Lacrifluid 0,13% collyre 60 unidoses


Sécheresse oculaire - Adultes
  • Pour qui Pour qui : Adulte
  • Mode d'administration Mode d'administration : Voie oculaire
  • Femme enceinte Femme enceinte : AutorisĂ©
  • Allaitement Allaitement : AutorisĂ©
  • Conditionnement Conditionnement : Unidose(s)

6,51 â‚¬
6,51 â‚¬
Le collyre Lacrifluid 0,13% est un médicament sous forme de gouttes, destiné à soulager les symptômes de la sécheresse oculaire.

Son principe actif est le Carbomère 980, dosé à hauteur de 0,13 g pour 100 g. 
Les autres composants de sa formule sont le sorbitol, l'edétate disodique, l'hydroxyde de sodium, et de l'eau purifiée pour préparations injectables. 

Posologie de Lacrifluid 0,13%

La posologie indiquée pour ce collyre est d'une goutte dans l’œil ou les yeux affectés
Il peut être réutilisé en fonction des besoins jusqu'à 2 à fois au cours de la journée. 
Après utilisation, l'unidose doit être jetée et non conservée pour une nouvelle utilisation.
Un médecin ou pharmacien doit être consulté si l'impression que l'effet de cette solution ophtalmique est trop fort ou trop faible.
De même, il nécessaire de consulter un médecin si les symptômes persistent ou s'aggravent. 

Contre-indications à l'utilisation du collyre Lacrifluid 0,13%

Ce collyre ne doit pas être utilisé en cas d'allergie(s) connue(s) à l'un de ses composants.

L'utilisation de Lacrifluid 0,13% est déconseillée chez l'enfant par l'absence de réalisation d'études spécifiques.

La vision peut être troublée durant quelques minutes suite à l'instillation du produit, il est donc nécessaire de patienter avant de conduire un véhicule ou d'utiliser des machines, afin de récupérer une vision optimale. 

En cas de traitement simultané avec un autre collyre, il est recommandé d'attendre environ 15 minutes entre chaque utilisation de ces deux médicaments. 
Il est important d'éviter le contact de l'embout d'un flacon unidose avec l’œil ou la paupière.

Lacrifluid 0,13% peut être utilisé par les femmes enceintes et allaitantes en cas de besoin. Il est toutefois recommandé de demander conseil à votre médecin ou pharmacien au préalable.


Conditionnement : boîte de 60 unidoses

 LE CONSEIL DU PHARMACIEN

La sécheresse oculaire est une maladie chronique qui peut avoir plusieurs origines qui modifie la qualité et la quantité des larmes.

Les symptômes de la sécheresse oculaire


La sécheresse oculaire provoque un inconfort et peut entraîner des troubles de la vision. On peut citer : l’œil sec, rouge, des sensations de grains de sable, ou de brûlures, un larmoiement, des démangeaisons.
Ces symptômes n’étant pas spécifiques d’une sécheresse oculaire, vous devez consulter votre ophtalmologue pour être sûr du diagnostic.

Les causes de la sécheresse oculaire


La sécheresse oculaire peut avoir plusieurs origines :

L’âge : car avec l’âge, les glandes lacrymales s’atrophient donc la production de larmes devient moins importante. Cette baisse est aggravée par les modifications hormonales liées à la ménopause chez la femme et à l’andropause chez l’homme.

L’environnement : l’usage prolongé de l’ordinateur, la pollution, l’air climatisé, sec, la fumée de cigarette, le vent

La prise de médicaments ou de substances toxiques, des maladies avec atteinte des paupières ou auto-immunes.

Le port de lentilles ou de verres de contact.

La chirurgie de l’œil : après une intervention au laser

Une carence en vitamine A.

Prévenir la sécheresse oculaire


En prévention d'une sécheresse oculaire ou pour ne pas l’aggraver ne pas se frotter les yeux ou les paupières, ne pas fumer, éviter l’air conditionné si possible, humidifier et aérer autant que possible les pièces où vous vous trouvez, protéger vos yeux du vent, si vous êtes souvent sur l’ordinateur : faire des pauses régulières, cligner des yeux, placer le haut de votre écran au niveau de vos yeux. Adaptez vos médicaments à votre pathologie avec votre médecin.

Si vous présentez une sécheresse oculaire, il est préférable de consulter un ophtalmologue si la sécheresse oculaire persiste malgré le traitement, si votre vue a baissé, en cas d’infection de l'œil ou d'infection de la paupière.

Quels traitements ?


Afin de soulager la sécheresse oculaire vous pouvez mettre une compresse d'eau chaude associée au massage des paupières et à l'exercice d'une pression manuelle simulant le clignement des paupières.

Les larmes artificielles ou les collyres lubrificateurs. Il vous est conseillé d’utiliser de préférence les doses uniques, qui sans conservateur, afin de réduire le risque d’infections oculaires et d’irritations comme le collyre Lacrifluid. Vous pouvez les employer aussi souvent que nécessaire pour vous soulager.
Alix de Colnet

Alix de Colnet

Docteur en pharmacie

Mis Ă  jour le 27/06/2019