Comment choisir son lubrifiant ?

Comment choisir son lubrifiant ?
Lorsque la lubrification naturelle n’est pas suffisante, les rapports sexuels peuvent parfois être douloureux. Un lubrifiant est alors nécessaire pour soulager une sécheresse vaginale occasionnelle ou durable. Parfois aromatisé ou aphrodisiaque, il peut aussi permettre de pimenter la sexualité. Pharma GDD fait la lumière sur les différents lubrifiants adaptés à chaque situation.

La lubrification naturelle

Un gel lubrifiant permet de remplacer la lubrification naturelle du vagin pour favoriser la pénétration pendant l'acte sexuel et améliorer le plaisir.

Le vagin de la femme est naturellement lubrifié pendant l'excitation sexuelle grâce aux sécrétions vaginales se trouvant dans les glandes vestibulaires. Ces substances forment un mucus appelé cyprine provenant de "Cypris" le surnom latin d'Aphrodite la Déesse de l'amour, de la sexualité et du plaisir. Ces sécrétions ont pour fonctions l'auto-nettoyage du vagin, l'immunisation contre les agents externes, la lubrification et facilitent également la reproduction.

Chez la femme, l'excitation sexuelle naît dans le cerveau, réagissant à une stimulation sexuelle préparant le corps de la femme par la lubrification. Le cerveau agit d'abord sur le système cardiovasculaire. Le rythme cardiaque et la pression artérielle augmentent faisant affluer le sang dans plusieurs zones différentes. La lubrification vaginale se déclenche dix à trente secondes après le début d'une stimulation sexuelle. Les cellules de la paroi vaginale ne sont pas étanches laissant perler un fluide appelé transsudation vaginale. Une autre sécrétion extérieure va lubrifier la vulve grâce aux glandes y résidant.

Apaiser une sécheresse vaginale occasionnelle

Les lubrifiants intimes, sous forme de gels, disponibles en pharmacie sans ordonnance, permettent de réhydrater les muqueuses vaginales avant un rapport. Ils s’appliquent directement sur le pénis, le préservatif ou à l’entrée du vagin ou de l’anus.

En effet, certains rapports peuvent parfois durer longtemps, raréfiant la lubrification et irritant les muqueuses. Il est possible d'apporter du confort en complément du préservatif ou sans, avec un lubrifiant classique à base d'eau et de glycérine. Cependant, l'action ne dure pas longtemps, s'évaporant, il sera peut-être nécessaire d'en réappliquer. D'autres lubrifiants à base de polyacrylamide assurent une meilleure durée.

Il faut cependant adapter le gel lubrifiant en fonction de la situation. Les gels contenant de la vaseline ou de l’huile ne doivent pas être utilisés avec les préservatifs. Ils risquent d’annuler complètement l’efficacité du dispositif, car le préservatif va devenir poreux favorisant une rupture au contact du lubrifiant. Il y a donc un risque de grossesse non désirée et de contamination aux différentes MST, maladies sexuellement transmissibles.
Si vous utilisez ce moyen de contraception, il est préférable de recourir à des lubrifiants à base de silicone ou d’eau.
En outre, tous les lubrifiants peuvent être utilisés avec les préservatifs féminins fabriqués en nitrile plus résistants que le latex.
Notre sélection :

Soulager une sécheresse vaginale durable

Après un accouchement la chute du taux d'oestrogènes ainsi que les éventuelles déchirures de vaisseaux sanguins alimentant le vagin amenuisent l'excitation sexuelle altérant par la même occasion les réactions physiologiques à la stimulation sexuelle et la lubrification vaginale.
L'allaitement peut également provoquer une diminution de la lubrification vaginale à cause de l'augmentation de la prolactine, l'hormone de la lactation.

Une sécheresse vaginale peut être la conséquence d’une dyspareunie voire d’une vaginite engendrant des douleurs répétées ou permanentes et une inflammation de la muqueuse vaginale lors des rapports sexuels. Des accessoires peuvent aider à dilater le vagin progressivement pour améliorer les rapports sexuels même en cas d’endométriose.

Les traitements contre l’hypertension, le diabète ou les maladies coronaires modifient la lubrification qui s’amenuise. Les infections urinaires à répétition et les infections vaginales tout comme les antidépresseurs engendrent également le phénomène de sécheresse.
La prise d’une pilule contraceptive ou encore la ménopause peuvent provoquer une sécheresse vaginale durable. Dans ce cas, il est préférable de consulter un médecin. Celui-ci sera en mesure de prescrire un lubrifiant adapté, dont les effets seront durables comme les lubrifiants à base d’oestrogènes, de promestriène, une substance qui a pour avantage de ne pas ou peu passer dans le sang ou encore d’acide hyaluronique associé à de la vitamine PP et du glycérol.

La sécheresse vaginale chronique peut être traitée par un lubrifiant sous forme d'ovule ou avec applicateur pour une action intravaginale des actifs tels que l'acide hyaluronique à libération prolongée et à forte concentration. Cet actif est constitué de polymères gorgés d'eau capables de la restituer. En effet, l'acide hyaluronique a la faculté de retenir jusqu'à 1000 fois son poids en eau assurant une hydratation longue durée.

Tout comme l'aloé vera, l'acide hyaluronique permet d'apaiser, d'hydrater et de cicatriser calmant les sensations d'inconfort, d'irritation vulvaire et d'échauffement qui accompagnent la sécheresse vaginale. Pour éviter tout désagrément, il est conseillé de recourir à un lubrifiant dès les premiers signes d’inconfort. Des hydratants longue durée s'utilisent en cas de sécheresse vaginale au quotidien, pas seulement pendant les rapports sexuels.
Notre sélection :

Varier les plaisirs avec les lubrifiants

Les lubrifiants intimes sous forme de gels peuvent aussi s’utiliser pour le plaisir, afin d’améliorer davantage le confort d’un rapport ou de provoquer de nouvelles sensations. Ils peuvent être fruités ou acidulés, comestibles comme les gels de massage gourmands qui permettent une approche différente des préliminaires, du sexe oral et de la pénétration.

Il est important d’offrir du plaisir à son ou sa partenaire, mais également à soi-même c’est pour cela que de nombreux lubrifiants et des sex toys existent avec différents effets en fonction du plaisir recherché. Pour pimenter l’acte sexuel, il est possible de choisir des gels lubrifiants aromatisées, à effet glaçon ou à l’inverse un effet chaud pour stimuler certaines zones très érogènes qui demandent de la douceur et une lubrification pour favoriser une pénétration réussie. Les lubrifiants à base de silicone procurant des sensations différentes sont connus pour être plus glissants facilitant la pénétration sans causer de douleur, ni de blessures. Il ne faudra cependant pas associer un sex toys à un gel lubrifiant au silicone susceptible d’abîmer l’accessoire.

L’utilisation d’un lubrifiant favorise une meilleure pénétration sexuelle qu’elle soit vaginale ou anale et permet d’augmenter le plaisir du couple. Le lubrifiant peut être utilisé au cours de caresses et devenir un véritable accessoire de jeu érotique entre les partenaires. Certaines zones ne sont pas lubrifiées naturellement comme l’anus, particulièrement vascularisé et doté de nombreuses terminaisons nerveuses, qui nécessite une quantité suffisante pour éviter les douleurs et faire en sorte que le plaisir soit au rendez-vous.
Notre sélection :

Pour conclure, il est nécessaire de choisir le bon lubrifiant pour prendre soin de son intimité et d’utiliser le produit adapté en fonction de ses besoins et de ses envies pour que le rapport sexuel soit un plaisir partagé.