Livraison express le lendemain, pour toute commande passée avant 18h (Hors week-ends et jours fériés)

Huile essentielle de Tanaisie annuelle

Huile essentielle de Tanaisie annuelle
L’huile essentielle de Tanaisie annuelle est issue de la distillation des parties aériennes de la Tanaisie annuelle. La Tanaisie annuelle est également appelée Tanaisie bleue ou camomille bleue en raison de la couleur bleue de son huile essentielle.
La Tanaisie annuelle, de son nom latin Tanacetum annuum est une plante de la famille des Astéracées.  
Cette plante pousse en méditerranée, notamment au Maroc. On l’appelle parfois Tanaisie du Maroc en opposition avec la Tanaisie commune, Tanacetum vulgare qui est répandue dans toute l’Europe et avec laquelle, il ne faut pas la confondre.
En effet, la Tanaisie commune donne une huile essentielle riche en thuyone, qui est une cétone toxique pour le système nerveux et donc particulièrement dangereuse en cas d’utilisation. L’huile essentielle de Tanaisie vulgaire est rarement disponible à la vente et celle-ci est soumise à une législation particulière.
Dans cette de description, nous ne parlons que de l’huile essentielle de Tanaisie annuelle qui est la seule vendue sur Pharma GDD pour éviter toute confusion.

Les propriétés de l’huile essentielle de Tanaisie annuelle

L’huile essentielle de Tanaisie annuelle contient :
  • des monoterpènes en quantité très importante (environ 85%) avec du sabinène, du myrcène, de l’α-pinène, de l’α-phellandrène, du limonène qui ont essentiellement des propriétés anti-inflammatoires, antidouleurs, décongestionnantes et régénérantes (et également une action cortisone-like),
  • des sesquiterpènes (10 à 15 %) avec le chamazulène (environ 3,5%), qui est responsable de la couleur de l’huile essentielle et qui a des propriétés anti-inflammatoires, anti-infectieuses, antioxydantes et antiallergiques puissantes, le béta-caryophyllène, le germacrène-D et le sesquisabinène, 
  • une cétone, le camphre (que l’on nomme aussi bornéone) avec une teneur d’environ 10 à 16%, qui est cicatrisant et qui calme les démangeaisons,
  • des esters avec l'acétate de bornyle (environ 12%) et l’acétate de terpinyle qui sont sédatifs, anti-inflammatoires et antidouleurs,
  • des diterpènes,
  • de faibles quantités d’alcools monoterpéniques et sesquiterpéniques, un phénol (le thymol) et de l’oxyde1,8-cinéole pour une action assainissante.
En raison de la teneur en camphre et de la forte teneur en composés monoterpéniques pouvant être responsables d’une toxicité rénale lorsqu’ils sont pris par voie orale et de façon prolongée, l’huile essentielle de Tanaisie annuelle sera réservée en usage courant à une utilisation par voie cutanée.
Par ailleurs, les monoterpènes étant des composés caustiques pour la peau, l’huile essentielle de Tanaisie annuelle devra toujours être diluée pour son usage sur la peau.
Les actions anti-inflammatoires, antidouleurs et antiallergiques locales liées à la présence de l’ensemble de ces composants permettent d’utiliser l’huile essentielle de Tanaisie annuelle en cas de lésions cutanées avec démangeaisons telles que l’eczéma ou en cas de piqûres d’insecte ou de moustique ou bien de piqûres de végétaux comme l’ortie.
Le camphre étant un composant stimulant la régénération cutanée et donc favorisant la cicatrisation de la peau, l’huile essentielle de Tanaisie annuelle pourrait favoriser la cicatrisation de l’eczéma ou de piqûres d’insectes.
De même, la présence d’esters dans cette huile essentielle permet d’apaiser les irritations, brûlures ou sensation de prurit de la peau.

Utilisations de l’huile essentielle de Tanaisie annuelle

Allergies ORL

En cas de signes d’allergie liés à une rhinite allergique ou à une toux allergique, il est possible d’utiliser l’huile essentielle de Tanaisie annuelle pour apaiser la manifestation allergique.
Pour la rhinite allergique ou « rhume des foins », le spray nasal Allergoforce de Pranarôm associe l’huile essentielle de Tanaisie annuelle à l’huile essentielle de katafray, de poivre noir, de sapin baumier, à l’HE de camomille noble, de matricaire et de lédon du Groënland. Ces huiles essentielles sont reconnues pour leurs vertus purifiantes, rafraichissantes et adoucissantes. Elles permettent ainsi d’assainir et de décongestionner le nez en éliminant le mucus, source de développement bactérien, tout en évitant le dessèchement du nez.
Avant d’utiliser le spray, penser à laver le nez à l’aide d’un spray à l’eau de mer pour éliminer les pollens.
En cas de toux d’origine allergique asthmatiforme, masser le dos et le thorax au niveau des bronches avec une synergie composée de 1 goutte d’huile essentielle de Tanaisie annuelle et 1 goutte d’huile essentielle de Khella ou de camomille romaine dispersées dans 8 gouttes d’huile végétale de calophylle.

Urticaire

En cas de démangeaisons de la peau, telles qu’une urticaire, l’huile essentielle de Tanaisie annuelle peut être utilisée associée à l’huile essentielle de lavande vraie et à l’huile essentielle d’estragon à raison de 1 goutte de chaque huile essentielle dans 7 gouttes d’huile de nigelle.
Il est possible de remplacer l’huile essentielle de lavande vraie par l'he de petit grain bigaradier et l’huile essentielle d’estragon par celle de menthe poivrée.
Appliquer ce mélange une à trois par jour si nécessaire pendant 5 à 8 jours.
 

Eczéma ou psoriasis

En cas d’eczéma ou de psoriasis très secs, utilisez un mélange à proportions égales d’huiles végétales de nigelle et d’huile végétale de bourrache (50% de chaque). Prélevez 19 gouttes de ce mélange et ajoutez 1 goutte d’HE Tanaisie annuelle. Effectuez un massage léger 1 à 3 fois par jour durant une semaine. En fin de traitement, continuer à protéger la peau en appliquant le mélange d’huiles végétales seules.
En cas d’eczéma rouge et irrité, il est possible d’utiliser un mélange d’huiles essentielles diluées dans du gel d’Aloe vera : ajouter deux gouttes d’huiles essentielles de Tanaisie annuelle, deux gouttes d’huile essentielle de carotte, deux gouttes d’huile essentielle de camomille matricaire, à 10 ml de gel d’Aloe vera.
Conserver cette préparation dans un flacon en verre muni d'une étiquette et placé au réfrigérateur pendant 15 jours maximum.
Appliquer deux à trois fois par jour pendant 15 jours, le temps de réparer la peau.

Piqûre d’insecte ou de végétaux

Après une piqûre de moustique ou une piqûre d’ortie, appliquer sur les boutons 1 goutte d’huile essentielle de Tanaisie annuelle et 1 goutte d’huile essentielle d’eucalyptus citronné diluées dans 8 gouttes d’huile d’amande douce.
Appliquer ce mélange une à trois fois de suite si nécessaire, en espaçant l’application toutes les 10 minutes.

Précautions d’emploi de l’huile essentielle de Tanaisie annuelle

En raison de sa teneur en camphre, de la toxicité nerveuse du camphre et de la présence importante de monoterpènes dermocaustiques et irritants pour la muqueuse respiratoire, l’huile essentielle de Tanaisie annuelle comporte de nombreuses précautions d’emploi.
Elle ne doit pas être utilisée chez les enfants de moins de 7 ans.
Son usage est interdit chez les femmes enceintes et pendant l’allaitement.
Les personnes asthmatiques et épileptiques ou aux antécédents de convulsions ne doivent pas l’utiliser.
Cette huile essentielle ne doit pas être utilisée chez les personnes ayant une maladie hormonodépendante telle que mastose, endométriose ou cancer hormonodépendant.
L’usage de cette huile essentielle ne se fera que par voie cutanée et diluée.
L’huile essentielle de Tanaisie annuelle peut entraîner un risque de sensibilisation et d’irritation cutanée si elle est utilisée pure sur la peau. Il est donc nécessaire de la diluer à 10 % ( voire à 5 % en cas d’eczéma ) dans une huile végétale et de toujours réaliser un test d’allergie au pli du coude au moins 48 heures avant de l’utiliser. Les personnes sensibles et les personnes présentant des allergies devront être d’autant plus vigilantes.
L’huile essentielle de Tanaisie annuelle ne devra pas être utilisée de façon prolongée en raison du risque de survenue d’allergie et du risque de neurotoxicité.

Contre-indications de l’huile essentielle de Tanaisie annuelle

L’huile essentielle de Tanaisie annuelle est contre-indiquée en cas d’allergie au linalol, au limonène, à l’eugénol et aux citrals. Elle est également contre-indiquée en cas d’allergie aux plantes de la famille des Astéracées.

Notre sélection d’huiles essentielles de Tanaisie annuelle


Les informations données sont tirées de la littérature et ne tiennent pas lieu de diagnostic. Si vous avez le moindre doute ou que vous souffrez d'une pathologie, demandez un avis médical avant d'entamer le traitement.
Si les symptômes persistent, consultez votre médecin.
Les soins d’aromathérapie par voie orale ne dispensent pas du traitement médical mis en place par votre médecin.
Ces soins par les huiles essentielles permettent d’apporter une aide supplémentaire dans la prise en charge de votre trouble. Ils ne s’opposent en aucune façon à la prise de votre traitement médical.
Avant toute prise d’huile essentielle par voie orale dans la prise en charge d’un trouble, il est recommandé d’éliminer toute cause physiologique, métabolique ou biologique pouvant être responsable du trouble (par exemple l’anémie en cas de fatigue). Pour cela un bilan médical est nécessaire.


Sources :
Alejandro F. Barrero, Juan F. Sánchez, Joaquín Altarejos, Maria J. Zafra. Homoditerpenes from the essential oil of Tanacetum annuum. Phytochemistry, Volume 31, Issue 5, 1 May 1992, Pages 1727-1730
Belcadi, H. & Adil, Aknouch & el amrani, Soukaina & Chraka, Anas & Lachkar, Mohammed & Mouhib, Mohammed & Said, Zantar & Ibnmansour, Ahmed. (2023). Gamma-irradiation effect on the chemical composition and antibacterial activity of the moroccan tanacetum annuum L. essential oil. Heliyon. 9. e16625.
Ettakifi H, Abbassi K, Maouni S, Erbiai EH, Rahmouni A, Legssyer M, Saidi R, Lamrani Z, Esteves da Silva JCG, Pinto E, Maouni A. Chemical Characterization and Antifungal Activity of Blue Tansy (Tanacetum annuum) Essential Oil and Crude Extracts against Fusarium oxysporum f. sp. albedinis, an Agent Causing Bayoud Disease of Date Palm. Antibiotics (Basel). 2023 Sep 16;12(9):1451.
Safayhi H, Sabieraj J, Sailer ER, Ammon HP. Chamazulene: an antioxidant-type inhibitor of leukotriene B4 formation. Planta Med. 1994 Oct;60(5):410-3
Capuzzo A, Occhipinti A, Maffei ME. Antioxidant and radical scavenging activities of chamazulene. Nat Prod Res. 2014;28(24):2321-3.
https://www.wikiphyto.org/wiki/Chamazulène
https://www.wikiphyto.org/wiki/Tanaisie_bleue