

Pour apporter une dose de fraîcheur aux peaux échauffées, un agent rafraîchissant peut être ajouté à la composition de la lotion après-soleil. Le plus souvent, il s'agit d'un dérivé de menthol.

Certains après-soleil servent également de prolongateur de bronzage. Ils peuvent soit amplifier le hâle de la peau grâce à un actif autobronzant (érythrulose), soit favoriser le bronzage grâce à des précurseurs de mélanine (dérivés de tyrosine, peptide, caroube ou huile de Chaulmoogra).

En revanche, la présence de certains composants doit être surveillée. C'est notamment le cas de l'alcool, qui accélère la pénétration du produit mais dessèche également la peau. Les agents allergènes comme les huiles essentielles, les conservateurs ou les parfums doivent également être évités.

Après avoir vérifié les composants, il ne reste plus qu'à choisir la texture de l'après-soleil en fonction de votre peau. Il est conseillé d'utiliser un lait pour les peaux sèches, un gel ou une lotion pour les peaux déshydratées, un soin « oil-free », sans corps gras, pour les peaux grasses et mixtes.